cambré

définitions

cambré ​​​ , cambrée ​​​ adjectif

Qui forme un arc. Taille cambrée, creusée par-derrière.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jamais zouave n'eut de guêtres plus blanches ni mieux ajustées que les siennes, sur un pied mieux cambré.Amédée Delorme (1850-1936)
Le gamin qui hêle les retardataires est cambré avec une gouaillerie curieuse.Joséphin Péladan (1859-1918)
Ses mains étaient puissantes et courtes, ses doigts carrés, mais son pied était cambré et petit.Oscar Méténier (1859-1913)
Mais son corps cambré en arrière démentait aussitôt la simagrée de sa bouche.Fernand Vandérem (1864-1939)
Bientôt la femme de chambre, au corps cambré, et qui avait du meného dans son allure...Honoré de Balzac (1799-1850)
Enfin, la portière se soulevait et, cambré dans un mince habit noir, un grand jeune homme entrait, un peu trop grand peut-être et trop flexible de taille.Jean Lorrain (1855-1906)
La jambe fine et nerveuse apparut, au-dessus du pied cambré dans l'étrier, et elle ne sembla pas nue, car un tatouage vert la couvrait de la cheville au genou.Judith Gautier (1845-1917)
Dans le conflit elles flairaient le mâle séveux et cambré, et son haleine précipitée par ses efforts le leur rendait plus savoureux et plus appétissant encore.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il ne pouvait voir trotter sur l'asphalte un petit soulier cambré, avec un bas bien tiré, de soie et même de fil ou de coton, sans s'acharner à sa poursuite.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Un pied petit, bien cambré, finement et coquettement chaussé ...Albert Cim (1845-1924)
Le dîner s'est passé sans coup férir, bien que ce grand avaleur de sabres me parût plus rogue et plus cambré que les autres jours.George Sand (1804-1876)
Il s'éloigna, plus fier et plus cambré que jamais, gagna la ligne des boulevards et la parcourut à grandes enjambées jusqu'au temple corinthien qui la termine.Edmond About (1828-1885)
Son buste était élevé, large des épaules, mince à la taille, cambré, svelte dans ses proportions.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Or, si la citoyenne avait la main fine et potelée, son pied était mignon et cambré.Ernest Capendu (1826-1868)
Grâce à ce mouvement, on vit jusqu'à la cheville son petit pied étroit et cambré, merveilleusement chaussé d'une bottine de satin turc.Eugène Sue (1804-1857)
Et que dites-vous de ses yeux pleins de malice et d'esprit, de sa bouche dont les coins ont tant d'expression, de son pied si étroit et si cambré ?Alphonse Karr (1808-1890)
Il marchait vers les navires, cambré, la tête haute, l'entêtement breton dans ses yeux à demi fermés, dans ses sourcils froncés.Pierre Loti (1850-1923)
Son nez infini, son ventre bedonnant, son pied surtout, très court et très cambré, lui dessinaient une silhouette de personnage de caricature.Paul Bourget (1852-1935)
Son apparition en parade, au milieu du fracas de l'orchestre, à côté de son père, cambré dans son dolman à brandebourgs, causa une émotion.Oscar Méténier (1859-1913)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021