limon

définitions

limon ​​​ nom masculin

Terre ou fines particules, entraînées par les eaux et déposées sur le lit et les rives des fleuves. ➙ alluvion, dépôt ; limoneux.

limon ​​​ nom masculin

Technique Chacune des deux pièces de bois entre lesquelles on attelle le cheval. ➙ brancard.

synonymes

limon nom masculin

dépôt, alluvions, boue, vase, bourbe (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me mis alors à examiner leur demeure, construite en forme de cylindre et formée de limon, de paille de riz et de feuilles de roseaux rassemblés avec beaucoup d'industrie.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ils deviennent même industrieux, et, de sable, de limon, d'herbe, essayent de faire de petits nids.Jules Michelet (1798-1874)
En ce tems-là ; il étoit un roi orgueilleux qui se croyoit pétri d'un autre limon que ceux qui vouloient bien lui obéir.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Chaque été, le flot débordant étend sur le sol l'eau du fleuve et le limon qu'elle apporte.Fernand Neurey (1874-1934)
Oui, dans peu de temps il aurait éliminé pour toujours la basse sensualité que le limon de son origine avait fait perdurer jusque-là en lui...Fernand Kolney (1868-1930)
Croyez-moi, c'est un grand malheur d'avoir tiré de leurs cloaques les insectes qui se cachaient dans ce limon.Jules Janin (1804-1874)
A leur surface ne poussent que des bouleaux, des trembles, des saules, au milieu du limon déposé par les inondations qui sont fréquentes.Jules Verne (1828-1905)
On croirait volontiers ces espèces attachées au limon dès les premiers âges du monde, et n'ayant pu prendre part aux progrès remarquables qu'ont subis les créations successives.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Son air de visage étoit doux et noble, sa bouche gracieuse : son front beau et pur déceloit un cœur sans limon et sans remords.Pétrus Borel (1809-1859)
Il m'apporta aussi une caisse de sucre, une caisse de fleur de farine, un sac plein de citrons, deux bouteilles de jus de limon et une foule d'autres choses.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
La couche calcaire que nous avions rencontrée fit place à une sorte de limon solidifié, que la bêche pouvait facilement entamer.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Des milliers d'arbrisseaux, serrés les uns contre les autres, et protégés par des capuchons contre le vent du désert, grandissent dans le limon humide d'une vaste pépinière.Fernand Neurey (1874-1934)
Je crois qu'on a dit quelque part que l'homme avait été tiré du limon ; il n'a point oublié son origine...Georges Darien (1862-1921)
Certes, le cœur des conseillers généraux est pétri du même limon que celui des représentants du peuple.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'eau s'est nuancée, sur leurs toiles, des tons infiniment variés, que le limon qu'elle entraîne, les bords qu'elle reflète, l'angle sous lequel le soleil la frappe, peuvent lui faire prendre.Théodore Duret (1838-1927)
Pressant un limon au-dessus de la timbale elle arrondissait les bras, elle relevait les doigts auriculaires tout arqués.Paul Adam (1862-1920)
Une rivière coulait à droite et roulait lourdement des eaux bourbeuses entre des berges souillées de limon.Eugène Fromentin (1820-1876)
Des combats gigantesques eurent lieu contre les monstres énormes, fils du limon ; le fils de l'air, l'oiseau prit taille de géant.Jules Michelet (1798-1874)
Le dépôt annuel du limon des eaux ayant successivement élevé le fond du canal, il était plus haut que la campagne environnante dans une grande partie de son développement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Quand tout le reste passe, ils demeurent ; ils sont comme l'or qu'on retrouve, séparé de ce qui le souillait, sur le lit du torrent qui emporte l'impur limon.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIMON » s. m.

Terre destrempée avec de l'eau, qui fait de la bouë. Adam fut formé avec le limon de la terre. JESUS-CHRIST guerit un aveugle avec du limon. Il fait mauvais se baigner en cet endroit de la riviere, ce n'est que du limon.
 
LIMON, se dit aussi du sediment ou lie de quelques corps liquides. Quand de l'eau trouble est rassise, il se trouve du limon au fonds du vase. L'ancre trop vieille se gaste, ce n'est plus que du limon.
 
LIMON, est aussi une des deux principales pieces de bois qui composent la charette, entre lesquelles on met le plus fort cheval qui la tire. Ce cheval sera bon pour le limon. Tout bois n'est pas propre à faire des limons. Ce mot vient du Latin timo, timonis, en changeant le t en l ; ou bien de ligemo, qui vient à ligando, parce qu'on y attache le cheval.
 
LIMON, en termes de Charpenterie est la piece de bois qui sert à porter les marches d'un escalier qui fait la rampe sur laquelle posent les balustres. Ils se debitent dans les forests de quatre pouces sur huit, ou de cinq pouces sur douze.
 
LIMON, signifie encore un citron, un fruit jaune remply de jus acide. Le jus de limon oste les tâches d'encre du linge. Les Latins les ont appellez aussi limones & citrea limonia.
Les deux font la paire Épices et espèces Épices et espèces

Le mot « espèce » est utilisé depuis le Moyen Âge : attesté au XIIIe siècle, son sens est notamment celui de « catégorie d’êtres vivants » (le « genre humain », par exemple).

Dr Orodru 12/06/2021