Email catcher

confiner se confiner

Définition

Définition de confiner ​​​ verbe transitif

verbe transitif indirect Toucher aux limites. ➙ confins. Les prairies qui confinent à la rivière.
verbe transitif direct Forcer à rester dans un espace limité. ➙ enfermer. au figuré Il voudrait confiner les femmes dans leur rôle de mères.

Définition de se confiner ​​​ verbe pronominal

S'obliger à rester dans un espace limité. Se confiner chez soi. ➙ s'isoler. Population qui se confine lors d'une pandémie. Se confiner dans un rôle. ➙ se cantonner.

Conjugaison

Conjugaison du verbe confiner

actif

indicatif
présent

je confine

tu confines

il confine / elle confine

nous confinons

vous confinez

ils confinent / elles confinent

imparfait

je confinais

tu confinais

il confinait / elle confinait

nous confinions

vous confiniez

ils confinaient / elles confinaient

passé simple

je confinai

tu confinas

il confina / elle confina

nous confinâmes

vous confinâtes

ils confinèrent / elles confinèrent

futur simple

je confinerai

tu confineras

il confinera / elle confinera

nous confinerons

vous confinerez

ils confineront / elles confineront

Synonymes

Synonymes de confiner verbe transitif

enfermer, cantonner, isoler, reléguer

Synonymes de confiner à

approcher (de), côtoyer, friser, frôler, tenir de

Synonymes de confiner à, avec

avoisiner, borner, être à la frontière de, jouxter, toucher

Synonymes de se confiner verbe pronominal

se cloîtrer, s'isoler, se retirer, vivre en vase clos

Synonymes de se confiner à, dans

se limiter à, se borner à, se cantonner à

Exemples

Phrases avec le mot confiner

À l'heure où un conseil de défense doit décider, ou non, d'éventuellement confiner d'autres départements, on voit qu'ils peuvent avoir un impact sur notre quotidien.Ouest-France, Erwan ALIX, 24/03/2021
Je ne veux pas me confiner à des considérations théoriques.Europarl
Ils abandonnent de plus en plus aujourd'hui ce qui fut jadis leur domaine, pour se confiner dans des recherches d'anatomie et de physiologie.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il craint s'il rentre de ne pouvoir revenir, choisit donc de s'y confiner.Capital, 18/08/2020, « Ils se sont fraîchement reconvertis, ils racontent »
Pour les protéger, qu'on soit à risque ou non, il faut se confiner.Ouest-France, 01/04/2020
D'un point de vue épidémiologique, il eût été aussi efficace et beaucoup moins coûteux économiquement de se contenter de confiner certains départements et certaines régions.Cités, 2020, Christian Godin (Cairn.info)
Ce piège est malencontreux, parce qu'il a tendance à confiner un grand nombre de petites entreprises dans le secteur à faible productivité.Études économiques de l'OCDE, 2004 (Cairn.info)
Ils ont un point commun : un besoin absolu de confiner la portée démocratique des peuples derrière les frontières nationales.Europarl
Toutefois, la décision imposerait de confiner strictement les déplacements des animaux vaccinés (principalement des vaches laitières) aux régions concernées.Europarl
Le nonégénaire a pu se confiner avec son petit-fils, près de chez sa fille.Ouest-France, 15/06/2020
Nous ne devons pas confiner absurdement les pays candidats dans une salle d'attente.Europarl
Des équipes ont fait le choix de ne plus quitter leur lieu de travail et ainsi, de confiner tout l'établissement.Ouest-France, Michèle DELAUNAY, 15/04/2020
Au premier sujet de mécontentement que vous lui donnerez, elle vous confinera dans quelque pensionnat.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Nous ne devons toutefois pas nous confiner à cette stratégie unique.Europarl
Elle comprend que ces deux ordres de valeur apparemment contradictoires s'accordent pour exclure les femmes de l'espace public et les confiner dans le travail domestique.Cahiers du Genre, 2019, Caroline Ibos (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONFINER v. n.

Estre proche les bornes d'une autre Seigneurie ou pays. Mon heritage confine d'Orient avec les Communes de la Parroisse. la France confine avec l'Italie, & n'en est separée que par les Alpes.

Définition ancienne de CONFINER v. act.

signifie, Enfermer en certain lieu de peu d'étenduë. On a confiné ce criminel dans une prison pour le reste de ses jours. c'est un homme d'estude qui est confiné dans son cabinet. il s'est confiné dans un Cloistre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.