trésorier

 

définitions

trésorier ​​​ , trésorière ​​​ nom

Personne chargée de l'administration des finances (d'une organisation publique ou privée). Le trésorier d'un parti. —  Trésorier-payeur général, chargé de gérer le Trésor public dans un département.
 

synonymes

trésorier, trésorière nom

caissier, comptable, argentier (Histoire ou plaisant)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On constate qu'elles avaient chargé leur trésorier général non-seulement de tout payer, mais de continuer leurs œuvres habituelles de charité.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Ils aimeraient mieux me nommer trésorier, directeur, amiral, général, maréchal, est-ce que je sais, moi ?Fernand Vandérem (1864-1939)
Les fonds mêmes destinés au service du tribunal étaient confiés à un trésorier vénitien, et qui était tenu de rendre compte de leur emploi à l'autorité civile.Pierre Daru (1767-1829)
C'était merveille que de voir, pareil à un cheval de guerre, se redresser sous le harnais le trésorier des moines.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Lorsque le trésorier énonça la somme qu'il allait compter au jeune page, celui-ci eut un moment d'émotion.George Sand (1804-1876)
Le compte à rendre chaque année par le trésorier sera divisé en deux chapitres, l'un de recette et l'autre de dépense.Aristide Briand (1862-1932)
Les réunions de ces sociétés, sa fonction de trésorier de l'une d'elles, les démarches qu'il faisait à cette occasion, prenaient tout son temps.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
M. le notaire, ajouta-t-il, je vous choisis pour mon agent et, mon trésorier ; allez-y largement !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
On l'a dit avare, c'est une exagération ; il abhorre de donner de l'argent de la main à la main, mais signe tant qu'on veut des bons sur son trésorier.Stendhal (1783-1842)
Riquet courut chez le trésorier général qu'il trouva inflexible dans sa résolution d'exiger le remboursement immédiat des sommes dues.Jacques Fernay (1849-?)
L'agent et le trésorier général du pays, les deux greffiers faisaient aussi, de droit, partie de l'assemblée.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
De même un gentilhomme enlèvera la fille d'un ancien laquais, devenu trésorier général : une enfant de douze ans.Clarisse Bader (1840-1902)
A moins que tu ne veuilles quitter mon service, auquel cas je t'enverrais à mon trésorier ?Michel Zévaco (1860-1918)
Oyez seulement, pour l'intelligence de ce conte, qu'il était trésorier-payeur du régiment en garnison dans ladite ville.Émile Bergerat (1845-1923)
Le trésorier s'inclina jusque terre, les bras croisés sur la poitrine, et nous laissa ensemble.George Sand (1804-1876)
Mais tandis que le trésorier comptait l'argent, il se mit à marcher dans la salle avec anxiété.George Sand (1804-1876)
Après il fut clerc chez un procureur, ensuite commis, et insensiblement il parvint à être trésorier de l'épargne.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Dans ces conseils, le grand maréchal et le trésorier étaient chargés de soutenir les intérêts de l'empereur.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Housset, trésorier des parties casuelles, aujourd'hui intendant des finances, retira ce collier, puis il le retint ; il étoit amoureux d'elle, mais il n'osoit en faire la dépense.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Quoi qu'il en soit, il n'y a rien de perdu, la somme qui nous a été adjugée étant en bonne sûreté, soit chez vous, soit encore chez le trésorier.Joseph Bertrand (1822-1900)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRESORIER » s. m.

Celuy qui possede une dignité ou Benefice Ecclesiastique, qui le rend gardien des reliques, ou du Tresor des Chartres. Le Tresorier de la Ste. Chapelle. Le Tresorier de l'Abbaye de St. Germain étoit autrefois un Officier claustral.
 
TRESORIER, se dit aussi des offices seculiers, de ceux qui manient les deniers des Rois ou des Princes pour payer les Officiers, ou les despenses qui leur sont ordonnées. Le Grand Tresorier de Pologne. Le Tresorier de l'Espargne, qu'on appelle maintenant Garde du Tresor Royal. On appelloit autrefois Tresorier, un grand Officier qui disposoit de tous les revenus & tresors du Roy, auquel de temps en temps on a donné divers compagnons. Les Tresoriers de la Maison du Roy, des Bastiments, de l'Extraordinaire des guerres, de la Marine, &c. Le Tresorier des Parties casuelles, de la Venerie & Fauconnerie, de l'Escurie, des menuës affaires & plaisirs de la Chambre du Roy, de l'Argenterie, des Aumosnes. Les Tresoriers Provinciaux. Il y a aussi un Tresorier dans l'Ordre du St. Esprit. Plusieurs Corps de milices ont leurs Tresoriers particuliers, comme les Gardes, les Suisses, les Mousquetaires. Les Princes du Sang ont leurs Tresoriers & Argentiers. Il n'y a pas jusqu'à la Basoche des Clercs du Palais qui n'ait ses Tresoriers.
 
TRESORIER DE FRANCE, est un Officier d'un Bureau étably dans chaque Generalité, où on examine les estats de Finances, & les comptes par un bref estat. Il est sans aucune jurisdiction contentieuse. Ces Officiers se disent aussi Grands Voyers.
 
On appelle proverbialement un Tresorier sans rendre compte, celuy qui manie toutes les affaires & le bien d'un Grand Seigneur, & qui gouverne tellement l'esprit de son Maistre, qu'il ne luy rend compte que de ce qu'il luy plaist. On dit aussi, Un Tresorier sans argent est un Apothicaire sans sucre. On dit aussi, que les Tresoriers sont les esponges des Rois. L'Empereur Vespasien est le premier qui a donné cette qualité à ses Financiers, qu'on presse comme les esponges, quand ils sont bien gorgez de biens.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020