fort

 

définitions

fort ​​​ , forte ​​​ | ​​​ adjectif

(personnes) Qui a de la force physique. ➙ robuste, vigoureux; opposé à faible. Un homme grand et fort. —  locution Fort comme un bœuf : très fort. —  Le sexe fort : les hommes. —  La manière forte. ➙ force (V).
Considérable par les dimensions. ➙ grand, gros. —  (euphémisme pour gros) ➙ corpulent.
Qui a une grande force intellectuelle, de grandes connaissances (dans un domaine). ➙ capable, doué, habile. Elle est très forte sur la question. Être fort à un exercice, à un jeu, savoir très bien le pratiquer.
(choses) Qui résiste. ➙ résistant, solide. Papier fort. ➙ épais. Colle forte. —  au figuré Ils sont unis par des liens très forts.
(dans des expressions) Fortifié. Une place forte. Un château fort. ➙ fort (II).
(sur le plan moral) Capable de résister au monde extérieur ou à soi-même. ➙ courageux, énergique, ferme. Être fort dans l'adversité, l'épreuve. —  Un esprit fort, incrédule.
(mouvement, effort physique) Intense. Un coup très fort. ➙ énergique, violent. Forte poussée. Vent fort.
(avant le nom) Qui dépasse la normale. De fortes chutes de neige. ➙ abondant. Une forte fièvre. Elle a de fortes chances. Avoir affaire à forte partie.
Dont l'intensité a une grande action sur les sens. Voix forte. Lumière forte. Des odeurs fortes. Moutarde forte, à saveur forte. —  Café fort. ➙ serré. —  Au sens fort du mot.
Intense. Douleur trop forte. Faire une forte impression sur qqn. Aimer les sensations fortes.
Difficile à croire ou à supporter par son caractère excessif. ➙ exagéré, poussé. C'est un peu fort ! ; familier un peu fort de café ! ➙ inouï. Le plus fort, c'est que… ➙ extraordinaire.
(personnes) Qui a un grand pouvoir d'action, de l'influence. ➙ influent, puissant. —  locution Être fort de : puiser sa force, sa confiance, son assurance dans. Fort de son expérience. Se faire fort de (fort invariable) : se déclarer assez fort pour ; se dire capable* de. ➙ se targuer. Elles se font fort de la convaincre.
Qui a la force (II) et n'hésite pas à l'employer. Gouvernement fort. L'homme fort d'un régime. —  nom Le droit du plus fort.
Qui agit efficacement, produit des effets importants (qualités morales ou intellectuelles). Sentiment plus fort que la raison. C'est plus fort que moi, se dit d'une habitude, d'un désir, etc., auquel on ne peut résister.
Devise, monnaie forte, à cours élevé et stable.

fort ​​​ adverbe

Avec de la force physique, en fournissant un gros effort. ➙ fortement, vigoureusement. Frapper fort. Serrer très fort.
Avec une grande intensité. Le vent souffle fort. Parler, crier fort. —  Musique Jouer fort. ➙ forte. —  Y aller fort : exagérer.
adverbe de quantité (avec un verbe) emploi écrit ou régional ➙ beaucoup. J'en doute fort. —  (devant un adjectif ou un adverbe) ➙ très. Un homme fort occupé. Elle m'a fort mal reçu. —  Fort bien.

fort ​​​ nom masculin

(personnes)
Personne qui a la force, la puissance (matérielle). ➙ puissant. Protéger le faible contre le fort. —  Les forts des Halles : les employés de la Halle de Paris qui portaient les marchandises.
Personne qui a de la force morale.
Ouvrage fortifié destiné à protéger un lieu. ➙ forteresse, fortin.
(collectif)
(après un possessif ; surtout négatif) Ce en quoi qqn est fort, excelle. Le calcul n'est pas mon fort.
Au fort de l'été, de l'hiver. ➙ cœur, milieu.
 

synonymes

fort, forte adjectif

homme fort

hercule, armoire à glace (familier), balèze (familier), costaud (familier), malabar (argot)

