Email catcher

blasphémateur

Définition

Définition de blasphémateur ​​​ , blasphématrice ​​​ nom et adjectif

Se dit d'une personne qui blasphème.

Synonymes

Synonymes de blasphémateur, blasphématrice adjectif

impie, profanateur, sacrilège

Exemples

Phrases avec le mot blasphémateur

Mais une autorité pieuse ne punira aucune personne avant de l'avoir entendue et d'avoir constaté qu'il s'agissait bien d'un blasphémateur.Revue française d'histoire des idées politiques, 2017, Marc Lienhard (Cairn.info)
Les registres du parlement nous apprennent que les magistrats ont prononcé des peines arbitraires visant à détruire symboliquement une partie du corps des blasphémateurs.Les cahiers de la justice, 2018, Sébastien Dhalluin (Cairn.info)
C'est le terrestre qui a trop de patience avec vous, blasphémateurs !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Le parc, illuminé de deux mille becs de gaz, a bien vengé l'artiste de ces obscurs blasphémateurs.Gérard de Nerval (1808-1855)
Lagdar jeta sur ce blasphémateur un regard d'indignation et de pitié.Hector France (1837-1908)
Tour à tour, chacun des deux clercs accuse l'autre d'entretenir une concubine, d'être un blasphémateur et un homme violent.Le Moyen Âge, 2015, Pascal Vuillemin (Cairn.info)
Et la foule épouvantée avait hâte de voir brûler le blasphémateur muet dont l'impiété rugissait par la voix de cette fille.Jules Michelet (1798-1874)
Le blasphémateur, c'est un pêcheur qu'il faut essayer d'amender – cela, c'est frappant dans les propos des différents ecclésiastiques, et c'est au contraire la législation civile qui est la plus dure.Lettres de la SPF, 2016, Jacques de Saint Victor, François Lévy, Jean Szpirko (Cairn.info)
Sans doute, on fera taire les blasphémateurs ; mais autre chose est imposer silence, autre chose, persuader et convertir.Éliphas Lévi (1810-1875)
Le génie des blasphémateurs a pétri le cerveau malléable...Hector Bernier (1886-1947)
Ils passaient, superbes tous deux, méprisant les blasphémateurs.Paul Féval (1816-1887)
Apion, le blasphémateur, succombe aux suites d'un ulcère qui avait envahi ses parties génitales.Charles Anglada (1806-?)
On peut le dire autrement, à partir de la perspective du blasphémateur lui-même.Revue du MAUSS, 2017, Fabrice Hadjadj (Cairn.info)
On connaît bien cette stratégie, tellement banale aujourd'hui, qui consiste à se donner des airs de révolté et de blasphémateur alors même qu'on ne fait que suivre l'air du temps.Cités, 2012, Christian Godin (Cairn.info)
L'arrachage de la langue vise parfois les blasphémateurs rendus ainsi muets.Sens-Dessous, 2012, Michel Porret (Cairn.info)
Il abolit la vénalité des charges de judicature, proscrivit les cabarets et autres lieux de débauche, punit sévèrement les blasphémateurs.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Les blasphémateurs seront mis aux fers et privés de solde.Études sur la mort, 2012, Françoise Biotti-Mache (Cairn.info)
Le christianisme reprend les interdits bibliques dans la chasse aux blasphémateurs.Humanisme, 2016, Patrick Kessel (Cairn.info)
Pour avoir commis une infraction liée au prononcé de paroles impies, deux des blasphémateurs recensés dans les archives ont été condamnés à avoir la langue percée.Les cahiers de la justice, 2018, Sébastien Dhalluin (Cairn.info)
Il serait alors perçu comme blasphémateur, ou comme un opposant farouche à toute visée de foi.Études théologiques et religieuses, 2015, Benoit Mathot (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BLASPHEMATEUR s. m.

Qui blaspheme. Le jeu est deffendu chez les Turcs à cause des jureurs & blasphemateurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine