ceinture

 

définitions

ceinture ​​​ nom féminin

Bande servant à serrer la taille, à ajuster les vêtements à la taille ; partie d'un vêtement (jupe, robe, pantalon) qui l'ajuste autour de la taille. Boucler sa ceinture. —  au figuré, familier Se serrer la ceinture, faire ceinture : se priver de nourriture ; se passer de qqch. —  elliptiquement Ceinture ! : rien du tout.
Sports de combat Bande tissée dont la couleur symbolise un grade. Être ceinture noire de judo, de la catégorie la plus forte.
Dispositif qui entoure la taille. Ceinture (de sécurité), dans un avion, une voiture. Ceinture de sauvetage, dans un bateau. —  Attachez vos ceintures !
Ceinture orthopédique, qui maintient les abdominaux.
➙ taille. Entrer dans l'eau jusqu'à la ceinture. Coup au-dessous de la ceinture : coup bas.
locution Ne pas arriver à la ceinture de qqn, lui être très inférieur (cf. ne pas arriver à la cheville). Plaisanterie au-dessous de la ceinture, triviale.
Ce qui entoure. Chemin de fer de ceinture, qui circule autour d'une ville.
 

synonymes

ceinture nom féminin

ceinturon

écharpe

taille

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cedric a une autre javeline fixée à sa ceinture, et tu sais qu'il ne manque pas toujours son but.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Jim parut dans le ring, nu jusqu'à la ceinture, un foulard de couleur noué autour de la taille.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ne pensez-vous pas qu'il est temps de se regarder dans le miroir et d'arrêter de demander aux retraités, aux pompiers, aux infirmières et aux enseignants de se serrer la ceinture ?Europarl
Il leur commanda de n'en rien faire, et fut aussitôt obéi ; ainsi échappa la ceinture.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce cadeau fait aux riches constituerait un acte immoral et une insulte pour les défavorisés, qui devront continuer pour très longtemps encore à se serrer la ceinture.Europarl
Je crois que cette présidence a fait montre d'une chose très importante en politique, à savoir ce qu'il convient d'appeler en termes sportifs « la ceinture ».Europarl
Je vais seulement serrer ma ceinture et sans doute nous serons bientôt hors de danger.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
C’est grâce à l’agriculture européenne que le budget pluriannuel est possible, car c’est le seul secteur qui se serre la ceinture de façon spectaculaire.Europarl
Je pense que nous sommes d’accord pour dire que la frontière austro-hongroise, en tant que ceinture verte d’un certain genre, devrait devenir une citadelle de l’écotourisme.Europarl
Ce teint, le nœud savant de la ceinture, et le nœud coulant des brides du chapeau, désignent un homme de mer.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Malgré notre opposition à des réductions linéaires des aides, nous avons accepté de nous serrer fortement la ceinture, mais d'une façon plus ciblée.Europarl
Le peuple sarrêtait dans la rue, et chacun nous saluait en se courbant jusquà la ceinture.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Sa ceinture était étincelante ; la plus rare dentelle embellissait son voile, et les plus riches diamans jaillissaient de ses charmantes petites mains.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les calzoneros ne sont point soutenus par des bretelles, mais fixés autour de la taille par une ceinture ou une écharpe de soie écarlate.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Tous le saluèrent en se courbant jusqu'à la ceinture, et, prenant la route de leurs chariots, ils ne remirent leurs bonnets qu'arrivés à une grande distance.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le port d’une ceinture de sécurité présente des avantages, principalement celui d’éviter que les personnes ne soient éjectées des véhicules.Europarl
Il faut aujourd'hui nous serrer la ceinture, faire preuve de sérieux et nous concentrer sur le nécessaire.Europarl
Lorsque sonna la cloche du dîner, elle descendit les escaliers, son bras passé autour de la ceinture de son amie, comme font les jeunes femmes.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le fossé entre les déclarations de principe des stratégies gouvernementales et les réalisations sur le terrain s'élargit chaque fois que la ceinture fiscale de resserre.Europarl
Je commençai par lui faire une nouvelle ceinture plus commode, qui lui entourait le corps sans gêner le mouvement des ailes ni des cuisses.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CEINTURE » s. f.

Ce qu'on met autour des reins pour les serrer. On portoit autrefois des ceintures ; maintenant on porte des escharpes. Les cessionaires étoient obligez autrefois de quitter leur ceinture en Justice. On appelle aussi ceinture, le ruban ou l'estoffe qu'on met sur les plis d'un haut-de-chausse, ou d'une juppe. Cette ceinture est trop courte. l'aube d'un Prestre se serre avec une ceinture de fil. Ce mot vient du Latin cinctura, ou de cinctorium.
 
CEINTURE, se dit aussi de l'endroit du corps où on met la ceinture. Quand on se baigne en cet endroit-là, on n'a de l'eau que jusqu'à la ceinture. Scarron a dit des Heros à l'égard des Geants,
 
Et ne vont pas à la ceinture
 
De ceux dont je fais la peinture.
 
CEINTURE DE LA REINE, est un droit fort ancien qui se leve à Paris de trois ans en trois ans, qui étoit d'abord de trois deniers pour chacun muid de vin, & de six deniers pour chacune queuë. Il étoit destiné à l'entretien de la maison de la Reine. On l'a depuis augmenté, & on l'a étendu sur d'autres denrées, comme sur le charbon, &c. On l'appelloit autrefois la taille du pain & du vin, comme il se voit par les Registres de la Chambre des Comptes de l'an 1339.
 
CEINTURE, signifie quelquefois, Enceinte. Une ceinture de muraille, de fossez. On le dit aussi du cordon de la muraille.
 
CEINTURE, en termes d'Architecture, est un petit membre ou listeau qui est au haut & au bas du fust de la colomne, qu'on appelle autrement escape. On appelle aussi ceinture de la volute Ionique, ce qu'on appelle autrement escharpe.
 
On appelle aussi ceinture funebre, autrement litre, une bande noire que les Patrons des Eglises, ou les Seigneurs Hauts-Justiciers ont droit de faire peindre dedans & dehors les Eglises, & de la charger du blason de leurs Armes pour honorer la memoire de ceux de leur famille qui viennent à deceder. C'est un droit honorifique.
 
On dit proverbialement, qu'une personne est toûjours penduë à la ceinture d'une autre, pour dire, qu'elle est toûjours avec elle. On dit aussi, que bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée, pour dire, que l'estime qu'un homme s'est acquise dans le monde vaut mieux que les marques exterieures qu'il affecteroit pour faire paroistre son merite. Cela vient de ce qu'autrefois il n'étoit permis qu'aux honnestes femmes de porter des ceintures dorées. D'autres disent que ce proverbe signifie, qu'il vaut mieux acquerir de la reputation dans les actions militaires, que de vivre dans la paix & dans la robbe, à cause que les gens de robbe portoient des habits longs, & étoient obligez d'avoir des ceintures ; au lieu que les gens de guerre portoient des cottes d'armes qui n'étoient pas ceintes, parce qu'elles étoient legeres & volantes.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020