Email catcher

brailler

Définition

Définition de brailler ​​​ verbe intransitif

familier Crier fort, parler ou chanter de façon assourdissante et ridicule. Faire brailler sa radio. transitif Brailler une chanson. (enfants) Pleurer bruyamment.
(paon) Pousser son cri.

Conjugaison

Conjugaison du verbe brailler

actif

indicatif
présent

je braille

tu brailles

il braille / elle braille

nous braillons

vous braillez

ils braillent / elles braillent

imparfait

je braillais

tu braillais

il braillait / elle braillait

nous braillions

vous brailliez

ils braillaient / elles braillaient

passé simple

je braillai

tu braillas

il brailla / elle brailla

nous braillâmes

vous braillâtes

ils braillèrent / elles braillèrent

futur simple

je braillerai

tu brailleras

il braillera / elle braillera

nous braillerons

vous braillerez

ils brailleront / elles brailleront

Synonymes

Synonymes de brailler verbe intransitif

hurler, beugler, criailler, s'époumoner, vociférer, braire (familier), bramer (familier), s'égosiller (familier), gueuler (familier)

pleurer, chialer (familier)

Exemples

Phrases avec le mot brailler

L'une des premières féministes du rock à brailler depuis les années 1970, dans un genre musical qui dérive trop souvent macho.Ouest-France, Romain LE BRIS, 17/08/2018
Cependant l'enfant n'est pas un adulte en miniature bénissant ceux qui l'entourent, mais une fillette en train de brailler.Allemagne d'aujourd'hui, 2014, Isabelle von Marschall, Jean Mortier (Cairn.info)
Cela se passe dans une crèche de la région parisienne, le jouet sympathique, traîné toute la journée par les enfants, n'arrête pas de brailler.Spirale, 2001 (Cairn.info)
Devant la porte close, il continua à brailler et hurla jusqu'à la grande fatigue.Louis Pergaud (1882-1915)
Et ce faisant, elle se prit à chanter ; mais tout doucettement, car il ne convient guère de brailler un jour de première communion.George Sand (1804-1876)
De temps en temps, j'interromps, pour brailler, mes investigations.Romain Rolland (1866-1944)
Il devient donc très difficile de continuer à brailler un peu.Mouvements, 2001, Patricia Osganian, Frank Frommer (Cairn.info)
Mais le maudit siège est arrivé, la garde nationale, rien à faire qu'à brailler et à boire.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais pas du style à brailler pour brailler ou à manifester juste pour battre le pavé.Ouest-France, Samuel NOHRA, 15/04/2019
On peut aussi brailler des chants patriotiques invoquant la ?La pensée de midi, 2009 (Cairn.info)
Enfin, elle s'est mise à brailler ses malédictions et invectives.Po&sie, 2008, João Guimarães Rosa, Mathieu Dosse (Cairn.info)
Depuis midi, les personnes présentes dans le tribunal l'entendent brailler.Ouest-France, 29/09/2016
A cet endroit de la narration, un des auditeurs se met à brailler : cric !Édouard Corbière (1793-1875)
Il en est resté, pour les humains que l'on déprécie, notre verbe brailler.Cahiers de Gestalt-thérapie, 2016, Joseph Caccamo (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRAILLER v. n.

Parler beaucoup & fort haut, & sans dire rien de bon ni de solide.
 
BRAILLER, en termes de Marine, se dit du hareng, lors qu'on le saupoudre de sel, & qu'on le remuë avec des pelles.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Dans les coulisses du travail d'Alain Rey Dans les coulisses du travail d'Alain Rey

Jusqu’au bout, Alain Rey a travaillé à l’enrichissement de son Dictionnaire Historique de la langue française. Bérengère Baucher, Directrice...

22/11/2022