Email catcher

choyer

Définition

Définition de choyer ​​​ verbe transitif

Soigner avec tendresse, entourer de prévenances. ➙ cajoler, combler, entourer, gâter. au participe passé Une enfant très choyée.
au figuré Entretenir avec tendresse, complaisance (une idée, un sentiment, un état). ➙ cultiver.

Conjugaison

Conjugaison du verbe choyer

actif

indicatif
présent

je choie

tu choies

il choie / elle choie

nous choyons

vous choyez

ils choient / elles choient

imparfait

je choyais

tu choyais

il choyait / elle choyait

nous choyions

vous choyiez

ils choyaient / elles choyaient

passé simple

je choyai

tu choyas

il choya / elle choya

nous choyâmes

vous choyâtes

ils choyèrent / elles choyèrent

futur simple

je choierai

tu choieras

il choiera / elle choiera

nous choierons

vous choierez

ils choieront / elles choieront

Synonymes

Synonymes de choyer verbe transitif

cajoler, couver, dorloter, gâter, materner, soigner, chouchouter (familier), mignoter (vieux)

cultiver, entretenir, nourrir

Exemples

Phrases avec le mot choyer

Tandis qu'il vocifère, apparaît un petit moineau ébouriffé que le titan va tour à tour choyer et malmener.Ouest-France, 27/01/2020
Une progéniture qu'il faut choyer, protéger pour le plaisir de les voir devenir grands.Ouest-France, 22/07/2018
Il faut se remettre en question, choyer sa clientèle – avec un service de navettes gratuites par exemple – s'adapter à la demande, détaille-t-elle.Ouest-France, Marie MERDRIGNAC, 27/12/2019
Les cultivateurs ne le rencontraient que pour le choyer et le caresser, lui donner des friandises ; il avait tout à son contentement.Élie Reclus (1827-1904)
D'un côté, elles ne sont pas considérées comme mère, car elles n'ont pas d'enfant à choyer, à élever.Recherches familiales, 2015, Anne-Sophie Giraud (Cairn.info)
La marque a ainsi entrepris de choyer les vendeurs des magasins spécialisés comme le font les autres fabricants.Capital, 16/12/2011, « Salomon, le roi du ski, se diversifie tout schuss »
On vous donne des fêtes ; on a l'air de vous choyer ; mais c'est pour s'engraisser de votre substance.Sylvain Maréchal (1750-1803)
En clair, la ville préfère choyer ses voisines plutôt que ses habitants, notamment les plus défavorisés.Multitudes, 2020, César Centi, Priscilla De Roo (Cairn.info)
Il eût fallu qu'il demeurât près d'elle à la distraire, à la choyer.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
C'est surtout un atout culturel, un bien précieux, qu'il faut donc choyer.Europarl
À 61 ans, il a passé toute sa carrière à choyer les enfants.Ouest-France, Nathalie HOUDAYER, 31/05/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHOYER v. act.

Traitter, manier delicatement quelque chose. La santé des Princes est fort precieuse, il la faut choyer. cet Officier fatigué trop, il se devroit choyer davantage. les gens propres choyent beaucoup leurs habits.
 
CHOYER, signifie aussi, Espargner. Dans les villes assiegées il faut choyer les provisions, les espargner. un homme qui n'a que peu de bien, le doit choyer.
 
CHOYER, signifie encore, Mesnager la reputation de quelqu'un. Il n'est pas satisfait de son Advocat, il a trop choyé sa partie adverse. cet Historien a beaucoup choyé un tel Prince, il n'en a pas dit tout le mal qu'il en sçavoit.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022