caquet

définitions

caquet ​​​ nom masculin

Gloussement de la poule quand elle pond.
locution Rabattre le caquet de, à (qqn), le faire taire.

synonymes

caquet nom masculin

bavardage, babil (littéraire), jactance (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un petit être sans cœur et sans tête, joli, bien peigné, plein de caquet, de bons petits mots, équivalant à la danse des roquets sur leurs pattes de derrière.George Sand (1804-1876)
Viens donc un peu ici, que je te rabatte le caquet !Albert Cim (1845-1924)
Le caquet des poissonnières sur le departement du roy et de la cour.Paul Scarron (1610-1660)
Chère petite sœur, puisque vous vous trouvez mieux, faites-la rentrer, son caquet nous amusera.George Sand (1804-1876)
Tout nous avertit de notre décadence physique, l'indifférence des femmes, ou même leur dédain, et les plaisanteries insolentes de ceux à qui l'âge n'a pas encore rabattu le caquet.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Un caquet très-bruyant me distrait, et arrête presque malgré moi mon attention.Jacques Cazotte (1719-1792)
Gottlieb n'a qu'à écouter le caquet de ses parents pour en savoir davantage, car on ne se gêne pas devant lui.George Sand (1804-1876)
Son caquet est étonnant, je ne m'en souvenais plus, elle parle extrêmement vite ;... elle parle comme un ange, c'est ce que j'ai reconnu.Gaston Maugras (1850-1927)
Il y a là du caquet de five o'clock tea à n'en plus finir et bon nombre de personnages ennuyeux.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il babillait, s'amusait de leur caquet, et y répondait en homme de bonne compagnie.George Sand (1804-1876)
Comme je vais te rabattre le caquet et moucher ton esbrouffe !Hugues Rebell (1867-1905)
Je dirai même qu'elle n'était point pour me déplaire, car elle rabattait singulièrement le caquet de mon compagnon et mettait sur sa vie une ombre plutôt fâcheuse.Arnould Galopin (1863-1934)
Faites-moi grâce du caquet de mes chères compagnes ; je puis vous dire seulement que la pénitente séduite ou séductrice changeait continuellement de rôle dans la légende.George Sand (1804-1876)
Mais, si tu as servi la bonne cause, je te pardonne ton caquet.George Sand (1804-1876)
Le malheur est que j'ai des concurrents qui me rabattent le caquet.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il n'est pas mal de leur rabattre leur caquet à ces nobles.Marcel Proust (1871-1922)
N'y a plus de caquet dans ma maison.Romain Rolland (1866-1944)
Bientôt elle s'absorba dans ces lectures au point de prendre en un dégoût mortel les études de la classe et le caquet des pensionnaires.Marie d'Agoult (1805-1876)
Elle troublait et souillait l'harmonie poétique de notre existence par son caquet puéril et le dévergondage de son étroite imagination.George Sand (1804-1876)
Les femmes d'ici sont très-supérieures en caquet facile ou sensé à celles de chez nous, mais elles ont moins de retenue.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAQUET » s. m.

Abondance de paroles inutiles qui n'ont point de solidité. Les femmes parlent beaucoup, mais elles n'ont que du caquet, ne parlent que de bagatelles. cet Advocat plaide solidement, mais sa partie adverse n'a que du caquet.
 
CAQUET, se dit aussi d'une promesse sans effet. Cet homme promet beaucoup, mais il ne tient rien, il n'a que du caquet.
 
CAQUET, se dit aussi des oiseaux qui parlent. Ce perroquet, cette pie, nous étourdissent avec leur caquet.
 
On dit proverbialement & figurément, Rabattre le caquet de quelqu'un, pour dire, Rabattre son orgueil, lui fermer la bouche, le menacer, ou le convaincre. On appelle le caquet de l'accouchée, cet entretien de bagatelles qu'ont plusieurs femmes assemblées, comme il s'en rencontre chez les femmes en couche. On dit aussi, qu'une femme est dans les caquets, quand par sa mauvaise conduitte elle donne occasion aux autres de médire d'elle.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020