béquille

 

définitions

béquille ​​​ nom féminin

Bâton surmonté d'une traverse sur laquelle on appuie l'aisselle ou la main pour se soutenir. Marcher avec des béquilles. —  au figuré (abstrait) Appui, soutien.
Instrument, dispositif de soutien, de support. ➙ cale, étai. Les béquilles d'un bateau. La béquille d'une moto.
Technique Poignée transversale servant à ouvrir une serrure. ➙ bec-de-cane.
 

synonymes

béquille nom féminin

canne, anille (vieux)

soutien, appui

[Techn] cale, étai, étançon, tin

[familier] jambe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La production d'alcool agricole rapporte aujourd'hui un revenu supplémentaire, et elle est donc une sorte de béquille pour de nombreuses exploitations agricoles familiales.Europarl
As-tu fait le résumé de cette course agitée et pénible qui nous conduit du maillot à la béquille ?George Sand (1804-1876)
Parmi les cannes de ce cannier, regardez cette béquille bleu turquoise, toute semée de fleurs de lys d'or : c'est une béquille sur laquelle a dû s'appuyer une vieille main royale.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le boiteux ne s'aperçoit pas qu'il va sur une béquille ; et le riche qu'il a un équipage.Claude Tillier (1801-1844)
Afin d'atteindre cet objectif, nul besoin en principe de la béquille de la monnaie unique, il suffit d'avoir le courage de la rigueur.Europarl
C'est vous qui avez raccommodé la béquille de la légitimité, qui de nos jours était devenue bien chancelante.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Celui-ci, âgé de quinze ans, en paraissait à peine dix, déjeté, d'une maigreur de squelette, la jambe droite anémiée, réduite à rien, ce qui l'obligeait à marcher avec une béquille.Émile Zola (1840-1902)
Le lendemain de ma victoire, je jette ma béquille, je passe au galop de mon cheval aux quatre coins de la ville.George Sand (1804-1876)
Devant le cimetière se tenait un vieux mendiant appuyé sur sa béquille, il lui donna ses petites pièces d'argent, puis repartit heureux et content.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Au soleil, sous un bois léger d'érables, auprès de sa chapelle, le vieil homme, appuyé sur sa béquille, allait à pas menus.Joseph Bédier (1864-1938)
Une vieille grognon, prête à rejoindre ses dents dans la tombe, m'a pensé battre avec sa béquille : c'était peut-être la tante du rendez-vous.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle étendit les bras d'un air égaré et suppliant, pour garantir son enfant, son petit enfant, d'un coup de la béquille que le vieux lord tenait levée.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Le malheureux gentilhomme, atteint de paralysie, ne marchait qu'avec une béquille ; il allait donc très lentement et il lui était complètement impossible d'échapper à son persécuteur.Gaston Maugras (1850-1927)
C'est une parole de bon sens ; mais philosophiquement la jambe de bois n'aurait pas plus de valeur qu'une béquille.Anatole France (1844-1924)
Aussi doit-on venir tout à l'heure lui prendre mesure pour une canne et une béquille, une jolie béquille.Marcel Boulenger (1873-1932)
Il porte allègrement sa béquille sur l'épaule et dans la main il tient une feuille où se lit un appel à la charité publique.Armand Dayot (1851-1934)
Par-dessus tout, un chef-d'œuvre d'art, de grâce triste et d'amour : le convalescent infirme, la béquille sous un bras, s'appuyant de l'autre sur une jeune femme aux grands voiles.Camille Mauclair (1872-1945)
La seconde hocha la tête et brandit sa béquille pour casser les reins à mon fils, dont la taille droite et svelte lui faisait horreur.George Sand (1804-1876)
En arrière du groupe, dans un sentier, on aperçoit un mendiant qui chemine en s'appuyant sur une béquille.Armand Dayot (1851-1934)
Un plaideur dont le procès était terminé suspendait son sac à la voûte, comme un boiteux redressé suspend sa béquille dans la chapelle d'une madone.Théophile Lavallée (1804-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BEQUILLE » s. f.

Baston propre pour s'appuyer en marchant. Les vieillards, les convalescents sont reduits à se servir de bequilles. On le dit par extension des potences ou bastons qu'on met sous les aisselles pour soustenir ceux qui sont entrepris des jambes. Ce mot vient de bacillus.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020