Email catcher

s'égosiller

définitions

s'égosiller ​​​ verbe pronominal

Se fatiguer la gorge à force de parler, de crier. ➙ s'époumoner.
(oiseaux) Chanter longtemps, le plus fort possible.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'égosille

tu t'égosilles

il s'égosille / elle s'égosille

nous nous égosillons

vous vous égosillez

ils s'égosillent / elles s'égosillent

imparfait

je m'égosillais

tu t'égosillais

il s'égosillait / elle s'égosillait

nous nous égosillions

vous vous égosilliez

ils s'égosillaient / elles s'égosillaient

passé simple

je m'égosillai

tu t'égosillas

il s'égosilla / elle s'égosilla

nous nous égosillâmes

vous vous égosillâtes

ils s'égosillèrent / elles s'égosillèrent

futur simple

je m'égosillerai

tu t'égosilleras

il s'égosillera / elle s'égosillera

nous nous égosillerons

vous vous égosillerez

ils s'égosilleront / elles s'égosilleront

synonymes

égosiller s' verbe pronominal

crier, s'époumoner, hurler, tonitruer, beugler (familier), brailler (familier), gueuler (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le mâle et la femelle ont les mêmes couleurs et tous deux la possibilité de s'égosiller.Ouest-France, 04/01/2019
Tels de véritables guerriers, les jeunes s'égosillent pour se donner du courage.Ouest-France, Salomé PINEDA, 15/08/2021
S'ils continuent à aboyer comme ce matin, ils seront égosillés avant ce soir !Georges Eekhoud (1854-1927)
Les sauterelles s'égosillaient, emplissaient la campagne d'un crépitement clair, pareil au bruit des criquets de bois qu'on vend aux enfants dans les foires.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tant qu'elle peut, elle nargue, piaille, siffle et s'égosille.Jules Renard (1864-1910)
Les sauterelles s'égosillaient, nombreuses comme les brins d'herbe, jetant partout, dans les blés, dans les seigles, dans les joncs marins des côtes, leur cri maigre et assourdissant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Juste au-dessus de leur tête, perché dans un des arbres qui les abritaient, l'oiseau s'égosillait toujours.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les vendeurs ne s'égosillent plus, depuis l'arrivée de l'informatisation, il y a 20 ans.Ouest-France, Anaëlle BERRE, 21/12/2020
Voyant l'effet de mon épreuve, et voulant la pousser jusqu'au bout, plus la pauvre marquise montrait d'impatience, plus je m'égosillais à chanter.Alfred de Musset (1810-1857)
Je m'égosille toute la nuit pour elle, mais elle dort et ne m'entend pas.Alfred de Musset (1810-1857)
Voilà une heure que je m'égosille à vous appeler !Paul Mahalin (1838-1899)
Il s'égosilla enfin en hurlements furieux, sans obtenir plus de succès.Jules Verne (1828-1905)
Là-dessus, ils clamaient à s'égosiller...Émile Gaboriau (1832-1873)
On peut crier au loup et parfois s'égosiller en pure perte.Ouest-France, Pierre WADOUX, 22/08/2019
Les oiseaux des bois, le rouge-gorge, la grive, le merle s'égosillaient sous le feuillage humide....Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Cependant leurs bijoux s'égosillaient à force de chanter, celui-ci un pont-neuf, celui-là un vaudeville polisson, un autre une parodie fort indécente, et tous des extravagances relatives à leurs caractères.Denis Diderot (1713-1784)
Leur caquetage, mêlé aux cris des enfants qui s'égosillent au sommet des toboggans, invite à la sieste.Ouest-France, Pierre JULIENNE, 17/08/2018
Liszt jouait du piano au rez-de-chaussée, et les rossignols, enivrés de musique et de soleil, s'égosillaient avec rage sur les lilas environnants.Albert le Roy (1856-1905)
Une pointe de piment qui risque de pousser le public trégorrois à s'égosiller sur son passage.Ouest-France, Anne HERVIOU, 24/06/2021
Le chef de train s'égosille.Aimery de Comminges (1862-1925)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESGOSILLER » v. act.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Crier de toute sa force, jusqu'à se mettre en danger de se rompre le gosier.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021