baston

 

définitions

baston ​​​ nom masculin ou féminin

familier Bagarre. Il y a eu du baston, de la baston.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toinon r'entra peu de temps apres dans la salle en equipage de cavallier, c'est à dire avec un baston entre les jambes, qu'il appelloit son dada.Antoine Furetière (1619-1688)
Et affin que tu saches que ie dis vray, quand tu seras passé, fische ton baston en terre delez la maisonnette, et tu verras demain qu'il portera fleur et fruictz.Marcel Schwob (1867-1905)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BASTON » s. m.

Morceau de bois rond, long & menu, qui sert ordinairement pour s'appuyer en marchant. Les vieilles gens, les estropiez se soustiennent sur un baston, marchent avec un baston, sont reduits au baston. Menage derive ce mot de bastone, qui a été fait de bastum, qui s'est pris pour un baston avec lequel on porte des fardeaux, & qui est derivé du Grec baston, qui signifie la même chose ; d'où il fait venir aussi bastion & bastille, bast & bastir. Nicod le derive du Grec bactron, baculus, ou du Latin batuo, batuis, qui signifie, battre.
 
BASTON, est aussi une arme naturelle offensive & deffensive, quand on se bat seulement à coups de main. Ces paysans se sont battus à coups de baston. c'est un affront irreparable à un Gentilhomme de recevoir des coups de baston. on a deffendu de porter des bastons ferrez ou non ferrez.
 
BASTON, se dit aussi des veritables armes montées sur un fust ou hampe. C'est une bonne arme qu'un baston à deux bouts. les mousquets, les fusils, les arquebuses sont appellez des bastons à feu.
 
BASTON, se dit aussi de toute sorte de bois menu qui sert à brusler. Un baston de fagot, de cotret. un baston de gros bois : c'est autrement un rondin ; car quand le bois est fendu par quartiers, on l'appelle busche.
 
BASTON, se dit encore des choses qui ressemblent au baston, quoy qu'en tres-petit volume. Un baston de casse. un baston de cire d'Espagne. le petit baston d'un Charlatan.
 
BASTONS ROMPUS, est une maniere de tapisserie qui represente plusieurs bastons qui sont rompus & entremeslez l'un dans l'autre. On en fait aussi des ornements d'Architecture & de Menuiserie, des dispositions de panneaux de vitres en façon de bastons rompus.
 
BASTON, est quelquefois une marque de commandement. Le Baston de Mareschal de France, est un baston fleurdelisé que le Roy envoye à celuy qu'il fait Mareschal : & on dit absolument, Il aspire au Baston, il a eu le Baston, pour dire, qu'un homme aspire ou a eu cette charge.
 
Il y a aussi des Bastons de Maistres d'Hostel, de Capitaines des Gardes, d'Exempts, qui sont faits diversement, & qu'un homme met en sautoir sous l'Escu de ses Armes, pour marque qu'il est revestu de ces charges.
 
BASTON PASTORAL, est la crosse d'un Evêque qu'il prend en main, quand il donne la benediction au peuple solemnellement. Les Chantres ont aussi des bastons de ceremonie, qu'ils portent en officiant. Les bastons de Chantre sont la representation des bastons que portoient autrefois les Hebreux quand ils mangeoient l'Agneau Pascal. Les crosses & bastons d'argent doivent être contremarquez aux vases, fonds de lanterne, domes, douilles & croisillons.
 
BASTON DE LA CROIX, est un baston qui sert à porter la Croix dans les Processions : & l'on dit d'ordinaire, que quand les Moines se battent, c'est avec le baston de la Croix.
 
BASTON DE CONFRAIRIE, c'est un semblable baston, qui sert à porter aux Processions l'image de quelque Saint, ou la representation de quelque mystere pour le faire voir au peuple : & l'on appelle une Feste à bastons, celle où on celebre la Feste du Saint qui est au bout de ces bastons.
 
