Email catcher

boucher

Définition

Définition de boucher ​​​ verbe transitif

Fermer (une ouverture, un trou, un récipient…). Boucher une bouteille (➙ bouchon, capsule). Se boucher le nez (en le pinçant), pour ne pas sentir une odeur. Se boucher les yeux, les oreilles, refuser de voir, d'entendre.
Obstruer (un passage, une porte…). ➙ barrer. Ce mur bouche la vue.
familier En boucher un coin à qqn, le rendre muet d'étonnement.

Définition de boucher ​​​ , bouchère ​​​ nom

Commerçant(e) qui prépare et vend la viande. Acheter un gigot chez le boucher.
au figuré Personne cruelle et sanguinaire.
Général(e) peu économe de la vie de ses troupes.

Conjugaison

Conjugaison du verbe boucher

actif

indicatif
présent

je bouche

tu bouches

il bouche / elle bouche

nous bouchons

vous bouchez

ils bouchent / elles bouchent

imparfait

je bouchais

tu bouchais

il bouchait / elle bouchait

nous bouchions

vous bouchiez

ils bouchaient / elles bouchaient

passé simple

je bouchai

tu bouchas

il boucha / elle boucha

nous bouchâmes

vous bouchâtes

ils bouchèrent / elles bouchèrent

futur simple

je boucherai

tu boucheras

il bouchera / elle bouchera

nous boucherons

vous boucherez

ils boucheront / elles boucheront

Synonymes

Synonymes de boucher, bouchère nom

chevillard, louchébème (argot), loucherbem (argot), étalier (vieilli)

Synonymes de se boucher verbe pronominal

s'engorger

[ciel] se couvrir, s'assombrir, s'obscurcir

Exemples

Phrases avec le mot boucher

Jeune, il voulait plutôt être boucher mais, ne trouvant pas de patron, il se tourne vers la charcuterie.Ouest-France, 08/03/2020
Dans un premier temps, le capitoulat pointa un doigt accusateur vers les seuls bouchers, réputés comme propriétaires de gros chiens (dogues et mâtins).Histoire urbaine, 2016, Jean-Luc Laffont (Cairn.info)
Enfin, les scientifiques se sont aperçus que boucher les oreilles des loirs pygmées conduisait à une chute drastique de leurs performances.Géo, 18/06/2021, « Le loir pygmée, ce rongeur quasi aveugle qui voit avec… »
Dans la plupart des cas ils ne mentionnent pas leur profession alors que les bouchers, les charpentiers ou les tanneurs le font systématiquement.Histoire urbaine, 2002, Thomas Pfirsch (Cairn.info)
Le client trouvera : une côte de bœuf, des entrecôtes, du filet, faux-filet, rumsteck, rosbif, pot-au-feu, bourguignon, bœuf au jus et une spécialité du boucher.Ouest-France, 01/12/2020
Le contexte est crucial, il va au-delà de l’animosité française à l’égard des plombiers, des bouchers ou des boulangers polonais.Europarl
Cependant, quand la faille en vient à être verbalisée, la parole vient boucher ce qui fait lacune.Psychothérapies, 2013, Catherine de Luca-Bernier (Cairn.info)
Les bouchers sélectionnent la viande auprès d'abattoirs ou de grossistes.Capital, 02/11/2020, « Boucher : formation et rémunération »
Ces plaques peuvent créer des lésions sur la paroi des artères, voire les boucher, ou se rompre.Géo, 20/07/2020, « La momie qui crie livre enfin les secrets de sa… »
Si la plaque rompt, elle peut même boucher une artère.Ça m'intéresse, 30/12/2019, « Pourquoi le sucre nous rend malade »
L'idée de l'entreprise est donc de récupérer les déchets chez les bouchers, les restaurateurs, et dans les abattoirs.Ça m'intéresse, 15/11/2012, « Bientôt des graisses animales dans votre réservoir »
Cela entraînerait un épaississement des vaisseaux sanguins des poumons qui finiraient par se boucher.Ouest-France, 09/06/2020
Il fallait s'y prendre de bonne heure, samedi matin, pour tailler une petite bavette avec les bouchers argentanais.Ouest-France, Marie LENGLET, 23/12/2019
Dans ses fantasmes, l'enfant fait appel à la vérité préhistorique pour boucher les trous de la vérité individuelle.Le divan familial, 2007, David Benhaïm (Cairn.info)
La pluie s'invite et le boucher a toujours plus de succès que les candidats.Ouest-France, Élodie DARDENNE, 23/06/2021
La branche a également créé un parcours postbac, la licence professionnelle de commerce boucher manager.Capital, 02/11/2020, « Boucher : formation et rémunération »
Chez les bouchers, toute dimension idéologique ayant trait à la dimension environnementale de l'opération semble absente de leur discours.Natures Sciences Sociétés, 2005, Julien Blanc, Marie Roué (Cairn.info)
Cet ancien boucher de 60 ans et communiste de longue date (il a pris sa carte en 1980) s'est déjà présenté en 2001.Ouest-France, 23/02/2012
Dans la filière, ce sont l'amont agricole et les petits distributeurs (bouchers) qui voient leurs pratiques particulièrement transformées.Terrains & Travaux, 2005, Céline Granjou, Egizio Valceschini (Cairn.info)
Il croyait tenir les bouchers ; n'étaient-ce pas eux qui allaient bientôt le tenir lui-même ?Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BOUCHER, ERE s. m. & f.

Marchand qui prepare & qui vend de la chair de boeuf, de vache, de veau & de mouton taillée en pieces. Les Marchands Bouchers sont tenus d'aller prendre & se faire adjuger leurs estaux à la Police, & là ils s'obligent de les tenir fournis pendant l'année. Estalier Boucher, est un compagnon qui vend la chair dans l'estal. Menage aprés Turnebe derive ce mot de buccarius, qui a été fait de bucca, à cause qu'il tranche les viandes pour la bouche.
 
BOUCHER, se dit odieusement d'un Chirurgien qui taille & coupe rudement & ignoramment les membres qu'on luy donne à penser. On le dit aussi des gens cruels qui se plaisent à verser le sang humain.

Définition ancienne de BOUCHER v. act.

Fermer tous les passages, fentes & ouvertures par où l'air peut entrer en quelque lieu. Cette chambre est bien bouchée de tous costés, il y fera bon l'hiver.
 
BOUCHER, se dit aussi d'un trou particulier qu'on remplit, qu'on estouppe. On condamne à boucher les veuës qu'on a sur le voisin, quand on n'a point de titre pour cela. On dit en ce sens, Boucher un ayvier, boucher une bouteille.
 
BOUCHER, signifie aussi, Occuper les avenuës, ou les passages, pour empêcher qu'il n'entre rien dans une ville, dans un camp, ou que les ennemis n'entrent dans un pays.
 
BOUCHER, se dit aussi des fluxions, des obstructions. L'apoplexie est mortelle, parce qu'elle bouche tous les passages de la respiration.
 
On dit encore, Se boucher les yeux, pour dire, Ne vouloir pas voir, ou faire semblant de ne pas voir, dissimuler quelque chose ; &, Se boucher les oreilles, pour dire, Ne vouloir pas écouter les plaintes, les remontrances.
 
On dit figurément, qu'un homme a bouché un trou, quand il a acquitté quelque dette, en attendant qu'il acquitte les autres.
 
On dit proverbialement, Boucher la bouteille, pour dire, Prendre un morceau de pain aprés avoir bû, de peur de sentir le vin.
 
BOUCHÉ, ÉE. part. & adj. On ordonne des lavements à ceux qui ont le ventre bouché.
 
On dit figurément, qu'un homme a l'esprit bouché, quand il est peu intelligent, quand il a la conception dure & tardive.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022