bravement

définitions

bravement ​​​ adverbe

Avec bravoure, courageusement. ➙ hardiment.
D'une manière décidée, sans hésitation. ➙ résolument.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Folo s'est sagement et bravement comporté ; l'autre est un lâche, un chien, sans cœur et sans éducation.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle fut abordée et enveloppée, mais elle se défendit bravement avant de succomber, et le bruit de sa mousqueterie servit à signaler la présence de l'ennemi.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'enfant, enchanté de constater qu'il était un homme, par lappétit du moins, attaqua bravement le déjeuner à la fourchette.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La lutte dura quelques minutes, et l'un d'eux fut renversé tout bravement à terre, puis l'autre lui tendit la main pour se relever.Eugène Le Roy (1836-1907)
Dans cette enceinte, nous ne faisons qu'entériner bravement les décisions prises par les 27 membres de notre politburo.Europarl
Un soir, bravement, elle va s'asseoir près d'une vieille qui a une demi-douzaine de poussins autour de ses cottes.Victor Tissot (1845-1917)
Dès lors il s'agissait de mourir bravement, et je me préparai à me faire des funérailles dignes de mes ancêtres.Ernest Capendu (1826-1868)
Ce jeune homme a fait bravement son devoir, mais c'est presque dommage qu'il n'ait pas succombé avec honneur, puisque sa bravoure inopportune nous a privées de deux libérateurs si illustres.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Jusqu'à présent vous vous êtes fidèlement et bravement comportés et je suis convaincu que vous continuerez à faire de même.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Elle avait compris en quelle terrible situation ils se trouvaient et faisait bravement face au danger.Eugène Chavette (1827-1902)
Il les portait bravement, et son œil profond, singulièrement vivant, étonné parfois, scrutateur toujours, avait encore des flammes de jeunesse et comme des éclairs d'été.Jules Claretie (1840-1913)
Une division d'émigrés, qui s'y trouvait renfermée, se sauva bravement, en se faisant jour le fer à la main.Adolphe Thiers (1797-1877)
Tout en étreignant contre elle l'adoré de son cœur, la commère lui arracha de la main son épée et se mit bravement en garde à sa place.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Pour toute réponse, la reine entra bravement dans le sac ; le capucin tira les cordons, chargea le fardeau sur son épaule et traversa la cour à pas comptés.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Maria souriait, un peu gênée, et puis après un temps elle releva bravement les yeux et se mit à le regarder aussi.Louis Hémon (1880-1913)
Le marquis s'exécuta bravement, avec un sourire de dédain pour l'outrage infligé à sa loyauté.George Sand (1804-1876)
Bravement, il alla de lui-même prendre place à côté de celle qui était humiliée à cause de lui.Auguste Angellier (1848-1911)
Il commença donc bravement au milieu d'un silence profond et partant redoutable pour tout autre que lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, un citoyen honnête donnerait bravement une copie de sa clé, ce que ne ferait jamais un criminel.Europarl
Sais-tu bien ce qui serait arrivé si l'autre demoiselle ne t'avait pas si bravement arrêté ?Jules Girardin (1832-1888)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRAVEMENT » adv.

D'une maniere brave, courageusement, honnestement. Il luy a respondu bravement & sans crainte.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020