En termes de Geometrie, on appelle Baston de Jacob, un instrument qui sert à prendre les hauteurs ou les distances par les angles. Il est composé de deux regles divisées en plusieurs parties égales qui se couppent à angles droits, & qui sont mobiles dans une boëste ou charniere qui les tient fermes. Aux extremitez il y a des pinnules pour faire les observations justes. C'est la même chose que l'arbaleste dont on se sert sur la mer. Il est apparemment ainsi appellé, parce que les divisions du montant ne ressemblent pas mal aux degrez d'une eschelle pareille à celle que Jacob eut en vision qui alloit jusqu'au ciel, dont on mesure les hauteurs avec cet instrument. On le nomme aussi sur la mer Verge d'or, Radiometre & Rayon astronomique. Son traversier s'appelle marteau.
 
BASTON, en termes d'Architecture, se dit d'un gros anneau ou moulure en saillie qui est un ornement de la base des colomnes, qu'on appelle autrement tore ou bosel.
 
BASTON, en termes de Blason, se dit d'une espece de bande qui n'a que le tiers de sa largeur ordinaire, ou la moitié d'un cotice, qu'on appelle brochant sur le tout, quand il tire d'une extremité de l'Escu à l'autre ; & quand il est raccourci ou vrayement alaisé, on l'appelle peri en bande, ou absolument peri.
 
BASTON, se dit figurément en ces phrases. Baston de vieillesse, est le jeune parent, ou ami, dont le vieillard espere du secours & de l'assistance sur ses vieux jours. On dit aussi, qu'un homme en meine un autre le baston haut, le baston à la main, pour dire, qu'il luy commande avec autorité & vigueur, ou qu'il luy fait faire quelque chose par force.
 
BASTON, se dit proverbialement en ces phrases. Il a été reduit au baston blanc, pour dire, Il a été absolument ruiné, & contraint de sortir de sa maison avec un baston à la main. On dit aussi, Il crie comme un aveugle qui a perdu son baston, pour dire, qu'il a perdu une chose dont il avoit grand besoin. On dit aussi de celuy qui n'a pas les choses les plus necessaires à sa profession, comme un Apothicaire sans sucre, que c'est un aveugle sans baston. On dit encore, qu'un homme est bien assûré de son baston, lors qu'il a de bons garents de ce qu'il dit, ou de ce qu'il fait, & lors qu'il est seur du succés de quelque entreprise. On dit aussi, Tirer au baston avec quelqu'un, pour dire, Contester quelque chose avec luy, comme d'égal à égal. On dit aussi, Faire une chose à bastons rompus, pour dire, aprés plusieurs reprises & interruptions, par une metaphore tirée des desseins semblables de tapisserie. On dit aussi d'un homme sans deffense, qu'il n'a ni verge, ni baston. On appelle le tour du baston, les profits illicites qu'on fait secrettement & avec adresse dans une charge, dans une commission, dans un maniement, par une metaphore apparemment tirée des Charlatans, qui font mille subtilitez qu'ils attribuent à la vertu de leur petit baston : mais Belinghen estime que ce proverbe vient de ce qu'on parle à l'oreille & d'un bas ton, lors qu'on fait des offres à quelque domestique pour le corrompre, & luy faire faire quelque chose qui nuise à son maistre. D'autres disent qu'il vient des Maistres d'Hostels, qui portent un baston pour marque de leur charge, parce qu'ils sont sujets à ferrer la mule. On dit aussi, Faire sauter le baston à quelqu'un, pour dire, l'obliger à faire quelque chose contre sa volonté, par une metaphore tirée aussi des Charlatans, qui font sauter un baston à des singes & à des chiens qu'ils ont dressez à cela, en les menaçant du baston. On dit aussi, Martin baston, en parlant d'un baston dont on frappe les asnes, qu'on appelle Martin, comme si on disoit le baston à Martin.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020