Email catcher

offrande

Définition

Définition de offrande ​​​ nom féminin

Don à une divinité ; don religieux.
Don, présent. Verser une offrande. ➙ obole.

Synonymes

Synonymes de offrande nom féminin

obole, aumône, don, secours

[Religion] libation, immolation, oblation, sacrifice

Exemples

Phrases avec le mot offrande

Les paroisses ne perçoivent plus aucune ressource (quêtes, offrandes de messes ou lors de cérémonies).Ouest-France, Nathalie HOUDAYER, 23/03/2020
Des offrandes ainsi que des autels fleuris et illuminés sont installés.Ouest-France, 16/11/2018
Mais il fut pendu par des paysans qui avaient l'habitude de donner des offrandes à la statue.Ça m'intéresse, 11/08/2021, « Pourquoi tant de statues égyptiennes ont-elles le nez cassé ? »
D'une part le plan horizontal des offrandes du commun est rompu, donnant à l'offrande de la communauté une dignité supérieure.Techniques & culture, 2018, Nicolas Sarzeaud (Cairn.info)
Ce verbe, en grec, ne dit pas un acte de capitulation ou de reddition mais un acte d'offrande ou de présentation.Études sur la mort, 2007, Christian Biot (Cairn.info)
Concernant la fabrication des offrandes, il est au cœur de chaque manipulation en tant qu'agent transformateur.Journal international de bioéthique et d'éthique des sciences, 2019, Marine Legrand, Anaïs Tondeur (Cairn.info)
Il reste également la possibilité de verser l'offrande directement auprès de la paroisse (par chèque bancaire déposé au presbytère).Ouest-France, 04/11/2020
Un poussoir permet de mettre en lumière la crèche et un ange attend les offrandes des visiteurs.Ouest-France, 28/12/2020
C'est manqué, alors que l'offrande était à portée de bras.Ouest-France, Jérémy PROUX, 12/03/2017
La coutume veut que l'on déguste alors ce plat à proximité des stèles, forme d'offrande et d'hommage aux disparus.Géo, 05/11/2018, « La véritable recette des rouleaux de printemps chinois »
Mourir courageusement a été la dernière offrande poétique de sa vie.Europarl
Elle reçut ce regard comme une offrande magique et fatale.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une table d'offrandes plate encastrée dans le sol, entre les deux montants, recevait les mets et les boissons.Gaston Maspero (1846-1916)
Donner une offrande à la messe avec son portable, c'est désormais possible dans trois paroisses du diocèse.Ouest-France, Pascal SIMON, 23/05/2017
De nos jours, les offrandes par destination sont majoritaires dans le paysage rituel français.Techniques & culture, 2018, Élisabeth Goussard (Cairn.info)
Je devrais venir à toi les mains pleines d'offrandes ; mais je ne possède rien, et cette sombre forêt est inclémente pour les hommes.George Sand (1804-1876)
Lorsque la pêche n'est pas heureuse, on ne manque point de faire des offrandes à la mer.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Et il mit, en effet, son offrande dans les mains du trésorier des épicuriens.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De même que nous serons pour nous-mêmes cette idéale victime propitiatoire dont l'unité du genre humain dépend de l'offrande sans cesse réitérée.Revue du Mauss, 2008, Paul Audi (Cairn.info)
Cette inégalité du partage est peut-être l'un des ressorts de la mise en scène des offrandes dans certaines sépultures.Études sur la mort, 2019, Patrice Méniel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de OFFRANDE subst. fem.

Sacrifice, present qu'on fait à Dieu, ou à ses Saints. Il faut tous les matins eslever son coeur à Dieu, & le luy donner en offrande. Les Payens faisoient des offrandes à leurs faux Dieux, d'animaux, de fruits, & même quelquefois de leurs propres enfans. Il a esté en pelerinage porter son offrande à un tel Saint.
 
OFFRANDE, se dit particulierement des presents qu'on fait aux Curez en allant baiser la paix. Quand les Curez Primitifs officient, il y a toûjours de la dispute pour leurs offrandes. Les Bedeaux menent à l'offrande les Marguilliers en ceremonie.
 
OFFRANDE, se dit aussi du temps où se fait l'offrande, qui est le milieu de la Messe. On dit le prosne incontinent aprés l'offrande. Les paysans se vont souvent promener pendant l'offrande.
 
OFFRANDE, se dit proverbialement en ces phrases. A l'offrande qui a devotion, quand on fait en quelque endroit une contribution volontaire. On dit aussi, Vous allez trop viste à l'offrande, vous ferez choir Mr. le Curé, pour reprocher à quelqu'un qu'il mange trop goulument, qu'il met trop souvent la main au plat, ou qu'il fait quelque autre importunité.
 
On dit aussi, que chaque Saint veut son offrande, pour dire, qu'il faut contenter tous ceux qui peuvent servir à faire reüssir une affaire, où à la traverser.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine