boyau

 

définitions

boyau ​​​ nom masculin

Intestin d'un animal (ou, au pluriel, familier de l'être humain). ➙ entrailles, tripe, viscère. Boyaux utilisés en charcuterie. —  locution Rendre tripes et boyaux : vomir.
Mince corde faite avec l'intestin d'animaux (pour les instruments de musique, les raquettes).
Militaire Fossé en zigzag reliant des tranchées, etc.
Galerie de mine étroite.
Pneu constitué d'une structure tubulaire contenant une chambre à air collée sur la jante.
 

synonymes

boyau nom masculin

[surtout au pluriel] entrailles, intestins, tripes, viscères, [Chirurgie] catgut

tuyau, conduite

conduit, galerie, tranchée

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ferme avec un peu de terre les deux extrémités d, e du boyau (42).Étienne François Dralet (1754-1844)
Il s'avança alors vers les républicains pour s'en assurer, mais il fut blessé à la main, et pris dans le boyau même par un sergent.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il sait l'exacte profondeur du boyau et combien de sacs à terre surélèvent le parapet.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Là, le couloir s'étranglait et devenait un boyau où l'on ne pouvait passer qu'à deux.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il semblait que le foreloper et ses compagnons fussent engagés à travers un interminable boyau de verdure.Jules Verne (1828-1905)
La bouillie coulait, toute noire et toute fumante, gonflant peu à peu le boyau, qui retombait ventru, avec des courbes molles.Émile Zola (1840-1902)
De l'autre côté du boyau, on m'appelle : un homme assis par terre, appuyé à un piquet.Henri Barbusse (1873-1935)
Après quelques pas elle déboucha dans une ruelle ressemblant à un étroit et profond boyau.Georges Eekhoud (1854-1927)
En passant devant un épicier ils entraient acheter un litre d'eau-de-vie : puis tous deux s'engageaient dans un boyau au fond duquel un escalier en pas de vis limaçonnait.Camille Lemonnier (1844-1913)
Un boyau étranglé et court mène dans une pièce oblongue, où il tombe à angle droit, par le milieu.Gaston Maspero (1846-1916)
Et cela faisait dans ce boyau obscur, avec les froissements de l'acier, les coups secs des battements, les râles, les jurons énormes, un vacarme indescriptible.Michel Zévaco (1860-1918)
Mais la rencontre de quelques hommes, au fond d'un entonnoir ou au détour d'un boyau, n'est pas toute la guerre.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Il faut, à un endroit, se baisser très bas pour passer au-dessous du pont massif et gluant qui franchit le boyau, et ce n'est pas sans peine qu'on y arrive.Henri Barbusse (1873-1935)
Elle suivait par la pensée cette cage, qui s'enfonçait dans le boyau étroit et vertical, à cinq, six cents mètres, – quatre fois la hauteur de la grande pyramide !...Jules Verne (1828-1905)
Un seul homme, les bras chargés de victuailles, apparaît enfin au carrefour du boyau de la tranchée.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Elle n'en voyait pas le fond, elle apercevait seulement, au milieu de ce boyau de ténèbres, la lueur tremblotante au seul réverbère qui l'éclairait.Émile Zola (1840-1902)
L'habitant de ce boyau prouve qu'il est en même temps chasseur adroit et ingénieur habile.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On établit aussi des fougasses qui donnaient le moyen d'entrer dans le boyau ennemi, et d'y détruire tout ce qui n'était pas sur ses gardes.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Au milieu de cette galerie, il établissait un boyau pareil à celui qu'on pratique dans les mines.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le soir, vingt grenadiers sont commandés pour se loger dans la tour ; mais l'ennemi, profitant du boyau qu'il avait établi dans le fossé, fusille la brèche à revers.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOYAU » s. m.

Les conduits ou tuyaux par où les gros aliments sortent du corps humain. Les Medecins les appellent intestins. Menage derive ce mot de botellum, diminutif de buoto ou vuoto, qui signifie vuide. Borel le derive de voye, d'où est venu, dit-il, le nom de long boyau, qui est une voye longue & estroite. Il pretend qu'on disoit autrefois voyeau, pour dire, les boyaux des animaux, à cause qu'ils servent de voye aux viandes & excrements. Du Cange témoigne qu'on disoit autrefois boël & bouële, & croit qu'il vient de botulus, qui signifie aussi boudin.
 
DESCENTE DE BOYAU, est un boyau qui tombe dans les bourses, quand on a fait quelque violent effort.
 
CORDE DE BOYAU, se dit des cordes faites de boyaux d'animaux coupez & tors, dont on fait les cordes des raquettes, & de plusieurs instruments de Musique, comme violons, violes, luths, theorbes, guiterres.
 
On dit en termes de Manege, qu'un cheval a beaucoup de boyau, lors qu'il a beaucoup de flanc, beaucoup de corps, qu'il a les costes longues, & qu'elles ne sont ni plattes ni serrées.
 
BOYAU, en termes de Guerre, est un fossé couvert de son parapet, qui sert de communication à deux tranchées, quand on fait deux attaques. C'est aussi une ligne qu'on tire pour envelopper de differens terrains, ou attaquer quelques ouvrages.
 
On dit proverbialement, Je l'aime comme mes petits boyaux. On dit d'une chose longue & étroite, C'est le chemin de Ville-Juifve, long boyau : ou même absolument, C'est un boyau. On dit encore d'une chose fort degoustante, qu'elle feroit vomir tripes & boyaux.
 
On dit populairement, pour se mocquer de ceux qui se plaignent de quelque petite playe ou coupure, Si tes boyaux sortent par là, tu en mourras. On dit aussi d'un jeune homme de bon appetit, qu'il a toûjours dix aunes de boyaux vuides pour festoyer ses bons amis.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020