reléguer

 

définitions

reléguer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Droit Condamner (qqn) à la relégation.
Envoyer, maintenir (qqn) en un lieu écarté ou médiocre. ➙ exiler. On l'a relégué dans la chambre du fond. —  Reléguer un objet au grenier.
Sports Rejeter à une position inférieure.
au figuré Reléguer qqn dans une fonction subalterne.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je relègue

tu relègues

il relègue / elle relègue

nous reléguons

vous reléguez

ils relèguent / elles relèguent

imparfait

je reléguais

tu reléguais

il reléguait / elle reléguait

nous reléguions

vous reléguiez

ils reléguaient / elles reléguaient

passé simple

je reléguai

tu reléguas

il relégua / elle relégua

nous reléguâmes

vous reléguâtes

ils reléguèrent / elles reléguèrent

futur simple

je reléguerai / ro je relèguerai

tu relégueras / ro tu relègueras

il reléguera / ro il relèguera / elle reléguera / ro elle relèguera

nous reléguerons / ro nous relèguerons

vous reléguerez / ro vous relèguerez

ils relégueront / ro ils relègueront / elles relégueront / ro elles relègueront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle nous a permis de reléguer les allégations d’affaiblissement des normes sociales et de menace pour le modèle social européen.Europarl
Nous possédons les ressources techniques, financières et économiques nécessaires pour vaincre la faim et la reléguer aux oubliettes de l’histoire.Europarl
Nous ne pouvons pas renoncer à nos souhaits et à nos espoirs de progrès et reléguer cette question fondamentale, basée sur nos propres valeurs, au rang de simple rêve.Europarl
N'est-il pas temps de faire du marché transatlantique un élément clé du développement des échanges commerciaux, plutôt que de le reléguer dans un coin en tant que « question de réglementation » ?Europarl
Deuxièmement, les tentatives pour reléguer une nouvelle fois le pacte de stabilité aux oubliettes ne peuvent être tolérées.Europarl
Est-ce que cela était juste, de les reléguer sur le derrière, quand ils avaient le droit d'être sur le devant ?Émile Zola (1840-1902)
Aussi, je le répète, on devrait les reléguer dans quelque île par delà les antipodes.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Une dernière remarque, l'actuelle révision des fonds structurels tend actuellement très fort à reléguer les actions urbaines à des questions relevant simplement de l'objectif 1 ou 2.Europarl
Elle ne pouvait cependant se décider ni à les détruire ni à les reléguer hors de sa portée !Paul Bourget (1852-1935)
Nous devons redoubler d'efforts, en termes non seulement de législation mais aussi d'amélioration de l'application et des contrôles, pour reléguer de tels incidents dans le passé.Europarl
Défendre ses champions nationaux dans le court terme conduit, généralement, à plus longue échéance, à les reléguer en deuxième division.Europarl
On peut aller jusqu'à reléguer le pire au dernier rang sans recevoir des bons la moindre réclamation.Hector Berlioz (1803-1869)
Quelques mois suffirent pour reléguer ces vestiges de foi dans la partie de nos âmes consacrée aux souvenirs.Ernest Renan (1823-1892)
N'avait-il pas adjuré la sœur volage de reléguer les ambitions stériles à l'arrière-plan de sa volonté, de ne pas vivre pour elles, s'il fallait ne pas vivre sans elles ?Hector Bernier (1886-1947)
Est-ce sur une prédominance tout accidentelle que l'on peut reléguer une moitié de l'espèce humaine par delà les nuages de la sentimentalité ?Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Il eut soin désormais de reléguer le plaisir hors de son logis, ne conservant autour de lui que des personnes avec lesquelles il se gardait de toute relation intime.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Des événements de la plus haute importance nous imposent le devoir de reléguer quelques instants cette intrigante dans l'ombre.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Je pense qu'il y aurait encore bien d'autres choses à dire, qu'il convient de ne pas reléguer au second plan.Europarl
L'habitude parisienne de reléguer les domestiques sous les combles donnait à ces hardiesses une sorte de sécurité, quoique toujours fort précaire.Octave Feuillet (1821-1890)
Il ne faudrait pas reléguer cette réticence croissante dans l'opinion publique à la rubrique des discussions académiques vouées au classement sans suite.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RELEGUER » v. act.

Exiler, envoyer un ordre à quelqu'un de demeurer en une ville qu'on luy assigne. On a relegué cet homme à Quimpercorentin.
 
RELEGUER, se dit aussi d'un exil volontaire qu'on s'impose à soy-même par l'amour de la retraitte, de la vie privée. Cet homme s'est relegué dans un desert, il s'est relegué dans un Monastere.
 
RELEGUÉ, se dit figurément en Morale. La pieté, la vertu sont bannies des villes, releguées dans les Cloistres & les deserts. Aristote est relegué dans les Colleges & chez les Pedants.
 
RELEGUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020