sournois

 

définitions

sournois ​​​ , sournoise ​​​ adjectif et nom

Qui dissimule ses sentiments réels dans une intention malveillante. ➙ dissimulé. —  nom C'est un sournois. ➙ hypocrite.
Une méchanceté sournoise.
Qui ne se déclare pas franchement. Une douleur sournoise.
 

synonymes

sournois, sournoise adjectif

hypocrite, dissimulateur, faux, fourbe

insidieux, perfide, traître, subreptice (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il baissait le nez, mais il ouvrait tant qu'il pouvait les oreilles, et épiait d'un air sournois les moindres mouvements de son patron.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un renard fuyant dans une fuite où est exprimé le détalement sournois de la bête avec l'inquiétude du regard.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Et une haine grandissait en son esprit confus d'enfant, une haine de paysan rapace, de paysan sournois, féroce, brutal et lâche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il avait l'air futé plutôt que fin, et sournois encore plus que rusé, si bien que son seul aspect devait éveiller toutes sortes de défiances et mettre instinctivement en garde.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il essaya de l'embrasser, mais elle le gifla, forte comme lui ; et, sournois, il demanda grâce.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce serait malaisé, à moins d'y employer des gens de loi, et les lenteurs de la justice permettraient au vieux sournois de faire disparaître le corps du délit.George Sand (1804-1876)
C'était un grand homme maigre, à l'œil gris et sournois, aux cheveux collés sur les tempes, à la bouche mince.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tu es un bon sournois, me dit-il, et tu n'as pas grand'chose, heureusement pour toi, et malheureusement pour nous.Édouard Corbière (1793-1875)
Il semblait que le vieux sournois eût deviné le désir qu'elle avait d'être seule, et qu'il prît à tâche de s'y opposer.George Sand (1804-1876)
Dehors, les gens étaient sortis du café... entouraient l'automobile, nous regardaient hostilement, des êtres chétifs, terreux, la bouche mauvaise, les yeux sournois...Octave Mirbeau (1848-1917)
J'étais trop fatigué pour remarquer ce qu'il y avait de sournois dans ses façons et la pâleur de ses joues.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je lui en touchai quelques mots auxquels il répondit vaguement, mais d'un petit air guilleret et sournois qui me donnait beaucoup à penser.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Les rouliers s'étaient tus, nous toisaient avec des regards sournois, haineux comme des chiens auxquels on arrache leur pitance et qui montrent les crocs, prêts à mordre.René Maizeroy (1856-1918)
Mais d'autres paysans étaient venus, et regardaient de coin, d'un œil inquiet, sournois, effrayé, égoïste et lâche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Évidemment, – et c'est surtout désagréable parce que de quels yeux irrespectueux ne doit-elle pas, en ce moment même, fixer son père, de quels yeux sournois et, qui sait ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Si parfois il les laisse faire, souvent aussi, malicieux, sournois, il les atteint, se venge, charmé de noyer un pilote plus que d'engloutir deux vaisseaux.Jules Michelet (1798-1874)
Ce personnage sournois, taciturne alors (plus tard il devint beau diseur), se tenait près du roi, tout petit et fort servile.Jules Michelet (1798-1874)
Surtout ne regardez pas d'un air sournois ce pauvre meuble, qui ne vous a fait aucun mal.André Lemoyne (1822-1907)
Maintenant elle prétend que vous êtes un sournois, que vous avez abusé de sa confiance... et elle me prédit que vous me tromperez...Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
On se cache comme un sournois, on préférait crever que de laisser échapper un mot, on n'a pas même l'attention d'égayer son chez soi en disant ce qu'on a vu.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOURNOIS, OISE » adj. & subst.

Qui est caché & dissimulé, qui fait les choses à la sourdine, sans en dire mot à personne. Les gens sournois sont ceux qui font le mieux leurs affaires, mais ils sont un peu dangereux sur la vengeance.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020