Email catcher

reléguer

Définition

Définition de reléguer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Droit Condamner (qqn) à la relégation.
Envoyer, maintenir (qqn) en un lieu écarté ou médiocre. ➙ exiler. On l'a relégué dans la chambre du fond. Reléguer un objet au grenier.
Sports Rejeter à une position inférieure.
au figuré Reléguer qqn dans une fonction subalterne.

Conjugaison

Conjugaison du verbe reléguer

actif

indicatif
présent

je relègue

tu relègues

il relègue / elle relègue

nous reléguons

vous reléguez

ils relèguent / elles relèguent

imparfait

je reléguais

tu reléguais

il reléguait / elle reléguait

nous reléguions

vous reléguiez

ils reléguaient / elles reléguaient

passé simple

je reléguai

tu reléguas

il relégua / elle relégua

nous reléguâmes

vous reléguâtes

ils reléguèrent / elles reléguèrent

futur simple

je reléguerai / ro je relèguerai

tu relégueras / ro tu relègueras

il reléguera / ro il relèguera / elle reléguera / ro elle relèguera

nous reléguerons / ro nous relèguerons

vous reléguerez / ro vous relèguerez

ils relégueront / ro ils relègueront / elles relégueront / ro elles relègueront

Synonymes

Synonymes de reléguer verbe transitif

bannir, déporter, exiler

mettre à l'écart, écarter, rejeter, remiser

[Sport] déclasser

Synonymes de reléguer à

cantonner à, confiner à, limiter à

Exemples

Phrases avec le mot reléguer

Il est temps de le reléguer aux sombres recoins de l'histoire.Europarl
Quel que soit l’endroit où l’antisémitisme refait surface, nous devrions réagir avec fermeté et le reléguer dans la poubelle de l’histoire.Europarl
Adaptons notre patrimoine au lieu de le reléguer au passé.Ouest-France, Nadine POTDEVIN, 10/01/2019
Elle allait reléguer la bénédiction juridictionnelle au cimetière des vœux pieux et ouvrir la voie à une étonnante singularité juridique.Pouvoirs, 2008, Michel Couderc (Cairn.info)
Dans ce contexte, les parents se résignent à reléguer leurs besoins individuels au second plan.Retraite et société, 2018, Emmanuel Niyonsaba (Cairn.info)
Deuxièmement, les tentatives pour reléguer une nouvelle fois le pacte de stabilité aux oubliettes ne peuvent être tolérées.Europarl
L'habitude parisienne de reléguer les domestiques sous les combles donnait à ces hardiesses une sorte de sécurité, quoique toujours fort précaire.Octave Feuillet (1821-1890)
Je fus donc obligé de me reléguer dans une petite soupente, où mon lit n'étoit composé que d'un matelas.Robert Estienne (1723-1794)
C'était me faire injure et me reléguer moi-même au rang des idiots.George Sand (1804-1876)
Comme si l'impératif de s'affirmer intellectuellement dans le champ des sciences sociales obligeait ces anciens photographes à reléguer au second plan leur compétence première.Ethnologie française, 2007, Sylvain Maresca (Cairn.info)
Ces deux faits laisseraient transparaître, dans une certaine mesure, une intention de reléguer l’italien au second plan.Europarl
Cela permet par conséquent de reléguer au second plan l'assainissement des finances publiques.Europarl
Pour être sûrs, nous devons reléguer la faim dans le monde dans l’histoire, une bonne fois pour toutes, mais comment ?Europarl
Depuis 1999, un obstacle supplémentaire vient du fait que d'autres problèmes ont pu, dans une certaine mesure, reléguer la cause républicaine à la marge.Pouvoirs, 2012, Sarah Murray, Isabelle Richet (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RELEGUER v. act.

Exiler, envoyer un ordre à quelqu'un de demeurer en une ville qu'on luy assigne. On a relegué cet homme à Quimpercorentin.
 
RELEGUER, se dit aussi d'un exil volontaire qu'on s'impose à soy-même par l'amour de la retraitte, de la vie privée. Cet homme s'est relegué dans un desert, il s'est relegué dans un Monastere.
 
RELEGUÉ, se dit figurément en Morale. La pieté, la vertu sont bannies des villes, releguées dans les Cloistres & les deserts. Aristote est relegué dans les Colleges & chez les Pedants.
 
RELEGUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver

Ça y est, l’hiver est là, au grand dam des plus frileux d’entre nous ! Heureusement, pour vous aider à faire face à la baisse du mercure sans...

Marjorie Jean 04/01/2023