boue

 

définitions

boue ​​​ nom féminin

Terre, poussière détrempée (dans les rues, les chemins). ➙ gadoue. Patauger dans la boue. —  locution, au figuré Traîner qqn dans la boue, le couvrir de boue, l'accabler de propos infamants.
Limon imprégné d'éléments minéraux. Bains de boue.
Déchets, résidus liquides (➙ boueux, éboueur). Boues industrielles.
 

synonymes

boue nom féminin

gadoue, fange (littéraire), bouillasse (familier), gadouille (familier), margouillis (familier), crotte (vieux)

limon, bourbe, vase, curure (Technique)

couvrir de boue, traîner dans la boue

calomnier, diffamer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le plancher était couvert d'un sable jaune d'ocre, sali de boue, taché de liqueur renversée.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Sans avoir le désir de l'imiter, nous trouvions tous qu'un lit de boue, pour être moelleux, n'en était pas moins désagréable et en effet malsain.Amédée Delorme (1850-1936)
Ces pays ont été touchés par des précipitations torrentielles, dont certaines étaient sans précédent, ainsi que par des inondations, des glissements de terrain et des coulées de boue considérables.Europarl
Que de choses pittoresques, que de paillettes dans la boue, que d'œillades, que de boniments !Émile Blémont (1839-1927)
Toutefois, au fur et à mesure des années, ils se sont enfoncés dans la boue de l’illégalité.Europarl
Le froid, la boue ne l'empêchent pas d'être toujours dehors, et, quand il rentre, c'est pour manger ou ronfler.Albert le Roy (1856-1905)
Le lourd et vieux cheval blanc est enclin à broncher, à ruer, à se laisser parfois, lui et son cavalier, dans la boue.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Cet homme, avec son vêtement déchiré et tout couvert de boue, avait l'air d'un hideux chiffonnier.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Mais qu'ils enragent, je m'en moque, et qu'ils pataugent dans la boue, pourvu que j'aille dans un bon carrosse les pieds chauds.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Eh bien, il faut rendre cette chose à sa destinée, qui est d'être ramassée dans la boue par les personnes qui ne craignent pas de se salir les mains.George Sand (1804-1876)
Et, tout à coup, la vieille espionne se tint immobile, sa tête roula sur son épaule, ses ongles s'implantèrent dans la boue de la chaussée.Michel Zévaco (1860-1918)
La vérité doit rester la vérité et l'on aura beau cacher la boue, on ne l'empêchera pas d'être la boue.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Profondément imprimées dans la boue, elles formaient des trous assez grands pour y planter un poteau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Pompey le relevait de ses deux mains pour ne pas le laisser traîner dans la boue.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Grâce à sa force incroyable, il ferma les deux vieux battants de porte qui étaient profondément enfoncés dans la boue et les étaya avec de lourdes poutres.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Cela prendra peut-être beaucoup de temps, mais je suis convaincu qu'il finira pas s'enfoncer dans la boue sur laquelle il a été construit.Europarl
Souvent la boue est sur le trône - et souvent aussi le trône est dans la boue.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Son extérieur était pitoyable : il était couvert d'une boue épaisse et noire depuis les pieds jusqu'à la tête.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les routes sont encore pires que le tems, – par la masse de la boue, la mollesse du sol, et la crue des eaux.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les buffles aiment généralement les mares et les endroits vaseux, où ils se vautrent et se chauffent, dans la boue chaude, durant des heures.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUË » s. f.

Pus, humeur corrompuë qui sort d'une playe, d'un absés, d'une apostume.
 
BOUË, signifie aussi, Crotte, ordure, terre destrempée avec de l'eau. On ne sçauroit marcher en hiver dans Paris, qu'on ne soit tout plein de bouë. les pourceaux se veautrent dans la bouë. le soleil fond la cire, & seche la bouë. on taxe les bourgeois pour les bouës & les lanternes. Menage derive ce mot du Flamand brou, qui signifie la même chose.
 
BOUË, signifie figurément, Bassesse. La fortune met aujourd'huy des personnes sur le throsne, & demain dans la bouë. ce Prince a tiré ce favori de la bouë. l'homme a été fait de bouë, ce n'est que bouë & pourriture.
 
On dit proverbialement, qu'une maison n'est que de bouë & de crachat, pour dire, qu'elle n'est pas bastie solidement. On dit aussi, que le soleil ne salit point ses rayons, quoy qu'ils tombent dans la bouë.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020