cathédrale

définitions

cathédrale ​​​ nom féminin

Église épiscopale d'un diocèse. La cathédrale de Chartres.
en apposition (invariable) Verre cathédrale, translucide.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Inutile de déterminer la ville où, dans l'ombre d'une magnifique cathédrale, il n'arrivait plus à se raccrocher la mâchoire.Émile Bergerat (1845-1923)
Et le recueillement était profond, comme si toute la vieille cité devenait un prolongement de la cathédrale.Émile Zola (1840-1902)
Ils vivaient en si bon accord pourtant, le temple et la cathédrale, le pasteur et l'évêque !Jules Verne (1828-1905)
Le moindre frisson de l'air semblait rider ce lac de rayons, endormi dans sa paix souveraine, entre les grands ormes des jardins voisins et la croupe géante de la cathédrale.Émile Zola (1840-1902)
Elle passa sur la tour de la cathédrale où des anges étaient sculptés en marbre blanc.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Nous venons, monsieur le ministre, de tracer le tableau bien rapide et bien triste des dégradations et des mutilations de toutes sortes qui depuis si long-temps déshonorent notre belle cathédrale.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857)
Une nuit, il entra par une petite porte dont il avait la clef dans la cathédrale déserte et silencieuse, qu'éclairait confusément la lune.Anatole France (1844-1924)
La cathédrale accroupie dans l'ombre comme un sphinx et, à l'autre bout, un seigneurial hôtel à façade sévère.Michel Zévaco (1860-1918)
Je n'ai pas besoin de te dire que je n'ai pas vu la cathédrale à l'intérieur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cette cathédrale, rêve enté sur un rêve, est le jouet innocent de cette vieille enfant.Octave Feuillet (1821-1890)
Le matin il se recueillait pendant une heure, puis il disait sa messe, soit à la cathédrale, soit dans son oratoire.Victor Hugo (1802-1885)
On amis tous ces précieux restes dans un cercueil pour être transportés et inhumés dans la cathédrale.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
S'il ne lui faut que ma malédiction pour cela, je la lui donne, et à sa cathédrale, et à ses moulins !Victor Hugo (1802-1885)
Il y resta le temps nécessaire aux préparatifs de la cérémonie du sacre, qui eut lieu dans la cathédrale.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il leur fit les honneurs de son domaine avec la majesté d'un suisse de cathédrale.André Lemoyne (1822-1907)
Voici la vieille ville, juchée sur son coteau, les constructions enserrant son antique cathédrale, et plus loin, sur le plateau, hors de l'ancienne enceinte, la nouvelle cité.Henry de Graffigny (1863-1934)
Nous allons d'abord visiter la cathédrale : c'est le morceau principal, ensuite nous ferons un tour du côté des vieux quartiers, c'est assez intéressant.Henry de Graffigny (1863-1934)
A mon retour, je m'engageai dans une rue très étroite aboutissant à un petit escalier menant vers la cathédrale.Henri Sévérin Béland (1869-1935)
Ordonnant donc à ses hommes, d'un coup d'œil, de surveiller étroitement les arrivants, il se dirigea vers la cathédrale.Michel Zévaco (1860-1918)
Dans la chapelle du château, une cathédrale en miniature, aux arceaux entre-croisés, aux boiseries de chêne, montant jusqu'à hauteur des murs, les tapisseries ont été tendues, tous les cierges allumés.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CATHEDRALE » adj. f.

Eglise qui est le siege d'un Evêque, ou d'un Archevêque. C'est toûjours la principale de la ville où elle est bastie. Ce mot vient du Grec cathedra, chaise, qui vient de kathezomai, sedeo.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020