château

définitions

château ​​​ | ​​​ nom masculin

Château (fort) : demeure féodale fortifiée et défendue par des remparts, des tours et des fossés. ➙ citadelle, fort, forteresse. Un château médiéval.
Habitation seigneuriale ou royale ; grande et belle demeure. ➙ palais. Les châteaux de la Loire. Petit château. ➙ gentilhommière, manoir. —  Mener une vie de château, une vie oisive, opulente.
locution Faire des châteaux en Espagne : échafauder des projets chimériques.
Château de cartes : échafaudage de cartes, fragile.
Château d'eau : grand réservoir à eau.
Propriété productrice de vins de Bordeaux. Château-Margaux. —  par plaisanterie Château-la-Pompe : eau du robinet.

synonymes

château nom masculin

[petit] manoir, gentilhommière, castel (littéraire)

[grand] palais

château fort

fort, forteresse

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je compris bientôt ce que tout cela voulait dire, et ce que ces hommes faisaient au château.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je n'ai cessé d'errer toutes les nuits autour de ce château, dans une obscurité profonde ; il m'était délicieux de savoir que j'étais enfin près de vous.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
En avant, mes braves, le château est à nous, nous avons des amis dans l'intérieur.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Je quitterai ce château, qu'il lui plaît d'appeler le sien, comme on quitte le nid d'un serpent.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
La valeur croissante de ces propriétés était censée les sauver, mais ce château de cartes s'est effondré.Europarl
Elle était au bout du château, et à l'extrémité du corridor sur lequel s'ouvrait l'enfilade même d'appartements qu'elles avaient d'abord parcourus.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
A ce moment, tous les bruits éloignés qui murmuraient dans l'enceinte du château s'assoupirent presque à la fois, et le sommeil sembla régner partout.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Cette stratégie digne du château médiéval qui est soumise à notre examen contredit la stratégie observée dans les aéroports, où des systèmes ouverts et sûrs sont appliqués.Europarl
Si nous ne disposons pas de ces informations, nous construirons encore une fois un château de cartes.Europarl
Montoni prit possession du château avec la facilité d'un homme qui depuis longtemps le regardait comme le sien.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle se leva pour retourner dans la partie habitée du château, avant que l'huile de sa lampe fût tout à fait consumée.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Mais n'osant pas se risquer à parcourir le château, il lui fallut rester dans son incertitude sur les motifs de cette absence.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Incapable de dormir, elle écoutait dans un respectueux silence les coups épouvantables qui semblaient ébranler le château jusque dans ses fondements.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle regardait avec ce sentiment les tourelles du château, plus élevées que les bois au milieu desquels elle cheminait.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Vous voulez passer pour des arbalétriers, et vous souffrez que ces deux misérables maintiennent leur poste sous les murs du château ?Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Allons sur les ruines du château ; il est possible que là nous en ayons des nouvelles.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Les vents froids qui soufflent à travers le château, dans l'hiver, ne valent rien pour moi.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Les voitures s'arrêtèrent à une porte qui conduisait à l'enceinte du château, et qui alors était fermée.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle reconnut que ce château était celui qu'elle avait alors évité, et sur lequel il avait tenu d'étranges discours.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le château était gardé avec une extrême vigilance, et la terrasse était élevée sur un roc perpendiculaire.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHASTEAU » s. m.

Place fortifiée par art, ou par nature, soit dans la campagne, soit dans une ville, pour tenir les peuples dans le devoir ; espece de petite citadelle. La Flandre a plusieurs chasteaux qui peuvent se deffendre. ce chasteau commande a la ville. Ce mot vient du Latin castellum, diminutif de castrum.
 
CHASTEAU, se dit aussi simplement du logis d'un Seigneur, d'un Hostel où il demeure, & où on luy vient rendre hommage. Le Chasteau du Louvre. le Chasteau de Vincennes. le Chasteau St. Ange à Rome.
 
CHASTEAU, se dit aussi d'une maison de plaisance, quand elle est bastie magnifiquement. Ce n'est pas là une maison de bourgeois, c'est un chasteau.
 
On appelle chasteau de carte, une maison fort enjolivée, qui paroist beaucoup, & qui est en effet peu de chose. On appelle aussi chasteau branslant, une chose qui n'est pas appuyée sur de bons fondements, qui n'est pas ferme, qui menace ruine.
 
CHASTEAU, en termes de Marine, se dit dans les grands bastiments de mer. Le chasteau de proüe ou chasteau d'avant, le gaillard d'avant ou le theatre, est l'exhaussement qui est à la prouë des grands vaisseaux au dessus du dernier pont vers la misaine : c'est le lieu où sont les cuisines. Le chasteau de pouppe, ou le chasteau d'arriere, ou le gaillard d'arriere, c'est toute l'élevation qui regne sur la pouppe au dessus du dernier pont, où sont les chambres du Conseil & du Capitaine.
 
On appelle en termes de Blason un chasteau fondu, celuy qui est representé en sa partie d'enhaut seulement, & lors que celle d'enbas semble couppée. Il doit du moins avoir deux tours, & un logement au milieu.
 
CHASTEAU, se dit proverbialement en ces phrases. Ville prise, chasteau rendu, pour dire, qu'on ne peut plus gueres tenir dans un chasteau, quand la ville est prise. On dit aussi, Faire des chasteaux en Espagne, pour dire, Se repaistre de chimeres, de vaines imaginations, parce qu'en Espagne les Grands Seigneurs demeurent dans les villes, & ne font pas bastir des chasteaux à la campagne, comme on fait en France. D'autres font venir la chose de plus loin, & disent que Cecilius Metellus ayant bloqué la ville de Trebie au Royaume d'Arragon, fut obligé de lever le siege, mais par toute la Province il fit bastir des forts, des redoutes & des chasteaux, sans qu'on sceust à quel dessein, car il les abandonnoit en changeant de quartier. Ce qui estonna ses Capitaines, qui luy en demanderent la cause. Auxquels il repartit, que s'il croyoit que sa chemise en eust eu la connoissance, qu'il l'auroit bruslée sur le champ. Mais ayant beaucoup rodé, il revint sur les Trebiens qui avoient negligé de se tenir sur leurs gardes, & les força. Desorte qu'en ce sens, Faire des chasteaux en Espagne, c'est, Mediter profondément sur un dessein, & avoir des pensées qui paroissent inutiles, mais qui dans la suitte peuvent servir. D'autres disent qu'en l'an 700. les Maures ayant passé en Espagne pour s'y maintenir, bastirent à chaque pas des chasteaux, dont on voit encore une infinité. Desorte que quand on dit, Bastir des chasteaux en Espagne, où il y en a dêja trop, on veut dire, Faire une chose ridicule & inutile, comme de porter de l'eau à la riviere. En quelques vieux Auteurs on trouve, Faire des chasteaux en Asie, dans le même sens qu'on dit à present en Espagne.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020