bourbe

définitions

bourbe ​​​ nom féminin

Dépôt qui s'accumule au fond des eaux stagnantes. ➙ boue. La bourbe d'un marais.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À peine la noyée exhale-t-elle son dernier souffle qu'elle est déjà couverte d'une myriade de reptiles microscopiques, vorace et horrible vermine de la bourbe...Eugène Sue (1804-1857)
J'allai au fond et je sentis la bourbe.Roustam (1780-1845)
Il demeure en lui beaucoup de contrainte et de bourbe : il faut que son œil se purifie.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Impossible de manœuvrer, on enfonçait dans la bourbe jusqu'aux genoux.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
L'eau lui venait aux aisselles ; il se sentait sombrer ; c'est à peine s'il pouvait se mouvoir dans la profondeur de bourbe où il était.Victor Hugo (1802-1885)
S'il y avait de la bourbe dans nos oreilles, eh bien !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Capitaines et routiers ne se risquaient jamais sous une muraille sans s'être assurés d'avance s'il y avait eau, bourbe ou ronces ; et ils se munissaient d'engins différents selon l'occurrence.Anatole France (1844-1924)
Il fronçait les sourcils, ou souriait ironiquement, à mesure que s'agitait sous ses yeux toute la bourbe des passions humaines, remuées par le levain de son scandaleux procès.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le pont est retiré, de plus, la bourbe des fossés est si profonde, qu'un homme qui tenterait le passage disparaîtrait dans la vase...Eugène Sue (1804-1857)
Pourquoi s'acharnait-on ainsi après elle, pour la rejeter dans cette bourbe ?Hector Malot (1830-1907)
Plusieurs des chevaux trébuchèrent et s'enfoncèrent dans la bourbe, d'où il fut impossible de les retirer.Bathild Bouniol (1815-1877)
Est-ce que la colombe qui vole dans le ciel peut aimer le crapaud qui se cache dans la bourbe des eaux croupies ?Octave Mirbeau (1848-1917)
Le gardien du pont ayant crié à l'aide, on l'a envoyé, la tête la première, sonder la profondeur du fossé, et il a disparu dans la bourbe.Eugène Sue (1804-1857)
Le vaisseau ressemblait à un énorme cercueil, et la lumière du jour brillait étrangement sur son corps blanc incrusté et plein de bourbe.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il me fallait m'y rouler comme ce chien se roule dans cette eau, fût-ce la bourbe d'une mare...Paul Bourget (1852-1935)
Elle est alors entourée d'un nuage de bourbe noirâtre qui remonte avec elle à la surface de l'eau.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOURBE » s. f.

Crotte espaisse, comme celle des terres grasses, des eaux croupies, & des lieux marescageux. Les tanches, les anguilles sentent ordinairement la bourbe quand elles ne sont point degorgées. On dit aussi, La bourbe d'une playe, pour dire, le pus espais qui en sort. Nicod derive ce mot du Grec borboros, signifiant la même chose.
 
BOURBE, se dit figurément de la bassesse, & de toute sorte d'ordure. Cet homme croupiroit encore dans la bourbe, s'il n'en eût été tiré par un tel favori. un pecheur est bien malheureux de croupir dans la bourbe & dans l'ordure, sans tascher de s'en retirer par la penitence.
 
On appelle aussi Bourbes, Certaines eaux minerales qui sont en reputation de guerir quelques maladies de goutteux ou d'impotens, comme les Bourbes de Barrege.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021