dorloter

 

définitions

dorloter ​​​ verbe transitif

Entourer de soins, de tendresse ; traiter délicatement (qqn). ➙ cajoler, choyer. Se faire dorloter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dorlote

tu dorlotes

il dorlote / elle dorlote

nous dorlotons

vous dorlotez

ils dorlotent / elles dorlotent

imparfait

je dorlotais

tu dorlotais

il dorlotait / elle dorlotait

nous dorlotions

vous dorlotiez

ils dorlotaient / elles dorlotaient

passé simple

je dorlotai

tu dorlotas

il dorlota / elle dorlota

nous dorlotâmes

vous dorlotâtes

ils dorlotèrent / elles dorlotèrent

futur simple

je dorloterai

tu dorloteras

il dorlotera / elle dorlotera

nous dorloterons

vous dorloterez

ils dorloteront / elles dorloteront

 

synonymes

dorloter verbe transitif

choyer, cajoler, caresser, mitonner, bouchonner (familier), chouchouter (familier), mignoter (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, ils lui demandaient des petits plats, elle devait saler et ne pas saler, dire blanc et dire noir, les dorloter, les coucher l'un après l'autre dans du coton.Émile Zola (1840-1902)
Mais elle ne l'exploitait pas, en se faisant dorloter.Romain Rolland (1866-1944)
Tenez pour assuré qu'elles aimeront mieux dorloter un poupon en chair et en os, qu'une poupée à ressorts et à falbalas.Charles Turgeon (1855-1934)
Il se mit à dorloter son oiseau, mais sans succès.Olga de Pitray (1835-1909)
Il me sembla que je ne l'avais point aimée comme elle le méritait, que je lui avais mal témoigné mon affection déférente, que j'aurais dû dorloter mieux ses vieux jours.André Beaunier (1869-1925)
Enfin, je me dorlote un peu, maintenant ; lorsqu'on en a vu de toutes les couleurs, il est permis de se dorloter, n'est-ce pas ?...Émile Zola (1840-1902)
S'il le faut, on les laissera se dorloter jusqu'au paquetage et ils ne se lèveront qu'au dernier moment.Louis Boussenard (1847-1910)
Le nid où il se fait dorloter depuis un demi-siècle est désert et froid, lentement empli d'une ombre inquiétante.Émile Zola (1840-1902)
Dans cette maison où il était aimé, gâté, où il trouvait tout, il pouvait encore reposer et dorloter sa solitude.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tous ces bobos-là sont des frimes pour se faire dorloter.Émile Zola (1840-1902)
Il en est d'autres, par contre, pour qui c'est un bonheur de choyer, de dorloter, de pouponner les bambins : laissez-leur donc la joie d'élever les enfants des autres.Charles Turgeon (1855-1934)
Son pauvre homme lui en voudrait, d'être là à se dorloter, quand il mangeait si mal.Émile Zola (1840-1902)
Par exemple, qu'on n'oublie pas de m'éveiller avant midi, si d'aventure je m'attardais à me dorloter entre les draps...Paul Mahalin (1838-1899)
C'était indigne, de gâcher ainsi son argent, en sournois qui se fiche du monde et qui joue une infâme comédie, pour continuer à se faire dorloter.Émile Zola (1840-1902)
Le docteur était surpris et l'accusait de se dorloter, lorsqu'elle lui racontait que maintenant elle avait un plomb dans les jambes.Émile Zola (1840-1902)
Il avait pour moi la plus touchante gratitude, et moi, je m'étais habituée à le dorloter au moral.George Sand (1804-1876)
Coupeau acceptait ça comme une chose naturelle ; il se plaignait de toutes sortes de douleurs pour se faire dorloter ; au bout de six mois, sa convalescence durait toujours.Émile Zola (1840-1902)
Mais tu as préféré te reposer, te dorloter, n'est-ce pas, comme si je n'attendais pas après toi avec impatience !Henry de Graffigny (1863-1934)
Vous n'êtes pas fâchée qu'il y ait des âmes malades ; vous avez tant de plaisir à les dorloter, à les panser !Victor Cherbuliez (1829-1899)
Tout le monde se porte donc bien que vous avez le temps de vous dorloter ?Lucien Biart (1828-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DORLOTER » verb. act.

Choyer, traiter delicatement. Ce terme est bas, & ne se dit que des enfants, ou des vieillards, qu'il faut traiter avec soin & delicatesse. Lespareon Satyrique a dit aussi en raillant de la barbe d'un Medecin :
 
Dorlotant une longue barbe,
 
Dont le parfum est de rheubarbe,
 
De coloquinte & d'opium.
 
Ce mot vient de dorelot, vieux François qui signifie mignon. Il est employé en ce sens par le Poëte Coquillard. En Bas-Breton on dit dorlota, pour dire mignarder.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020