caissier

 

définitions

caissier ​​​ , caissière ​​​ nom

Personne qui tient la caisse (III). ➙ comptable, trésorier.
 

synonymes

caissier, caissière nom

comptable, trésorier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qu'était-ce que cette maison où un caissier pouvait en dix mois détourner cent soixante-quatorze mille francs sans qu'on s'en aperçût !...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il sortit comme il était entré, sans bruit, et grimpa aussitôt chez le vieux caissier.Alexis Bouvier (1836-1892)
Cela n'était pas probable ; si contre toute attente le vieux caissier en parlait, il serait temps alors de l'expliquer d'une façon telle quelle.Hector Malot (1830-1907)
Et le caissier, revenant à son bureau, posa la main sur un des clous d'argent qui garnissaient son fauteuil de cuir.Jules Lermina (1839-1915)
Le caissier crut devoir se défendre, appela en témoignage le garçon qui avait fait le paquet.Émile Zola (1840-1902)
Cependant le caissier avait frappé vainement, la maison demeurait close et l'employé gardien ne paraissait pas.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Et, en effet, à peine le caissier avait-il achevé, que l'on entendit dans l'antichambre la voix du chef de la comptabilité qui s'informait à son tour.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est d'un air froid et morne que le caissier reçoit sa souscription et lui passe, en échange, par le guichet étroit, un titre provisoire.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était un valet de chambre caissier qui payait ou recevait à la volonté des joueurs.Sophie Gay (1776-1852)
Il pouvait abandonner à son caissier la direction de ses affaires, et vivre enfin de la vie qu'il voulait.Alexis Bouvier (1836-1892)
L'évêque, en moins d'un an, devint le trésorier de tous les bienfaits et le caissier de toutes les détresses.Victor Hugo (1802-1885)
Le caissier eut beau guigner alternativement la comtesse et la baronne, il trouva leurs visages immobiles.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cette poésie, débitée avec le talent d'un grand acteur, pétrifia le petit caissier dont les yeux s'agrandissaient, et dont l'étonnement amusa le grand poëte.Honoré de Balzac (1799-1850)
Vous savez que, par une erreur qu'il déplore, il avait faussement accusé son caissier du détournement d'une somme qui s'est ensuite retrouvée.Eugène Sue (1804-1857)
Il criait cela devant la cage du caissier d'un air provocateur ; la porte d'entrée en s'ouvrant le fit taire.Hector Malot (1830-1907)
Quant aux finances, le comité s'est plaint du peu d'exactitude qui a été apporté dans le versement de la cotisation entre les mains du caissier.François Guizot (1787-1874)
Ils en oubliaient le riz au gratin, où un caissier venait de trouver un bouton de culotte.Émile Zola (1840-1902)
Qu'un caissier maintenant décampe en emportant les fonds confiés à son honneur, c'est un fait si commun, que nul ne songe à s'en étonner.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il était à la fois monté au grade de caissier, et descendu au rang de domestique.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais je l'aurais soustraite, comme l'a fait ensuite leur caissier, sans qu'ils en prissent le moindre souci.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAISSIER » s. m.

Celuy qui tient la caisse d'un Tresorier, d'un Banquier. Le Caissier des Gabelles. il faut qu'un Marchand ait un Caissier fort fidelle.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020