célébration

définitions

célébration ​​​ nom féminin

Action de célébrer une cérémonie, une fête. Célébration d'un mariage.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle fut prononcée avant la fin de la septième année de ce beau mariage et « si sympathique », comme avait dit le compte rendu des journaux spéciaux, lors de la célébration.Paul Bourget (1852-1935)
On avait remis la célébration de ce mariage jusqu'à la seizième année du jeune prince ; il n'eut pas le bonheur d'atteindre cet âge.Richard de Bury (1730?-1794?)
Le mois de mars arriva ; les bans étaient publiés, et l'expiration du délai de six semaines, accordé pour la célébration du mariage, tombait le 15 avril.Oscar Méténier (1859-1913)
J'ai démontré que c'était de toute impossibilité, et j'ai déclaré que déclaration et célébration devaient être suspendues jusqu'après la discussion, la signature et la ratification des articles du contrat.François Guizot (1787-1874)
C'est votre jour, notre jour commun de célébration européenne et je vous présente mes sincères félicitations.Europarl
L'acte de célébration mentionnera la réserve de la femme et l'acquiescement du mari, et sa publicité préviendra suffisamment les tiers.Charles Turgeon (1855-1934)
Comme il y a peu de régularité dans leur calendrier, et qu'ils comptent le temps par les lunes, ils n'ont pas de jours fixes pour la célébration de leurs fêtes.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
J'ai, au sujet de la célébration de ce mariage, à te faire une proposition que tu approuveras, je l'espère.Jules Verne (1828-1905)
Après bien des consultations, on s'arrêta au parti de tout conduire dans le silence jusqu'après la célébration.Joseph Fiévée (1767-1839)
Pour me dédommager un peu, elle me rendit témoin de la célébration des mystères de la grande déesse.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Le lien entre le lieu de la célébration de l'union et la situation du couple au moment où il se sépare peut être très ténu.Europarl
Le poème c'est la célébration du mystère qui se passe en un soi douloureux, ou un soi attendri, et rien d'autre.Gustave Kahn (1859-1936)
Le ministre anglais décida d'y employer les quelques semaines qui devaient s'écouler avant qu'on pût procéder à la célébration.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
J'implore tous les politiques européens responsables : rendons cette célébration plus belle, agissons ensemble face à ces groupes extrémistes !Europarl
Sans contredit la relation fidèle des circonstances et de la publicité qui accompagnaient toujours la célébration d'un mariage au quinzième siècle ne pourrait qu'occasionner du dégoût à nos belles.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mon cœur palpitait comme celui d'un prosélyte que l'on éprouve avant la célébration des grands mystères...Dominique Vivant Denon (1747-1825)
On évitait de parler des derniers événements, mais il y avait du triomphe dans la joie générale, le dîner tournait à la célébration officielle d'une victoire.Émile Zola (1840-1902)
Les matinées étaient employées à la célébration de plusieurs messes qui se disaient sur un autel double, élevé entre la nef et le dôme.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ce n'est plus une pièce qu'on joue, c'est la célébration d'une sorte de messe devant un public de dévots.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ma présence n'ayant pas suffi pour amener la célébration du mariage décidé depuis huit mois, les jeunes gens réclamèrent celle de mon père.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CELEBRATION » s. f.

Action qu'on fait avec ceremonie & solemnité. Il faut se tenir dans le respect pendant la celebration de la Messe. on delivre des certificats des celebrations des mariages. On dit aussi, la celebration d'un Concile.