cadeau

 

définitions

cadeau ​​​ nom masculin

Objet que l'on offre. ➙ don, présent. locution proverbiale Les petits cadeaux entretiennent l'amitié. Cadeau de nouvel an. ➙ étrenne. Faire cadeau de qqch. à qqn. —  locution, familier Ne pas faire de cadeau à qqn, être dur avec lui. —  familier Je vous fais cadeau des détails, je vous les épargne. —  C'est pas un cadeau, c'est une chose, une personne pénible, insupportable. —  en apposition Paquet cadeau : emballage destiné aux cadeaux. Des paquets cadeaux. Bon-cadeau, permettant à son bénéficiaire d'effectuer un achat auprès de certaines enseignes. Des bons-cadeaux.
 

synonymes

cadeau nom masculin

don, offrande, présent (littéraire)

bienfait, bénédiction, manne

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense que nous avons préparé aujourd'hui un cadeau concret pour le 40e anniversaire de notre union douanière, qui sera célébré le 1er juillet 2008.Europarl
Si vous êtes sages, on ne refuse pas de vous faire un petit cadeau sur les bénéfices de l'opération.Paul Féval (1816-1887)
L'écrivain courut pour la rattraper, ne voulant point s'exposer à recevoir ce cadeau, qu'il ne saurait à qui rapporter.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les artistes qui ont contribué au succès de l'œuvre, vont se visiter dans leur loge et se font mutuellement cadeau d'un petit piédestal.Henry Murger (1822-1861)
Les hamburgers, les produits chimiques, la pollution et les assuétudes ne font aucun cadeau à nos systèmes immunitaires.Europarl
Sophie s'était levée plus tôt que d'habitude ; elle se dépêchait de s'habiller pour aller chez sa maman recevoir son cadeau.Comtesse de Ségur (1799-1874)
L'élargissement n'est pas seulement un cadeau que nous leur faisons ; c'est également un cadeau qu'ils nous font.Europarl
J’espère et escompte que vous soutiendrez unanimement ce rapport, non pas comme cadeau d’adieu pour marquer la fin de la législature, mais, comme avant, par conviction.Europarl
Et tous les trois nous avions au bout de la langue le compliment que nous débiterions en présentant notre cadeau.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Le budget peut bien me faire ce petit cadeau sur les économies que je lui procure.Louis Ulbach (1822-1889)
Comme ils m'aiment et que je leur ferai à chacun un petit cadeau, ils ne diront rien du tout.George Sand (1804-1876)
Le problème, c'est que je reçois un cadeau – en nature, en espèces, en services -, et que je le déclare n'y change absolument rien.Europarl
Encore une fois, la facture est payée par les contribuables, par les gens qui ne reçoivent aucun cadeau.Europarl
Le résultat n’est pas nécessairement un beau cadeau pour les citoyens visés par la réglementation.Europarl
N'avaient-elles pas le droit, elles aussi, à un petit cadeau personnalisé, ou devons-nous en conclure que les femmes doivent elles aussi porter la cravate ?Europarl
J'ai fait cadeau, à divers musées de cette province, des statues et des tableaux que je possédais.George Sand (1804-1876)
Tous deux ne se battaient plus que d'un sou, perdant des sommes considérables, chaque fois qu'ils faisaient ce cadeau au public.Émile Zola (1840-1902)
Bien... voilà le plus joli schal... comme je suis en vie, vous m'en ferez cadeau !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je vous remercie de votre amabilité et de ce cadeau que vous me faites et que j’apprécie tout particulièrement parce que je vais parler des femmes.Europarl
Au bout de ce temps, je reprendrai mon honorable profession, et je ne manquerai ni de royaumes à conquérir, ni de comtés à te donner en cadeau.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CADEAU » subst. masc.

Grand trait de plume & fort hardy que font les Maistres Escrivains pour orner leurs escritures, pour remplir les marges, & le haut & le bas des pages. Les escoliers s'enhardissent la main à faire des cadeaux. On le dit aussi des figures qu'on trace sur les cendres, ou sur le sable, quand on resve, ou quand on badine. Ce mot vient de catellum, qui a été fait de catena. Menage. D'autres le derivent de caducée, parce qu'avec une baguette ou caducée on trace des cadeaux sur le sable, sur la poussiere.
 
CADEAU, se dit figurément des choses qu'on fait mal, ou pour lesquelles on fait trop de frais. Si vous donnez un plein pouvoir à ce chicaneur d'agir en vos affaires, il vous fera de beaux cadeaux, c'est à dire, il vous mettra dans de grands embarras, il vous donnera de grands cahiers de frais. On dit aussi d'un Auteur, d'un Advocat, qui ont dit beaucoup de choses inutiles dans un ouvrage, dans un plaidoyé, qu'ils ont fait de beaux cadeaux.
 
CADEAU, se dit aussi des repas qu'on donne hors de chez soy deçà & delà, & particulierement à la campagne. Les femmes coquettes ruinent leurs galants à force de leur faire faire des cadeaux. En ce sens il vieillit.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020