cajoler

 

définitions

cajoler ​​​ verbe transitif

Avoir (envers qqn) des manières, des paroles tendres et caressantes. ➙ câliner, choyer, dorloter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cajole

tu cajoles

il cajole / elle cajole

nous cajolons

vous cajolez

ils cajolent / elles cajolent

imparfait

je cajolais

tu cajolais

il cajolait / elle cajolait

nous cajolions

vous cajoliez

ils cajolaient / elles cajolaient

passé simple

je cajolai

tu cajolas

il cajola / elle cajola

nous cajolâmes

vous cajolâtes

ils cajolèrent / elles cajolèrent

futur simple

je cajolerai

tu cajoleras

il cajolera / elle cajolera

nous cajolerons

vous cajolerez

ils cajoleront / elles cajoleront

 

synonymes

cajoler verbe transitif

câliner, caresser, choyer, dorloter, mignoter (vieux), amignarder (vieux ou région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ce qu'il fit ; et pendant que ces deux derniers changeaient ensemble quelques paroles, il se mit à cajoler les enfants qui l'accablèrent aussitôt de leurs babils enfantins.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Au reste, il fait très-bien, celui-ci, de vous cajoler toutes deux.Denis Diderot (1713-1784)
Pris séparément, je pourrais les cajoler ou les défier, mais réunis, réunis !...Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Elle aurait si bien su le réconforter et le cajoler !Albert Cim (1845-1924)
Tout le temps consacré à ces billevesées malintentionnées pour mon repos, vraisemblablement elle le passera à me cajoler et à me rendre la vie la plus agréable du monde.Armand Silvestre (1837-1901)
Est-ce qu'on peut trop s'enchanter, trop se cajoler, trop se charmer ?Victor Hugo (1802-1885)
Moi, je ne pensais à rien quand il s'est mis à me regarder, et puis à me dire des flatteries, et puis à me cajoler tant que le jour durait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ne serait-il donc pas temps que nous arrêtions de les cajoler et que nous nous penchions sur les véritables causes de leurs problèmes, avant de leur trouver des solutions ?Europarl
Mareuil se prit fort mal à cajoler cette fille, ou, pour mieux dire, il ne la cajola pas du tout.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
C'est pour me faire parler qu'elle est venue me cajoler !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Vous êtes perdus sans ressource, si vous prêtez l'oreille à vos chefs actuels, qui ne cesseront de vous cajoler et de vous endormir, jusqu'à l'arrivée des ennemis devant vos murs.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAGEOLLER » v. act.

Il s'est dit originairement au propre des enfans qui apprennent à parler. Les peres prennent plaisir à entendre leurs enfans quand ils cageollent. Ce mot vient apparemment de cage, qui est le lieu où on apprend à parler aux oiseaux.
 
CAGEOLLER, signifie maintenant, Caresser quelqu'un, afin d'attraper de luy quelque chose à force de flatteries. Il a si bien cageollé ce vieillard, qu'il est devenu son heritier.
 
CAGEOLLER, se dit plus particulierement à l'égard des femmes & des filles, auxquelles on fait l'amour, & dont on tâche de surprendre les faveurs à force de leur dire des douceurs & des flatteries. Le foible des femmes, c'est d'aimer qu'on les cageolle.
 
On dit aussi, Cageoller son vin, pour dire, Tenir quelque temps son verre à la main avant que de boire, & cependant chanter & plaisanter.
 
CAGEOLLÉ, ÉE. part. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots d'Alain Rey Le Top 10 des mots d'Alain Rey

Alain Rey était un conteur intarissable et passionnant. Dans les médias, lors de nos comités éditoriaux ou en privé, de sa voix si caractéristique, il nous charmait en racontant l'histoire des mots ou en expliquant son travail, ses découvertes, ses questionnements.

Édouard Trouillez 26/11/2020