Email catcher

vaciller

définitions

vaciller ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Être animé de mouvements répétés, alternatifs ; être en équilibre instable. ➙ chanceler. Vaciller sur ses jambes.
Trembler, être sur le point de s'éteindre ; scintiller faiblement. ➙ trembloter.
Devenir faible, incertain ; manquer de solidité. Mémoire, intelligence qui vacille. ➙ s'affaiblir.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vacille

tu vacilles

il vacille / elle vacille

nous vacillons

vous vacillez

ils vacillent / elles vacillent

imparfait

je vacillais

tu vacillais

il vacillait / elle vacillait

nous vacillions

vous vacilliez

ils vacillaient / elles vacillaient

passé simple

je vacillai

tu vacillas

il vacilla / elle vacilla

nous vacillâmes

vous vacillâtes

ils vacillèrent / elles vacillèrent

futur simple

je vacillerai

tu vacilleras

il vacillera / elle vacillera

nous vacillerons

vous vacillerez

ils vacilleront / elles vacilleront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le marché unique vacille déjà sur cette question.Europarl
Du haut de ses 35 mètres, le grand eucalyptus, appelé également gommier, vacille.Ouest-France, Paul PÉAN, 08/07/2017
Mais elle vacille quand même en découvrant qu'elle n'est pas la première victime de coups de la part de cet homme-là.Ouest-France, 16/05/2020
J’espère en effet que, tout au long de la présidence, nos nombreux efforts à cet égard ont fait vaciller cette impression.Europarl
Face à une opinion publique partagée entre sa relation passionnelle avec le ballon rond et le lourd bilan de l'épidémie, la saison a parfois vacillé.Ouest-France, 29/05/2020
Mais le petit visage pencha au hasard, et tout le corps se mit à vaciller.Victor Segalen (1878-1919)
Il sentait sa tête vaciller à cette pensée qui lui faisait du bien et du mal à la fois.Georges Rodenbach (1855-1898)
Je me laissais aller sur ma selle, faible et vacillant, m'abandonnant à l'instinct de mon cheval.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Cette relation fusionnelle, teintée d'un romantisme adolescent, vacille vite : après six mois, lui veut déjà la quitter.Ouest-France, Thomas HENG, 13/09/2016
L'artiste conçoit une nouvelle installation alvéolée qui s'agrège comme une extension non-identifiée et colorée, vacillant sur le toit du bâtiment.Ouest-France, 19/09/2014
L'interruption de la saison actuelle, après vingt-huit journées disputées, a fait vaciller l'équilibre économique précaire des clubs français.Ouest-France, Clément COMMOLET, 15/04/2020
À présent, on les en prive et la chose vacille !Europarl
Il ne faut pas faire vaciller ces deux piliers.Europarl
Les témoins restent rares et les mémoires vacillent, ou font défaut.Ouest-France, Olivier CLERC, 26/06/2021
Sa pensée vacillait comme s'il eût subi une sorte d'ivresse.Paul Féval (1816-1887)
Tous leurs efforts réunis ne parviendraient pas à faire vaciller la flamme d'une bougie.Saintine (1798-1865)
Ses yeux se détournèrent, vacillèrent en se fixant au loin, dans la nuit.Émile Zola (1840-1902)
Alors qu'ils prenaient en charge les premières victimes, d'autres élèves ont également vacillé.Ouest-France, 04/12/2019
Le premier exportateur mondial de poulets vacille sur son trône.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 26/04/2018
Sa voix n'a pas vacillé une seule seconde au moment de plaider face au jury.Ouest-France, Benoît LASCOUX, 19/03/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VACILLER » v. n.

N'être pas ferme, assûré, arresté. Un assemblage de menuiserie, de charpenterie, ne vaut rien, lors qu'il vacille dans ses mortaises, qu'il n'est pas bien ferme, bien asseuré.
 
VACILLER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Un criminel qui vacille dans son interrogatoire donne de grands soupçons contre luy. Un Docteur qui vacille dans ses opinions, qui est tantost d'un advis, tantost de l'autre, a de la peine à persuader ses auditeurs.