câlin

 

définitions

câlin ​​​ , câline ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif Qui aime les caresses. Une fillette câline. —  Un ton câlin. ➙ caressant, doux.
nom masculin Échange de caresses, de baisers.
familier Acte sexuel.
 

synonymes

câlin, câline adjectif

caressant, aimant, cajoleur, doux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle lève la tête, d'un mouvement câlin, me rendant ma caresse en frottant son nez contre ma joue.Émile Zola (1840-1902)
Lui qui était haut comme le temps, autrefois, il fait le pas fier, le bon enfant, le câlin, il donne des poignées de main au premier venu.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle ne devait pas l'attendre, elle était toute frissonnante de le voir arriver comme à l'ordinaire, tranquillement, de son air câlin.Émile Zola (1840-1902)
Il y avait eu des soirs où il était câlin, et alors elle s'oubliait dans cette espérance sans bornes qu'est l'amour.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
D'un geste câlin, il prend la main de la pauvre femme et la pose sur son front.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Immense et câlin de l'énorme tendresse de l'univers, il a usé sur elle la sensibilité de tous les siècles, l'âme de l'univers.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Philippe, assis auprès d'elle maintenant, l'ayant sentie conquise, en un geste câlin posa sa tête sur l'épaule de son amie.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Le duc, câlin et insinuant, faisait la cour à la belle fille, et elle l'écoutait avec un sourire.Georges Ohnet (1848-1918)
Elle s'approcha de son père avec un geste câlin, contre lequel il se savait sans ressources.Jean de la Brète (1858-1945)
Tandis que je pressais le pas, la gorge sèche, il se mit même, câlin, à me tirer la barbiche.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'autre se laissait caresser avec un air de lion câlin, en répondant par un bon sourire à dents blanches.Pierre Loti (1850-1923)
D'un mouvement câlin, elle s'approchait pour se pendre à lui de ses bras nus, levant sa gorge ronde, que découvrait la chemise, glissée sur une épaule.Émile Zola (1840-1902)
Elle se mit entre eux et glissa ses bras sous les leurs, les rapprochant ainsi d'elle en un geste de resserrement câlin.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Elle frottait lentement sa joue sur la poitrine du jeune homme, d'un mouvement câlin et régulier, et un de ses longs cheveux noirs se prit dans le gilet.Guy de Maupassant (1850-1893)
Georges osa la contempler en face et vit encore sur ses lèvres et sous ses yeux ce même sourire à la fois moqueur et câlin.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Elle m'aime avec de charmants élans de tendresse, une grâce docile et enjôleuse d'enfant câlin, certain de son pouvoir...Guy Chantepleure (1870-1951)
Tu as été si sincère, si enfant, si câlin, tu as presque gémi et tu as grondé comme on se révolte dans l'agonie.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Mais le velours câlin des prunelles devait lui valoir plus de succès auprès des femmes.Daniel Lesueur (1854-1921)
Nadia courut à son père, posa son front sous ses lèvres et se blottit sous son bras avec un geste câlin.Jean de la Brète (1858-1945)
Elle résistait encore, mais mollement et je me montrai si tendre, si câlin, si caressant qu'elle finit par jeter son manteau sur une chaise et par ôter son chapeau.Arnould Galopin (1863-1934)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020