Email catcher

caquet

Définition

Définition de caquet ​​​ nom masculin

Gloussement de la poule quand elle pond.
locution Rabattre le caquet de, à (qqn), le faire taire.

Synonymes

Synonymes de caquet nom masculin

bavardage, jactance (familier), babil (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot caquet

La société des émigrés, leurs caquets, leurs petites intrigues, leurs médisances m'en avaient rendu le séjour odieux.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Elle troublait et souillait l'harmonie poétique de notre existence par son caquet puéril et le dévergondage de son étroite imagination.George Sand (1804-1876)
Au moment même où elle veut lui rabattre son caquet, elle lui impute tous les dommages possibles et imaginables.Le débat, 2020, Pascal Bruckner (Cairn.info)
Rabattez le caquet de l'importun avec toute la jouissive spontanéité que vous vous interdisez au bureau, par peur des retombées psychosociales et prud'homales.Capital, 20/09/2017, « Forcez-vous à donner un feed-back à un serveur désagréable »
Coutume honnête et cordiale qu'on suivait d'autant mieux qu'on y trouvait une occasion de bonnes rencontres et de joyeux caquets.Anatole France (1844-1924)
Voyez, cousine, ce que sont les caquets de la cour de notre grand roi.Paul Lacroix (1806-1884)
D'ailleurs, le mot chat signifie en anglais : causerie, babil, caquet, paroles oiseuses.Adolescence, 2009, Frédéric Forest (Cairn.info)
Et tout caquet bon bec a son selfie en écoutant la pie.Poésie, 2019, Armelle Cloarec (Cairn.info)
Le caquet des poissonnières sur le departement du roy et de la cour.Paul Scarron (1610-1660)
Le malheur est que j'ai des concurrents qui me rabattent le caquet.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais, si tu as servi la bonne cause, je te pardonne ton caquet.George Sand (1804-1876)
Le regard des autres nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes, en nous rabattant le caquet.Medium, 2017, Régis Debray (Cairn.info)
À défaut d'horizons mirobolants, éviter de verser dans la vitupération, de sombrer dans le ressentiment, et rabattre un peu le caquet des courtiers du néant.Vacarme, 2015, Philippe Mangeot (Cairn.info)
Vous avez bien assez de mon caquet, et moi...George Sand (1804-1876)
Elle s'est amusée pendant trois mois à mettre, par ses caquets, tout mon peuple en combustion.Denis Diderot (1713-1784)
L'analyste artisan, c'est bien, parce que ça lui rabat un peu son caquet de quand il est l'analyste tout sachant, ou sujet supposé savoir.L'annuel de l'APF, 2014, Corinne Ehrenberg (Cairn.info)
Son caquet est étonnant, je ne m'en souvenais plus, elle parle extrêmement vite ;... elle parle comme un ange, c'est ce que j'ai reconnu.Gaston Maugras (1850-1927)
Un bon poème tient en respect le concept, il lui vole la vedette et lui rabat son caquet.Po&sie, 2014, Arnaud Villani (Cairn.info)
Margot a son caquet, sa jugeote et son mot à dire – elle n'a pas sa langue dans sa poche.Genèses, 2000, Philippe Lejeune (Cairn.info)
Ce tour d'horizon archéologique est curatif : il invite à relativiser, à nous arracher à notre obsession du contemporain, à rabaisser le caquet de notre pseudo-modernité.Critique, 2010, Jean-Pierre Martin (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CAQUET s. m.

Abondance de paroles inutiles qui n'ont point de solidité. Les femmes parlent beaucoup, mais elles n'ont que du caquet, ne parlent que de bagatelles. cet Advocat plaide solidement, mais sa partie adverse n'a que du caquet.
 
CAQUET, se dit aussi d'une promesse sans effet. Cet homme promet beaucoup, mais il ne tient rien, il n'a que du caquet.
 
CAQUET, se dit aussi des oiseaux qui parlent. Ce perroquet, cette pie, nous étourdissent avec leur caquet.
 
On dit proverbialement & figurément, Rabattre le caquet de quelqu'un, pour dire, Rabattre son orgueil, lui fermer la bouche, le menacer, ou le convaincre. On appelle le caquet de l'accouchée, cet entretien de bagatelles qu'ont plusieurs femmes assemblées, comme il s'en rencontre chez les femmes en couche. On dit aussi, qu'une femme est dans les caquets, quand par sa mauvaise conduitte elle donne occasion aux autres de médire d'elle.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine