Email catcher

cauteleux

Définition

Définition de cauteleux ​​​ , cauteleuse ​​​ adjectif

Qui agit d'une manière hypocrite et habile. ➙ sournois.

Synonymes

Synonymes de cauteleux, cauteleuse adjectif

hypocrite, faux, sournois

mielleux, doucereux, patelin (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot cauteleux

Il paraît remarquablement précis, cauteleux, posé, réfléchi dans ses démarches.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Non, il n'a pas le génie adroit et cauteleux d'un procureur qui ne perd ni une minute ni une opportunité...Stendhal (1783-1842)
Je vous ai fait cette question, parce que j'ai remarqué plusieurs fois que le destin était cauteleux.Denis Diderot (1713-1784)
De son salut cauteleux et de son dernier regard, il enveloppa la princesse comme un faucon envisageant sa proie.Octave Féré (1815-1875)
Puis ses réflexions se renouaient, craintives et agitées ; sa paupière frémissait à son insu ; son regard s'agitait, cauteleux et inquiet.Paul Féval (1816-1887)
Si le pouvoir rend cauteleux, il rend aussi arrogant, à en croire les satiristes.Allemagne d'aujourd'hui, 2017, Benoît Pivert (Cairn.info)
C'était un prince cauteleux, plus pacifique que guerrier, quelles qu'aient été sous lui les acquisitions de la monarchie.Jules Michelet (1798-1874)
Vous voyez, belle nièce, ce qui aurait pu arriver si ce monarque cauteleux et avare nous eût permis de nous montrer à sa cour !Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Cette fois le pragmatisme s'est révélé comme un bricolage cauteleux, dont l'explosion pourrait marquer la fin du néogaullisme.Esprit, 2006, Michel Marian (Cairn.info)
C'était un triste animal, il avait tout le mauvais du caractère dauphinois, bas, fin, cauteleux, attentif aux moindres détails.Stendhal (1783-1842)
L*** offrit de se charger de ce soin, et j'augurai de son succès par celui qu'il obtenait sur moi-même par ses cauteleux sophismes.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Tout cela est embrouillé et cauteleux chez vous, je le vois bien.George Sand (1804-1876)
Cependant le sénat, toujours cauteleux, en donnant son adhésion au compromis, mit tant de restrictions que proprement son consentement était illusoire.Émile Vincens (1764-1850)
Enfin, après de longues négociations entre un vendeur formaliste et un acheteur cauteleux, le traité fut conclu, le prix fut payé11.Émile Vincens (1764-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CAUTELEUX, EUSE adj.

Dangereux, sujet à surprendre par quelque finesse ou mauvais artifice. Il n'y a point de plaisir de traitter avec des gens cauteleux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine