bougre

définitions

bougre ​​​ , bougresse ​​​ nom

familier
Gaillard. Il n'a pas froid aux yeux, le bougre !
Un bon bougre, un brave type.
péjoratif Bougre d'idiot ! ➙ espèce.
interjection, vieilli ➙ bigre.

synonymes

bougre

nom masculin

[familier] type, individu, asticot (familier), bonhomme (familier), clampin (familier), coco (familier), gars (familier), gus (familier), mec (familier), pékin (familier), quidam (familier), zèbre (familier), zigoto (familier), zigue (familier), pingouin (argot), gazier (vieux), gonze (vieux), citoyen (vieux)

bougre de

espèce de, sacré (familier), bigre de (familier, vieilli)

interjection

bigre (familier), fichtre (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils en souffraient déjà, est-ce qu'ils allaient en être noyés et emportés, comme ce bougre l'annonçait ?Émile Zola (1840-1902)
Mais, à part ça, il le déclarait un bougre à poils.Émile Zola (1840-1902)
Moun coursaire et los dos prisès laissent là los counvoi et forcent dé voile, bougre...Édouard Corbière (1793-1875)
Il y est, le pauvre bougre... il y est en plein !...Octave Mirbeau (1848-1917)
Et jamais ce bougre-là ne nous donnerait un coup d'épaule, j'en suis encore à attendre un service de sa part !Émile Zola (1840-1902)
Le pauvre bougre oscillait plus encore que d'habitude, et ses yeux hagards laissaient entrevoir qu'il avait trop bien écouté les promesses de bonheur des jaunes, des bleues et des vertes.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Allons, toi, pauvre bougre, prends-la vitement et viens avec moi... qu'avec deux bécasses je te ferai faire une veste et une culotte pour tes dimanches !...Jean Aicard (1848-1921)
Est-ce que le pauvre bougre ne se figure pas que tout fiche le camp dans une claque de la brise.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais l'aîné, qui se dessoûlait, faisait des réflexions : pour que le cadet fût si aimable, c'était donc que le bougre avait découvert le pot aux roses, chez le percepteur ?Émile Zola (1840-1902)
Voyez-vous d'ici la détresse du pauvre petit bougre ?Alphonse Allais (1854-1905)
Quel est le bougre qui ne l'aurait pas à sa place ?...René Boylesve (1867-1926)
Le bougre fait une belle défense et allait s'en tirer quand, plaidant partie civile, je l'anéantis...Fernand Kolney (1868-1930)
Le grand diable, qui, d'un emploi au chemin de fer, s'était juché sur le tréteau des chansonniers, l'épais bougre de noir vêtu et lourdement cravaté de rouge, l'enchanta.Gustave Coquiot (1865-1926)
C'était un chic type, ce bougre-là, parce qu'il écopait salement si je m' faisais poisser, hé ?Henri Barbusse (1873-1935)
On ne peut pas dire que je fais sonner mon argent, je te dis toujours que je suis un pauvre bougre qui n'a pas le sou.Marcel Proust (1871-1922)
Qu'est-ce qu'il pouvait cueillir à cette heure, dans ce noir de four, le bougre d'enfant !Émile Zola (1840-1902)
Le petit en attendait l'issue dans un couloir, au fond duquel un grand bougre de menuisier se livrait à un travail de consolidation.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
A ses cris, des voisins accouraient, elle raconta l'histoire, donna des détails : un rien de plus, et elle y passait, le bougre était au bord.Émile Zola (1840-1902)
Jamais, mon vieux, i' n'avait été envoyé sur le front, quoique de la classe 3 et un costaud bougre, tu sais.Henri Barbusse (1873-1935)
Ça lui faisait pitié, qu'un grand bougre pareil n'allât pas tout casser chez son frère, pour avoir sa part.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020