broder

 

définitions

broder ​​​ verbe

verbe transitif Orner (un tissu) de broderies. Broder un napperon. —  Exécuter en broderie. Broder des initiales sur du linge.
verbe intransitif au figuré Amplifier ou exagérer à plaisir. Un petit fait sur lequel l'auteur a brodé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je brode

tu brodes

il brode / elle brode

nous brodons

vous brodez

ils brodent / elles brodent

imparfait

je brodais

tu brodais

il brodait / elle brodait

nous brodions

vous brodiez

ils brodaient / elles brodaient

passé simple

je brodai

tu brodas

il broda / elle broda

nous brodâmes

vous brodâtes

ils brodèrent / elles brodèrent

futur simple

je broderai

tu broderas

il brodera / elle brodera

nous broderons

vous broderez

ils broderont / elles broderont

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À l'intérieur, il y avait un lit, un petit divan, un métier à broder et une table avec quelques livres.Paul Féval (1816-1887)
Sa seule occupation est de broder ; sa seule distraction, de faire et de fumer des cigarettes.Émile de Laveleye (1822-1892)
Une machine à broder fait plus de cinq cent mille points par jour et remplace ainsi cinquante brodeuses.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Oui, monseigneur, de princesse ; car cette jeune fille sait lire, écrire, broder et peindre des missels.Michel Zévaco (1860-1918)
Ou bien, s'est-il contenté de broder les faits réels de sa vie et d'y ajouter des épisodes fantastiques ?Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Quelquefois les seigneurs attiraient des artisans habiles, au moins pour broder l'étoffe ou forger l'armure.Jules Michelet (1798-1874)
Elle se mit à broder avec une application qui me rappela le temps où elle apprenait son catéchisme.Henry Gréville (1842-1902)
Je ferai tailler pour toi des housses de satin, et je les ferai broder exprès pour toi.George Sand (1804-1876)
Il a un métier à broder et il fait de la broderie, du matin au soir, pour les bonnes œuvres de sa femme.Georges Darien (1862-1921)
J'y ferai broder trois fleurs de lis d'or, et je la donnerai pour guidon à votre compagnie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'ai commandé d'y broder des fleurs de la passion, mais les couturières sont si négligentes.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ces larmes, elle veut les essuyer, elle veut les recueillir, comme des diamants inestimables, pour en broder sa robe de noces.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Ayant mis les assignats dans la caisse, elle tira de sa corbeille à ouvrage une écharpe blanche, qu'elle avait commencé de broder, et se mit à travailler.Anatole France (1844-1924)
La plupart du temps, quand il prend un de ces canevas tout faits, il commence par y broder quelques jolis détails, curieux par la finesse du travail.Auguste Angellier (1848-1911)
Ma cousine, au travers de ses petits ridicules, était une femme d'esprit, qui pouvait raconter très bien et broder encore mieux.Paul Féval (1816-1887)
Chez nous, on ne porte pas de bretelles, et quand on en porterait, les bergères ne savent pas broder.Jules Noriac (1827-1882)
Elle préférait coudre, repasser, broder, ou s'en aller rendre visite à des amies moins jolies qu'elle.René Bazin (1853-1932)
Après le dîner, on se réunissait dans une belle galerie, où les femmes sont à part, occupées à broder, à faire de la tapisserie, sans dire un seul mot.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Apercevait-elle sur un métier à broder quelque ouvrage, fruit d'une longue patience, elle essayait de faire plusieurs points, que la brodeuse était obligée de recommencer.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Condamnée à une sorte de captivité, son unique occupation consistait à coudre, à filer ou à broder.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRODER » v. act.

Enrichir une estoffe par plusieurs ouvrages de diverses figures qu'on fait dessus à l'aiguille. On brode avec l'or, l'argent, la soye, le fil, &c. On brode aussi les points, les dentelles avec du fil & du cordonnet.
 
BRODER, se dit figurément des embellissements qu'on adjouste à quelque sujet, à quelque matiere, & particulierement à un conte, quand on en altere la verité pour le rendre plus agreable : ce qui se dit tant en bien qu'en mal.
 
BRODÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020