doux

 

définitions

doux ​​​ , douce ​​​ adjectif, adverbe et nom

Qui a un goût faible ou sucré (opposé à acide, amer, fort, piquant, salé, etc.). Amandes douces. Vin doux, sucré (opposé à sec, brut).
Non salé. Eau douce.
Agréable au toucher par son caractère lisse, souple (opposé à dur, rugueux). Peau douce. —  Lit, matelas très doux. ➙ moelleux.
Qui épargne les sensations violentes, désagréables. Climat doux. ➙ tempéré. L'hiver a été doux. ➙ clément. —  adverbe Il fait doux. —  Voix douce. ➙ caressant. Lumière douce. ➙ tamisé.
au figuré Qui procure une jouissance calme et délicate. ➙ agréable. Avoir la vie douce. ➙ facile.
Qui n'a rien d'extrême, d'excessif. ➙ faible, modéré. Pente douce. Cuire à feu doux. —  Châtiment trop doux.
Qui agit sans effets secondaires néfastes, en utilisant les ressources de la nature. Énergies douces, peu polluantes. Médecines douces. ➙ alternatif, parallèle.
(personnes) Qui ne heurte, ne blesse personne, n'impose rien, ne se met pas en colère. ➙ bienveillant, gentil, indulgent, patient. Être doux comme un agneau. ➙ inoffensif. —  littéraire Doux à… Être doux à autrui. —  nom C'est un doux.
Qui exprime des sentiments tendres, amoureux. Doux regard. —  locution Faire les yeux doux : regarder amoureusement.
adverbe
locution Filer doux : obéir humblement sans opposer de résistance.
familier En douce locution adverbiale : sans bruit, avec discrétion. Partir en douce. Prendre qqch. en douce. ➙ furtivement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, lentement, une à une, elle laissa tomber ses larmes sur ce doux visage innocent et étonné....Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Tels étaient les doux sons de sa voix,.... telle était l'expression indicible de son visage.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
C'était un homme au doux langage, et qui était initié aux manières des gens comme il faut.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Son cœur, toujours sensible aux impressions de la mélodie, s'attendrit à ces sons ; et ce doux enchantement dissipa, pour un moment, sa frayeur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il s’agit d’une des raisons pour lesquelles nos sentiments à l’égard de ce nouvel accord sont doux-amers.Europarl
C'était au matin d'un jour de sabbat et de tous les villages arrivait le doux tintement d'appel des cloches.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Quand tu es à mes côtés, les jours passent plus rapidement ; et tous les momens me paraissent plus doux que si des mondes étaient à nos pieds.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
A six heures du soir elle s'endormit du sommeil le plus doux et le plus tranquille.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elle était simple, modeste, timide, mais lorsqu'elle fut familiarisée avec ses nouvelles connaissances, elle parla bien et avec un son de voix très-doux.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Vraiment l'eau a des organes et de la sensibilité ; elle aime le beau, les sons harmonieux, les douces couleurs, les doux parfums.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Chaque regard que nous jetons dans le silence de la retraite nous révèle de nouvelles pensées et procure à l'esprit les plaisirs les plus doux.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Marcel se risqua à discuter avec cet ennemi qui semblait d'un caractère doux et tolérant.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Les deux frères étaient beaux, doux, excessivement distingués dans leurs manières et dans leur langage.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Tom fut déposé avec soin sur un lit plus propre et plus doux que ceux dont il se servait d'habitude.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
En revanche et à la même période de l'année, dans l'intérieur de l'île, et surtout au côté opposé au vent, l'air est doux, suave et sain.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Puis il se mit à rire de nouveau tout en élevant son verre et lui faisant les doux yeux.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Son but, vraiment, était l'expérience même, et non les fruits de l'expérience quels qu'ils fussent, doux ou amers.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Toutes ces idées de sensibilité prétendue à les nommer du terme le plus doux, ne sont vraiment que de la faiblesse.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Leur doux sourire, leurs yeux célestes, leurs paroles étranges sont maintenant parmi les trésors ensevelis des cœurs qui regrettent !...Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Par rapport au temps où elle se trouvait, c'était là l'époque de sa jeunesse ; car autrement avait-elle connu ce temps si doux et si pur de la jeunesse ?William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DOUX, OUCE » adj.

Qui fait une impression agreable sur nos sens. Ce qui rend les choses douces, c'est qu'elles sont composées d'atomes ronds & polis qui touchent legerement nos sens, & les frappent sans les blesser.
 
DOUX, se dit premierement des choses polies & unies, & agreables au toucher. Une peau douce, un chemin doux, uni & aisé.
 
DOUX, se dit aussi des odeurs. L'ambre gris a l'odeur fort douce. Un enfant a l'haleine douce.
 
