bavardage

 

définitions

bavardage ​​​ nom masculin

Action de bavarder. —  Fait d'être prolixe et futile (par écrit). ➙ verbiage.
Propos de bavard. —  spécialement Discours calomnieux. ➙ cancan, ragot. N'écoutez pas ces bavardages.
 

synonymes

bavardage nom masculin

papotage, babillage, caquet, caquetage, jasette (Québec), babil (vieilli), causette (familier), parlote (familier), bavarderie (vieux), cailletage (vieux)

boniment, délayage, jacasserie, phraséologie, verbiage, baratin (familier), blabla (familier), jaspin (familier, rare), parlerie (familier, rare), parlage (vieux, familier)

commérage, indiscrétion, on-dit, potin (familier), cancan (familier), racontar (familier), ragot (familier), jaserie (familier, rare), mémérage (familier, Québec), placotage (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce fut bientôt, du haut en bas de ma résidence, un va-et-vient, des rires et un bavardage qui se prolongèrent fort avant dans la nuit.George Sand (1804-1876)
Et l'intrus entame un interminable et oiseux bavardage, malgré l'impatience de la dame, qui ne cache pas sa mauvaise humeur et ne répond qu'ironiquement, du bout des lèvres.Judith Gautier (1845-1917)
Il se drape dans sa victoire, trône dans sa sottise, triomphe de ce fou bavardage.Jules Michelet (1798-1874)
On pouvait baver sur leur compte, lui savait ce qu'il savait, se fichait du bavardage, du moment où il avait l'honnêteté de son côté.Émile Zola (1840-1902)
Nous appuyons ceux qui disent que l’approbation des comptes n’est qu’un bavardage parlementaire, qu’elle ne signifie rien et que cette escroquerie se poursuit.Europarl
La meule de la conversation des femmes en mouvement, ce n'était plus une feuille de parchemin qu'il fallait au diable pour en noter le bavardage, c'était un cahier.Champfleury (1821-1889)
Il me semble que tout ce bavardage est utile pour la préparer, et peut-être pour diminuer l'effort douloureux qu'elle me coûte.Paul Féval (1816-1887)
Je ne l'aimais pas non plus autrefois, parce que tout cela n'est que du pur bavardage.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je l'aime autant que je déteste*** et*** et*** et tout ce bavardage féminin dont nous sommes inondés depuis quatre mois.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Toutes les fois que vous essayez quelque bavardage abstrait, vous abondez en termes vagues et impropres.Han Ryner (1861-1938)
Quand elle était plus jeune, il écoutait son bavardage de gamine pendant des heures, sans se lasser.Émile Zola (1840-1902)
De là cette facilité d'élocution, cette abondance de parole, – je n'ose dire ce bavardage, – qui se remarque dès le plus jeune âge.Charles Turgeon (1855-1934)
Naturellement flâneur et débonnaire, il ne s'ennuyait d'aucune plainte et ne s'impatientait contre aucun bavardage de pauvre commère.George Sand (1804-1876)
On distingue à merveille la sombre gravité antique du pédantesque bavardage des temps relativement récents.Jules Michelet (1798-1874)
Combien de fois cette conversation originale et piquante m'a-t-elle consolé de l'ennui d'un bavardage insipide !Sophie Gay (1776-1852)
J'irai plus loin : en ces temps de bavardage et d'avocasserie, c'est une sérieuse et forte recommandation à mes yeux que de ne l'être pas.Alphonse Karr (1808-1890)
Comment, c'était bien elle qui avait écrit cela, qui s'était laissée aller à cet attendrissement, à ce bavardage ?Marcel Boulenger (1873-1932)
Un bavardage, une note parue dans les journaux, un petit entrefilet de rien du tout, nous sont parfois de précieuses indications.Arnould Galopin (1863-1934)
Accueillez-le charitablement comme porteur de mon bavardage et de toutes les tendresses de ma vieille amitié.Sophie Gay (1776-1852)
Il se contenta dorénavant de parler sur la paresse, l'ivrognerie, la colère et autres vices qui n'excitaient ni ma curiosité, ni mon bavardage.Jean de la Brète (1858-1945)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020