drôle

définitions

drôle ​​​ adjectif

Comique.
Qui prête à rire, fait rire. ➙ amusant, comique, plaisant ; familier marrant, rigolo. Il est drôle avec ce petit chapeau. Une histoire drôle.
(personnes) Qui sait faire rire. ➙ amusant, gai.
Bizarre.
Qui est anormal, étonnant. ➙ bizarre, curieux, étrange, singulier. La porte était ouverte, ça m'a semblé drôle. —  C'est drôle qu'elle ait oublié. —  Se sentir tout drôle : ne pas se sentir comme d'habitude.
Drôle de… Une drôle d'odeur. Quelle drôle d'idée ! Avoir un drôle d'air. Faire une drôle de tête. Un drôle de type, qui étonne, ou dont il convient de se méfier.
familier (intensif) Il a une drôle de poigne. ➙ rude, sacré. Il faut une drôle de patience pour supporter cela, il en faut beaucoup.
En voir de drôles : voir des choses curieuses ou désagréables. En faire voir de drôles à qqn, lui créer des soucis.

drôle ​​​ , drôlesse ​​​ nom

vieux Coquin(e).
régional (Sud-Ouest) Gamin, gamine.

synonymes

drôle adjectif

amusant, cocasse, comique, désopilant, hilarant, inénarrable, ineffable, plaisant, risible, bidonnant (familier), crevant (familier), fendant (familier), gondolant (familier), impayable (familier), marrant (familier), poilant (familier), pissant (familier, vieilli), à se pisser dessus (familier), pliant (familier), rigolo (familier), tordant (familier), à se tordre (familier), boyautant (familier, vieux), roulant (familier, vieux)

facétieux, comique, humoristique

bizarre, curieux, étonnant, étrange, singulier, surprenant

mal à l'aise, tout chose (familier)

histoire drôle

plaisanterie, blague, galéjade (Provence), noukta (Afrique du Nord), zwanze (Belgique)

drôle de [+ nom]

maudit, fichu (familier), foutu (familier), sale (familier), satané (familier)

drôle nom masculin

[vieux] coquin, maraud (vieux)

[vieux] bouffon

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si j'ai un conseil à donner à ce drôle, c'est de ne pas trop se montrer en public.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il n'y a là bas qu'un petit drôle venu ici tout à l'heure et qui, sans doute, aura glissé dans quelque trou du marais.Hector France (1837-1908)
C'est peut-être drôle que ce soit la fille et non la mère qui jette un clair regard sur la vie, cependant c'est ainsi.Hector Malot (1830-1907)
D'autre part, les gens qui rient si fort de ce qu'ils disent, et qui n'est pas drôle, nous dispensent par là, en prenant à leur charge l'hilarité, d'y participer.Marcel Proust (1871-1922)
Je trouve cela à la fois drôle et remarquable, dans la mesure où il est également coordinateur auprès de la commission du commerce international.Europarl
J'ai toujours aimé la bonne chère (c'est là mon moindre défaut), et, malgré ma répugnance à frayer avec ce drôle, je me laissai aller à dîner plusieurs fois avec lui.Prosper Mérimée (1803-1870)
Le soleil venait de se lever, et j'étais assis sur le bord de la rivière, quand je vis quelque chose de drôle qui flottait sur l'eau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
C'est drôle comme il peut y avoir des problèmes de traduction car je n'ai pas le sentiment que ce soit du tout ce que j'ai dit.Europarl
Je suis certain que beaucoup de gens trouvent cela très drôle, mais il s'agit de quelque chose d'extrêmement sérieux.Europarl
Mais il a tant d'esprit, d'entrain ; il a une grosse tête intelligente sur un gros petit corps si drôle, que je me suis exécutée séance tenante.George Sand (1804-1876)
Ne lui avait-il pas entendu soutenir vingt fois le néant final de la vie, où il ne trouvait que le mal d'un peu drôle ?Émile Zola (1840-1902)
C'est drôle, tout de même... j'aime bien entendre des choses cochonnes... mais je n'aime pas en lire...Octave Mirbeau (1848-1917)
Beaucoup brûlaient aussi d'y placer leur mot ; et, s'il était drôle, ils étaient eux-mêmes les bienvenus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors ça n'a pas été drôle du tout ; ils voulaient faire saisir mes meubles, reprendre des bijoux, que sais-je.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
C'est drôle tout de même, mais on vit dans le temps des changements : nous l'avons voulu, il faut en supporter la conséquence.George Sand (1804-1876)
Il a l'air tout drôle, mais il n'est pas méchant, malgré tout ce qu'il dit.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il était si drôle que les filles elles-mêmes ne lui résistaient pas, tant elles riaient, bien qu'il fût très laid.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cet anniversaire a toutefois pris une drôle de tournure, car les citoyens ne pouvaient pas participer.Europarl
Le vieux drôle est au fait de tout ceci.... je ferai sortir le secret de sa vieille peau noire, ou je saurai pourquoi !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Intendant, prenez vos mesures pour vous assurer de ce drôle : je révoque mes premiers ordres.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DROSLE » s. m.

Bon compagnon, homme de débauche prest à tout faire, plaisant & gaillard. C'est une societé de drosles qui n'engendrent point de melancolie, ils ont toûjours mille contes drosles à faire crever de rire. Ce mot vient de drauculus, diminutif de draucus. Menage. D'autres croyent avec plus de raison, qu'il vient de ce que les peuples Septentrionaux donnent le nom de drosle aux Diables familiers qui hantent dans leurs maisons, qui pensent leurs renes, (ce sont leurs bestes de voiture) & qui leur rendent plusieurs services domestiques, qui sont prompts à executer ce qu'on leur commande, & qui les advertissent des dangers dont ils sont menacez : & parce que ces drosles font souvent des tours de gaillardise pour se réjouïr, c'est ce qui a fait donner le nom de drosle aux hommes qui sont plaisants, gaillards & subtils, madrez & dangereux, comme ces Diables follets.

Définition de « DROSLESSE » s. f.

Femme de mauvaise vie, qui se laisse hanter par des drosles, des gens débauchez.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020