brosse

définitions

brosse ​​​ nom féminin

Ustensile de nettoyage, assemblage de filaments fixés sur une monture. Brosse à habits, à chaussures, à cheveux. Brosse à dents. —  locution, familier Manier la brosse à reluire : être servilement flatteur.
Cheveux en brosse, coupés court et droit comme les poils d'une brosse. —  Porter la brosse, les cheveux en brosse.
Pinceau de peintre aux poils de longueur égale.
(Belgique) Balai.
chez certains insectes Rangées de poils pour recueillir le pollen.

synonymes

brosse nom féminin

pinceau, blaireau

écouvillon, goupillon, [pour chevaux] étrille, [à cheminée] hérisson, [à plafond] tête-de-loup

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Même les officiers avaient à peine leur petit confortable ; dans des cas pareils, bien entendu, la troupe se brosse le ventre.Georges Darien (1862-1921)
Cette brosse perd tous ses poils et se creuse ; les deux bords de la surface dénudée restent garnis d'une rangée de longs cils.Jean Pérez (1833-1914)
L'autre noir de charbon – un mécanicien sans doute – avait les cheveux en brosse, de gros sourcils, et des savates de lisière.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sous ses cheveux, taillés en brosse, qui dessinaient leurs pointes sur son front, ses traits réguliers reflétaient le courage et la loyauté.Paul Mahalin (1838-1899)
Il s'agit d'un rapport sérieux qui brosse un tableau très juste du problème de la pêche illicite, laquelle représente une véritable menace pour la survie des ressources marines.Europarl
Quand le schako est sec, on le brosse avec une autre brosse molle et sèche, pour décatir et lisser le poil.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Elle alla vers une table qui portait la cuvette, le pot à eau, le savon, le peigne et la brosse.Guy de Maupassant (1850-1893)
Même si l'énergie solaire doit être encouragée, les modules photovoltaïques contiennent des matériaux au moins aussi nocifs pour l'environnement qu'une brosse à dent électrique.Europarl
Ses moustaches roussâtres, plantées sur une forte mâchoire, et ses cheveux coupés en brosse complétaient la martiale similitude.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Figure épanouie avec les cheveux coupés en brosse, la forte moustache et la mouche – vrai type de robuste marin, – l'ensemble indiquant une puissante et riche nature.Georges Bizet (1838-1875) et Hugues Imbert (1842-1905)
Je l'y retrouve et je lui donne un coup de brosse de caresses et une bouteille de cidre ; mais trouvant qu'elle s'est un peu trompée sur l'individu, elle file.Auguste Angellier (1848-1911)
L'usage des peignes commence à se perdre, la brosse tombe en désuétude et la garnison menace de s'emparer de la place.George Sand (1804-1876)
Et c'est crânement qu'il portait sur l'oreille un chapeau que n'avait pas touché la brosse depuis le jour où il était sorti du magasin du chapelier.Émile Gaboriau (1832-1873)
Rentrer chez soi, du fond de l'horizon, c'est merveilleux ; y rentrer la brosse à pollen bien garnie, c'est sublime d'économie.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On ne doit rien perdre, ici, même pas une brosse à graisse, même pas un cordon de guêtre.Georges Darien (1862-1921)
Ses grosses moustaches grises, ses cheveux taillés en brosse, lui donnaient une grande honnêteté militaire.Émile Zola (1840-1902)
Et le vacarme de la brosse heurtant les boiseries recommence, et la cire continue à rayer le parquet...Georges Darien (1862-1921)
Prenez une brosse, s'il vous plaît, et venez nettoyer la livrée que vous avez si joliment accommodée !Paul Lacroix (1806-1884)
Non contente d'un nettoyage à sec, elle prit un seau et une brosse, et fit tant de gâchis, qu'elle nous força à nous réfugier dans la cour de derrière.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
On l'étalait au moyen d'un calame ou d'une brosse en crin plus ou moins grosse.Gaston Maspero (1846-1916)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BROSSE » s. f.

Assemblage de petites verges de jonc délié qui sert à decrasser la teste.
 
C'est aussi un assemblage de plusieurs soyes de pourceau ou de sanglier liées & engagées dans plusieurs trous d'un ais percé à ce dessein, qui sert à nettoyer des habits, à frotter les planchers, à penser les chevaux, &c. On en fait aussi de petites qui servent aux Peintres, aux Doreurs, aux Vitriers, aux Ouvriers en stuc, &c. Des peintures de brosse.
 
BROSSES, au plur. se dit des bruyeres ou brossailles des terres incultes où il vient des plantes sauvages, du menu bois ou arbustes peu élevez, ou des méchantes tailles qui sont au bord de la forest.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020