cantonner

définitions

cantonner ​​​ verbe

Établir, faire séjourner (des troupes) en un lieu. —  intransitif S'installer, séjourner.
Établir (qqn) d'autorité dans un lieu, dans un état.

se cantonner ​​​ verbe pronominal

Limiter ses activités. Se cantonner dans ses études. ➙ se borner. Se cantonner à une seule activité.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cantonne

tu cantonnes

il cantonne / elle cantonne

nous cantonnons

vous cantonnez

ils cantonnent / elles cantonnent

imparfait

je cantonnais

tu cantonnais

il cantonnait / elle cantonnait

nous cantonnions

vous cantonniez

ils cantonnaient / elles cantonnaient

passé simple

je cantonnai

tu cantonnas

il cantonna / elle cantonna

nous cantonnâmes

vous cantonnâtes

ils cantonnèrent / elles cantonnèrent

futur simple

je cantonnerai

tu cantonneras

il cantonnera / elle cantonnera

nous cantonnerons

vous cantonnerez

ils cantonneront / elles cantonneront

synonymes

cantonner verbe transitif

reléguer, confiner

[vieilli] camper, bivouaquer, prendre ses quartiers

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour le moment, nous allons cantonner dans votre village, où mon fourrier va désigner des logements pour ma troupe.Louis Dumure (1860-1933)
Elles sont plus ou moins serrées selon l'effectif à cantonner.Félix Chapuis (1853-?)
Bon voyage à l'ami de nos cerisiers, et qu'il revienne tous les ans se cantonner dans nos bois !André Lemoyne (1822-1907)
Il refusait de se cantonner à nouveau dans un coin de siècle.Léon Bloy (1846-1917)
Mais, concrètement, que faire si l'on refuse de se cantonner dans des déclarations, qui sont tellement nombreuses et qui, comme nous l'avons vu, n'ont abouti à aucun résultat.Europarl
Le développement durable ne peut se cantonner aux frontières européennes.Europarl
Mais, quand il fait son entrée dans le village où il doit cantonner, le troupier n'est pas au bout de ses peines.Henri Barbusse (1873-1935)
Il convient de cantonner les ressources allouées à chacun de ces secteurs au moyen de priorités et de subventions préférentielles.Europarl
Pour éviter d'affronter ces passages extra-muros, il avait fini par se cantonner dans trois petites pièces en entresol, les seules échauffables.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Tout ce que je sais, c'est qu'on s'occupe de nous cantonner quelque part.Louis Dumure (1860-1933)
Vous auriez tort de vous cantonner dans une occupation unique.Georges Darien (1862-1921)
Il serait donc dangereusement réducteur de se cantonner dans une approche trop axée sur le marché unique, qui laisserait croire que la solution y réside toute entière.Europarl
Ils surent tenir la nation unie, en se faisant obéir par les seigneurs, qui dès-lors ne travailloient qu'à se cantonner dans leurs terres.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Ses réalisations ne doivent pas se cantonner aux recherches sur l'énergie photovoltaïque, mais doivent aussi favoriser des projets de démonstration dans d'autres domaines comme l'énergie éolienne.Europarl
Il faut absolument empêcher toute tentative de se cantonner à l'irradiation parce qu'elle implique peut-être des investissements moins importants.Europarl
Forcé dans ses retranchements, le roi permit aux troupes françaises de cantonner provisoirement dans les places, mais il ordonna de protester contre toute usurpation de pouvoir ou d'autorité.Albert Du Casse (1813-1893)
Je voudrais donc me cantonner à quelques observations majeures.Europarl
Je partage l’avis selon lequel nous ne devrions naturellement pas nous cantonner aux travaux de construction, mais que des mesures devraient également être prises pour gérer le trafic.Europarl
Nous ne sommes pas entrés dans la ville ; nous avons reçu des ordres pour cantonner dans les villages aux environs.Jacques Fricasse (1732-1802)
A mon avis, il est possible d'avoir une position plus flexible et de ne pas se cantonner dans une position telle que celle qui ressort du rapport.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CANTONNER » v. n.

qui ne se dit gueres qu'avec le pronom personnel. Se retrancher, se fortifier dans quelque canton, dans un lieu serré & de deffense. Pendant les guerres civiles tous les Seigneurs se cantonnoient dans leurs Provinces, dans leurs Gouvernements. Cantonner un Escu de son veritable blason. En ce sens il est actif.
 
CANTONNÉ. ÉE. part. & adj.
 
CANTONNÉ, en termes de Blason, se dit lors que dans les quatre cantons ou vuides qui sont autour d'une croix ou d'un sautoir, il y a quelques pieces qui remplissent ces espaces. On le dit aussi, lors qu'auprés d'une piece ou figure principale de l'Escu, il y a d'autres figures dans les quatre cantons qui l'accompagnent. Le Jay porte d'azur à une aigle d'or, cantonnée au premier canton d'un Soleil, & aux trois autres de trois aigles de même.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020