DOUX, se dit aussi des sons. L'octave est la plus douce des consonances. Une musique douce, est une musique de chambre, composée de peu de voix & d'instruments qui se font tous entendre sans confusion. Une fluste douce, de doux accents, de doux accords.
 
DOUX, se dit aussi des objets de la veuë. Le bleu mourant, le jaune pasle sont des couleurs douces. Et on dit que des yeux sont doux, quand ils ne sont ni rudes, ni hagars, mais tendres & amoureux. On dit en ce sens, Faire les yeux doux, pour dire, Faire l'amour à quelqu'un.
 
DOUX, se dit enfin des saveurs qui n'ont point d'acidité, ni de salure. Des citrons doux, doux comme miel, comme sucre. Un lievre à la sauce douce, qui est faite avec du vin & du sucre. Eaux douces, sont les eaux des fonteines qui ne sont ni minerales, ni salées. On le dit aussi des rivieres, lacs & estangs. On dit aussi, le doux murmure des eaux.
 
DOUX, se dit encore de plusieurs autres choses, comme des metaux. Le fer doux, qui est different de l'aigre, en ce qu'il est moins cassant. On le dit de même du cuivre & de l'estain. Ce qui rend les metaux plus doux, c'est quand ils ont passé plusieurs fois par le feu ou par la forge.
 
Taille douce, est une image tirée sur une planche gravée avec le burin.
 
Vin doux, est le vin qui n'a point bouilli, ou celuy à qui on a conservé sa douceur, comme on fait au vin bourru. De même du citre doux, qu'on nomme aussi absolument du doux.
 
Une medecine douce, un doux remede, sont ceux qui purgent, qui font leur operation sans donner des tranchées, & sans tourmenter le malade.
 
On dit d'un cheval, qu'il a les allures douces, quand il ne tourmente point son homme ; & d'un carrosse, qu'il est doux, quand il est bien suspendu, & ne secouë point ceux qui sont dedans.
 
On dit que l'air est doux, que le temps est doux, lors qu'il est calme, & qu'il a une chaleur moderée. Un vent doux, une pluye douce, quand ils ne sont pas violents ; une douce temperature de l'air. Aller vivre sous un ciel plus doux, c'est en un climat plus temperé.
 
On le dit aussi du sommeil, même de la mort.
 
Un doux sommeil luy ferma la paupiere.
 
On dit d'un escalier, qu'il est doux, qu'une montagne a une pente douce, pour dire, qu'ils sont aisez à monter, qu'ils ne sont pas rudes.
 
DOUX, se dit figurément en choses spirituelles & morales. On dit qu'un homme est doux, qu'il a la conversation douce, l'humeur douce, que c'est un esprit doux, pour dire, qu'il est paisible, civil, complaisant, traitable ; qu'il mene une vie douce, fort tranquille ; qu'il a un doux maintien, pour dire, modeste ; un doux propos, pour dire, agreable.
 
On le dit aussi d'un gouvernement, des peines. Le regne de ce Prince a été fort doux, pour dire, point violent. On l'a condamné à une peine fort douce. On luy a donné une question trop douce, une douce penitence. On dit aussi en devotion, Mon doux JESUS.
 
On dit aussi d'une Religion, qu'elle est plus douce, c'est à dire, moins austere, qu'il est plus aisé à en pratiquer les regles.
 
On le dit aussi des paroles & des écrits. Il luy a fait de doux reproches de sa negligence, une douce guerre sur l'amour d'une telle. Il écrit d'un stile doux & facile. Et on appelle des billets doux, des billets de galanterie qu'on écrit à ses Maistresses.
 
DOUX, se dit aussi absolument. Il est doux de mourir pour sa patrie, pour ce qu'on aime. Il est bien doux de vivre en liberté & sans affaire.
 
DOUX, se dit encore adverbialement. Tout doux, pour dire, N'allez pas si viste, ou, Arrestez vous. Il va tout doux en besogne. Filer doux, c'est, Estre humble & soûmis devant un plus fort que soy.
 
DOUX, se dit proverbialement en ces phrases. Ce qui est amer à la bouche est doux au coeur, pour inviter les gens à prendre medecine. On dit d'un mauvais Medecin, que c'est un Medecin d'eau douce, quand il n'enseigne que des remedes ordinaires. On dit de celuy qui ne s'est point ressenti d'un affront qu'on luy a fait, qu'il a avalé cela doux comme lait. On dit qu'un homme est doux comme un agneau, pour dire, qu'il se laisse tondre la laine sur le dos, qu'il souffre tout. Les douces paroles n'écorchent point la langue, les oreilles.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020