Email catcher

brièveté

Définition

Définition de brièveté ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est bref.

Synonymes

Synonymes de brièveté nom féminin

rapidité, brusquerie

concision, laconisme

Exemples

Phrases avec le mot brièveté

De là son désordre, sa vigueur et sa rigueur de termes, sa foudroyante brièveté.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La brièveté du délai – le dîner était pour le surlendemain – dénonçait, d'autre part, une invitation improvisée.Paul Bourget (1852-1935)
À la brièveté des relations authentiques l'éloquence des clercs facondeux et l'imagination populaire amplement suppléaient.Anatole France (1844-1924)
De leur brièveté en effet, ces portraits tirent une structure narrative particulière.Réseaux, 2005, Adeline Wrona (Cairn.info)
À la fois complet et un peu frustrant par la brièveté des textes.Ouest-France, Philippe RICHARD, Michel TROADEC, 20/11/2020
Un parchemin composé de trois courts chapitres, dont la brièveté n'a d'égale que l'ambiguïté.Géo, 25/03/2016, « Maoris : le temps de la reconquête »
Cette brièveté renforce l'importance des modalités d'application de la loi.Cahiers Jaurès, 2002, Alain Chatriot (Cairn.info)
De même, la nouvelle n'est pas ou plus uniquement déterminée par la brièveté de sa forme et la concentration de l'effet sur le dernier paragraphe.Le français aujourd'hui, 2001, Marc Lits (Cairn.info)
Du fait de la possible brièveté de leur mandat, les sénateurs cotisent davantage (15,50 % contre 6,90 % pour le régime général).Ouest-France, Marie TOUMIT, 18/12/2019
Mon intervention ne pourrait égaler l'extrême brièveté de ce commentaire journalistique, selon moi, brillante.Europarl
La lassitude peut elle aussi nuire : un partenaire qui n'est pas à l'écoute des besoins de l'autre, un rythme différent entre les partenaires, la brièveté des rapports.Ça m'intéresse, 23/01/2021, « Perte de libido : pourquoi et comment y remédier ? »
Pas un hasard si ses utilisateurs louent, outre les prix imbattables, la brièveté des délais de livraison et la fiabilité du service rendu.Ouest-France, Carine JANIN, 29/09/2014
La brièveté des jours dans un climat rigoureux, sous la latitude de soixante-deux degrés deux secondes, n'encourageait pas beaucoup au travail.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Symétriquement, les inconvénients de la facilité de caisse tiennent à son coût, sa brièveté (plus ou moins 15 jours par mois).Capital, 24/11/2020, « Facilité de caisse : définition et montant »
Une noria d'autres phénomènes transitoires, ainsi nommés pour leur brièveté les rendant généralement invisibles à l'oeil nu, a depuis été détectée.Ouest-France, Philippe RICHARD, 14/11/2020
Cette mobilisation est remarquable et se distingue par sa brièveté.Gestion et management public, 2016, Mohamed Djouldem (Cairn.info)
Le même phénomène s'est produit le jeudi 20 février, avec la même brutalité, la même brièveté.Ouest-France, Hervé HILLARD, 26/02/2020
Cette idée du rêve déçu n'explique que partiellement la brièveté des carrières des femmes par rapport à celles des hommes.Le Mouvement Social, 2018, Olga Hidalgo-Weber (Cairn.info)
Cette précision est-elle seulement le fruit de la brièveté incisive du texte, ou bien préfigure-t-elle une orientation nouvelle ?Libres cahiers pour la psychanalyse, 2006, Laurence Kahn (Cairn.info)
Ce poème japonais se caractérise par sa brièveté, trois vers et dix-sept syllabes, avec une rupture visant à évoquer une sensation.Ouest-France, 24/11/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRIEFVETÉ s. f.

Petite étenduë. La briefveté d'un discours. la briefveté de la vie. la briefveté d'un delay, & autres choses semblables.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022