bonsoir

définitions

bonsoir ​​​ nom masculin

Salutation du soir (qu'on emploie lorsqu'on rencontre ou lorsqu'on quitte qqn). Bonsoir, Madame.
au figuré, familier Bonsoir !, se dit pour marquer qu'une affaire est finie, qu'on s'en désintéresse. S'il refuse, bonsoir ! ➙ adieu.

synonymes

bonsoir nom masculin et interjection

salut, adieu, au revoir, bonne soirée

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je regrette d'avoir à vous dire bonsoir, ajouta-t-elle tout haut, un moment après, et elle s'éclipsa, plus troublée que personne à bord.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Mais, la maison du médecin se trouvant à cinquante pas de l'auberge, il fallut presque aussitôt se souhaiter le bonsoir, et la compagnie se dispersa.Gustave Flaubert (1821-1880)
Jules avait été reçu sèchement par sa mère quand il alla lui dire bonsoir ; pourtant elle l'embrassa en souriant.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Bonsoir pour ce soir, cher ami, et à vous de cœur et de tout bon vouloir.George Sand (1804-1876)
Pendant son absence, ma sœur s'était mise à la porte et avait échangé le bonsoir avec un garçon de ferme, qui rentrait chez lui.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Bonsoir, mon ami ; je t'embrasse et regrette bien que tu sois toujours là-bas quand je suis ici.George Sand (1804-1876)
Bonsoir donc, cher mignon ; je me replonge dans les paperasses et t'embrasse de toute mon âme.George Sand (1804-1876)
Les malles ne tardèrent pas à disparaître sous la porte d'entrée ; elle me donna la main et un sourire, et disparut également après m'avoir dit bonsoir.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Le porte-clefs se mit à rire et nous souhaita le bonsoir ; puis il continua de rire après nous, par-dessus les piques du guichet quand nous descendîmes dans la rue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Encore deux bonnes vieilles qui entrent, l'air important ; elles disent bonsoir avec une révérence qui fait dresser tout debout leur grande collerette empesée et s'assoient dans les coins.Pierre Loti (1850-1923)
Bonsoir, cher frère et ami ; ne m'écrivez que quand vous avez du loisir et point de fatigue.George Sand (1804-1876)
Bien que l'heure ne fut pas très avance, il nous souhaita le bonsoir et partit.Charles Deguise (1827-1884)
J'irai dire bonsoir à mon neveu pour tout le monde, et voir s'il veut prendre quelque chose.Honoré de Balzac (1799-1850)
On nous confie deux hommes, ils se sauvent... nous ne pouvons pas les rattraper... bonsoir !...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Moi, je vais dormir ; bonsoir, mon cher, couche avec ta femme, mais change de chemise, car, le diable m'emporte !George Sand (1804-1876)
En attendant que vous en preniez possession, j'y ai mis la cage de mon bouvreuil, auquel je viens de dire bonsoir.Laure Conan (1845-1924)
Bonsoir, chers enfants ; je n'ai pas le temps d'écrire, mais écrivez-moi et dites-moi qui sort ou ne sort pas.George Sand (1804-1876)
J'exploiterai la mine de ma jeunesse jusqu'aux dernières veines du minerai, et puis – bonsoir ; – j'aurai vécu : cela me suffit.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je lui souhaitai le bonsoir, et je sortis de la boutique avec vingt sous de plus et mon gilet de moins.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle était pâle, mais paraissait heureuse jusqu'au moment où, avant de se séparer, on échangea le bonsoir.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 15/09/2021