catholique

définitions

catholique ​​​ adjectif et nom

Relatif au catholicisme ; qui le professe. L'Église catholique, apostolique et romaine.
nom Une bonne catholique. ➙ croyant, pratiquant.abréviation, familier catho ​​​ . Les cathos.
familier Une allure pas (très) catholique, louche.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans le parti catholique, on murmurait qu'elle pourvoyait à ses besoins, les secours que lui fournissait le roi ne suffisant point à payer ses caprices.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
En ce moment, il était enivré sans doute de l'adhésion du parti catholique, et il concevait de grandes espérances.George Sand (1804-1876)
Le prêtre catholique porte un col noir assez haut, duquel s'échappe un mince liseré blanc formé par la chemise.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Une larme de ses mourants lui paraissait plus importante que les cérémonies de l'extrême-onction, et un jour je l'entendis prononcer une grande parole pour un catholique.George Sand (1804-1876)
Tout ce qui était catholique, et avait quelque chose à perdre, fuyait de la campagne dans la capitale, pour quitter ensuite la capitale elle-même, tout aussi promptement.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Dans tous les cas, lorsque la femme est catholique, les enfants le sont aussi, parce que c'est la femme qui élève les enfants.Gustave de Beaumont (1802-1866)
Je voudrais dénoncer l’attitude de la hiérarchie catholique qui est coupable de négligence dans la lutte contre le sida.Europarl
Son exemple fut suivi par toute la noblesse catholique, par la généralité avec les troupes, par le clergé et tous les officiers de la couronne.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Il parut d'abord un peu effrayé de l'idée de me voir épouser une catholique romaine ; mais il désirait me voir établi dans le monde comme il le disait.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Au fond de tout cela, il y avait la synthèse du dogme catholique ; mais, dans les détails, son cerveau de poète se donnait carrière.George Sand (1804-1876)
Le catholique ne se rattache à rien dans l'histoire du genre humain et ne sait rien rattacher au christianisme.George Sand (1804-1876)
J'oscille entre les deux : d'un côté, il y a mon éducation catholique, et de l'autre, la science moderne et les avantages que cela peut apporter.Europarl
En tant que catholique, je ne partage pas certaines de ses opinions fondamentales bien arrêtées en la matière, mais nous pouvons accepter nos divergences d’opinions.Europarl
Car, moi, monsieur, je suis catholique, mon père, fidèle à ses principes, ayant fait mon frère aîné huguenot.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je pouvais racheter mes parents en épousant un seigneur catholique dévoué à l'empire, et je me sacrifiai avec une sorte d'orgueil enthousiaste.George Sand (1804-1876)
Mais le clergyman était jeune, il avait un visage sympathique, une voix pleine de douceur, et il salua le prêtre catholique avec respect.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il lui a écrit une lettre ouverte où il lui démontre que ses principes sont incompatibles avec la doctrine catholique.Stéphen Coubé (1857-1938)
Durward, en bon catholique, n'avait pas d'objection à faire à cette proposition, quoiqu'il eût probablement désiré commencer par faire sécher ses habits et prendre quelques rafraîchissemens.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le bruit courut quelque temps qu'il allait embrasser la communion catholique romaine ; et certainement le rituel romain avait toujours eu pour lui un grand attrait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Quels diables avez-vous donc dans le corps, qui vous excitent à vous révolter contre notre foi catholique ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CATHOLIQUE » adj. masc. & fem.

Universel, general. Il se dit de la Foy, de la Religion Apostolique & Romaine. On a donné au Roy d'Espagne le titre de Roy Catholique : La Colombiere dit que c'est pour avoir chassé les Mores d'Espagne. Philippes de Valois aprés sa mort fut par les Ecclesiastiques surnommé Catholique, parce qu'il avoit favorisé leurs droits. Dans plusieurs Epistres des Papes ce nom est donné aux Rois de France, & aux Rois de Jerusalem. On l'a donné aussi à plusieurs Patriarches, comme à ceux des Jacobites, des Egyptiens, des Armeniens, & à des Primats qui avoient une fort ample Jurisdiction, & qui pouvoient consacrer des Archevesques. Du Cange. En Allemagne il y a des Princes Protestans, & des Princes Catholiques. ce Seigneur est un fort bon Catholique. les Huguenots se sont separés de l'Eglise Catholique, ne sont plus de la même Communion. un Catholique Romain. Ce mot vient du Grec katholou, qui signifie universellement, d'où vient katholikos, universel.
 
En termes de Chymie, on appelle un fourneau catholique, ou universel, un petit fourneau tellement disposé, qu'on y peut faire toutes les operations de Chymie, même celles qui se font avec le feu le plus violent. On le dit aussi en Gnomonique des cadrans universels, qui sont tellement construits, qu'ils peuvent faire connoître l'heure en divers pays, & sous quelque élevation de Pole que ce soit.
 
On appelle proverbialement un Catholique à gros grains, un homme peu scrupuleux, un peu libertin, qui ne prend pas soin d'observer les preceptes de la Religion.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020