bigre

définitions

bigre ​​​ interjection

vieilli Exclamation exprimant la crainte, le dépit, l'étonnement. ➙ bougre.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais tu n'es qu'un fainéant, qu'un ignorant ; tu ne seras qu'une bête, tu ne seras toute ta vie qu'un bigre de savetier comme ton père.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Aujourd'hui, bigre, ce ne serait pas le jour !Fernand Vandérem (1864-1939)
Bigre de bigre, ça ne lui allait pas, le mariage !Guy de Maupassant (1850-1893)
Bigre, descends à la cave, et apporte une bouteille, afin que nous déjeunions.Denis Diderot (1713-1784)
Les mal intentionnés, dont j'étais du nombre, en voyant la bonne volonté du coquin de mousse à l'égard de son frère, dirent que c'était un bon petit bigre.Édouard Corbière (1793-1875)
Mais on ne travaillerait pas tout le temps, bigre !Michel Corday (1869-1937)
Il a de l'attaque, pas de feintes perdues, du poignet, du pétillement, de l'éclair, la parade juste, et des ripostes mathématiques, bigre !Victor Hugo (1802-1885)
Bigre tout court n'est ni le fameux charron, ni quelqu'un de ses plats ancêtres ou de ses plats descendants.Denis Diderot (1713-1784)
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020