Email catcher

chanceler

Définition

Définition de chanceler ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Vaciller sur sa base, pencher de côté et d'autre en menaçant de tomber. ➙ flageoler, tituber.
au figuré Être menacé de ruine, de chute. Le pouvoir chancelle. Hésiter. Sa mémoire chancelle.

Conjugaison

Conjugaison du verbe chanceler

actif

indicatif
présent

je chancelle

tu chancelles

il chancelle / elle chancelle

nous chancelons

vous chancelez

ils chancellent / elles chancellent

imparfait

je chancelais

tu chancelais

il chancelait / elle chancelait

nous chancelions

vous chanceliez

ils chancelaient / elles chancelaient

passé simple

je chancelai

tu chancelas

il chancela / elle chancela

nous chancelâmes

vous chancelâtes

ils chancelèrent / elles chancelèrent

futur simple

je chancellerai

tu chancelleras

il chancellera / elle chancellera

nous chancellerons

vous chancellerez

ils chancelleront / elles chancelleront

Synonymes

Synonymes de chanceler verbe intransitif

branler, flageoler, tituber, vaciller, chambranler (familier, Québec)

faiblir, fléchir, montrer des signes de faiblesse, vaciller

Exemples

Phrases avec le mot chanceler

L'ensemble du système semble donc chanceler : la gloire des nations n'est pas si simple.politique étrangère, 2014 (Cairn.info)
Soudain, nous le vîmes se lever, pâlir, chanceler...Alphonse Allais (1854-1905)
Divaguer, errer, chanceler, vagabonder, on est toujours près de la chute.Vie Sociale et Traitements, 2004, Vincent Pachès, Annick Drogou (Cairn.info)
Ses larmes coulaient en abondance, il sentit chanceler son courage ; mais bientôt, rappelant toute son énergie, il se hâta de s'éloigner.Volney (1757-1820)
On y voit notamment les étalages d'un supermarché chanceler et les rayons se transformer en champ de bataille.Ouest-France, 03/03/2017
En arrivant, il interrogeait l'espace du regard, quand tout à coup les gardes qui arrivaient le virent chanceler en poussant un cri de douleur.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le retour d'un ami, un ex qui le poursuit, et une mère qui redécouvre l'amour, vont faire chanceler son petit monde.Ouest-France, 19/11/2019
Une nouvelle fois les institutions paraissent souvent sur le point de chanceler.Problèmes d'Amérique latine, 2016, Daniel Pécaut (Cairn.info)
Une autre hypothèse faisant chanceler les histoires rapportées est possible qui consacre la fin des récits.Revue internationale de psychosociologie, 2011, Denis Cristol (Cairn.info)
Le débiteur, trahissant la fides, avait commis l'irréparable, il faisait en cela chanceler le pilier fondamental de l'ordre civil romain.Histoire de la Justice, 2015, Boris Bernabé (Cairn.info)
Voter, déposer un bulletin dans l'urne a pour fin de changer un système, voire de le faire chanceler.Lignes, 2013, Véronique Bergen (Cairn.info)
Ce n'est pas qu'elle ne puisse pas chanceler, couler, péricliter, c'est qu'elle ne peut pas trouver de sens à ce qui l'entrave.Lignes, 2018, Cécile Canut (Cairn.info)
Ma première remarque est que notre engagement permanent quant aux règles commerciales multilatérales ne doit pas chanceler.Europarl
Si l'élan vital vient à chanceler ou à vaciller, c'est alors l'ensemble de la personnalité qui, confrontée à une désagrégation interne, peut s'effondrer.Recherches en soins infirmiers, 2014, Philippe Fontaine (Cairn.info)
La zone euro semble chanceler sous la pression des vagues de fonds délaissant les obligations italiennes, grecques, espagnoles et françaises pour se réfugier dans les obligations allemandes.Europarl
Il y a quatre ans, le régime avait semblé chanceler, avant une répression féroce qui continue d'entacher sa légitimité aux yeux d'une partie de la population.Ouest-France, Bruno RIPOCHE, 14/05/2013
Ce silence parental dans la transmission fait chanceler le processus de subjectivation chez les descendants.Le divan familial, 2020, Safia Metidji (Cairn.info)
Milosevic est en train de chanceler.Europarl
Lorsque la crise économique mondiale est survenue, cette maison de la zone euro a commencé à chanceler.Europarl
Il fallait sans cesse mettre la main à la poche pour maintenir cette alliance qui, du côté russe, ne cessait de chanceler.Commentaire, 2012, Alain Besançon (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHANCELER v. n.

Bransler, n'estre pas ferme & assûré. La marque d'un homme qui a trop beu, c'est qu'il chancele, qu'il marche en penchant le corps tantost d'un costé, & tantost de l'autre. Un convalescent chancele quand il est encore foible. Quelques-uns derivent ce mot de cancellare.
 
CHANCELER, se dit figurément de ceux qui sont incertains en leurs opinions, en leurs decisions. Il ne faut pas qu'un Auteur grave chancele dans ses opinions, il faut qu'il decide nettement. Il est encore irresolu s'il fera cette affaire, il chancele.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022