fort en gueule

braillard, gueulard (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je crois qu'une telle augmentation, en conjonction avec les prix déjà extrêmement élevés des carburants, aura un impact trop fort sur le portefeuille du consommateur et sur l'inflation.Europarl
Un lien de confiance fort doit impérativement être retissé entre les citoyens européens et leurs institutions.Europarl
Nous avons, en effet maintenant, trois ans pour construire enfin des institutions qui assurent « démocratie », transparence et citoyenneté au service d'un projet européen social fort.Europarl
L'ouest atlantique paie une fois encore le prix fort de leur incapacité à réagir, de leur capitulation devant les multinationales.Europarl
Je crains fort que cette « méritocratie » n'habille tout simplement la pression des grands groupes agro-alimentaires.Europarl
Nous disposons fort heureusement d'un personnel jeune, mais nous devons également financer toutes les retraites sur le budget.Europarl
De nombreuses technologies renouvelables de chauffage et de refroidissement sont très économiques, et ce domaine possède un très fort potentiel.Europarl
Les organes décideurs sont actuellement fort éloignés du champ de vision du citoyen moyen et sombrent dès lors dans l'anonymat.Europarl
Elle est, il est vrai, au coeur du raisonnement fort discutable que vous nous proposez.Europarl
Enfin, permettez-moi d'insister sur le fort potentiel touristique de ces pays et sur la nécessité de développer ce secteur générateur d'emplois.Europarl
La concurrence peut supporter des différences législatives et c'est une chimère de prétendre à une uniformisation totale, qui ressemble fort à une fossilisation du droit.Europarl
Je ne comprends pas le ton fort déplaisant employé par le rapporteur et les auteurs de certains amendements à l’égard de l’ensemble des parlementaires de cette institution.Europarl
Nous devrions envisager plus sérieusement la possibilité de réduire de moitié les taux d'imposition des prestations à fort coefficient de main-d'œuvre.Europarl
Ce projet constitue le point de départ d'un canevas réglementaire qui devra être aussi détaillé que possible afin de construire un marché européen fort et uni.Europarl
En outre, aujourd'hui, nous pouvons voir l'important impact négatif d'un euro fort couplé à de nombreux autres facteurs.Europarl
Si les pays voisins ne se tiennent pas tranquilles, la crise risque fort de dégénérer, avec toutes les conséquences que l'on sait.Europarl
Ce texte constitue pour nous un signal politique fort à l'égard d'une forme de délinquance de plus en plus mal perçue par nos concitoyens.Europarl
En effet, nous souhaitons le clamer haut et fort : toutes les personnes concernées peuvent effectivement se préparer à l'ouverture univoque des réseaux aux services de fret au premier janvier 2006.Europarl
A mon avis, cela semble fort peu conciliable avec ce que vous avez dit précédemment !Europarl
Si nous le disons haut et fort, les citoyens constateront eux aussi le bien-fondé des changements que nous opérons.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FORT, FORTE » adj.

Qui est de taille & de complexion robuste, qui a les nerfs vigoureux & bien bandez, capables de porter de gros fardeaux, de faire de grands efforts pour renverser, demolir, travailler, &c. Samson estoit le plus fort des Hebreux. l'élephant est le plus grand & le plus fort de tous les animaux. Milon Crotoniate estoit si fort, qu'il portoit un boeuf. On a dit des geants, qu'ils avoient les bras forts & nerveux. ce garçon est fort & puissant pour son âge.
 
FORT, se dit aussi dans les choses inanimées, de ce qui est solide, compacte, & qui peut soustenir de grands fardeaux, ou resister à des efforts violents. Un poitrail de charpente est assez fort pour soustenir toute une maison. il faut de forts arcsboutans pour soustenir une grande voute. les remparts d'une telle place sont bien forts. cette cuirasse est forte, elle est à l'espreuve du mousquet. le drap de meusnier est une estoffe forte qui resiste à l'eau. la vache de Roussi est un cuir plus fort, plus espais que le marroquin.
 
FORT, se dit aussi de ce qui est difficile, qui donne de la peine à cultiver, à traverser, à prendre. Les terres fortes ou grasses sont difficiles à labourer, on a de la peine à y marcher. cette montagne est forte à monter, est trop rude. les lieux de marescages, de roches & de forests sont forts d'assiette. on a rendu cette place si forte, qu'il est difficile de la prendre. ce Seigneur est logé dans une maison forte, il ne craint point les Sergents. une prison forte, bien fermée, est difficile à forcer.
 
FORT, se dit aussi de ce qui est touffu & espais. Ce taillis est desja fort, il est prest à mettre en couppe. Il est trop fort, trop touffu. les bleds qui viennent en terres grasses sont plus forts que ceux qui viennent dans les sables. une barbe forte, est celle qui est picquante ou touffuë.
 
FORT, se dit aussi de ce qui a un mouvement, une agitation violente. Le feu est le plus fort de tous les agents naturels, il dissout tous les corps. on a donné à cette viande un feu trop fort, elle est havie. le vent est trop fort, il faut caler les voiles. voilà une forte pluye qui nous menace d'une forte tempeste. la gelée a esté forte cet hiver, c'est à dire, rude & violente. ce malade a un poux fort & violent, sa fievre est forte.
 
FORT, signifie aussi, Ce qui agit par ses qualitez naturelles avec trop de violence & blesse les sens. Une haleine forte, est celle qui est puante, qui blesse l'odorat. le musc, quand il est pur, est si fort, qu'il blesse le cerveau, il donne la migraine. une souppe trop forte de sel, du beurre fort, qui est vieux & corrompu blessent le goust. du vin, du vinaigre trop forts picquent la langue. une voix trop forte ou trop aiguë blesse l'oreille. une couleur trop forte, trop esclatante, trop foncée, offense les veuës foibles. cette medecine estoit trop forte, elle a failli à faire crever ce malade.
 
FORT, se dit aussi des puissances qui se forment par l'assemblage de plusieurs choses. Une armée est forte quand elle est nombreuse. ce Prince est fort en soldats, en richesses. ce Marchand est fort en amis, en credit. ce General estoit plus fort en Cavalerie qu'en Infanterie.
 
FORT, se dit aussi relativement, de ce qui excede ce qui est juste & raisonnable, ou du moins qui est fixé & certain. La mesure de Paris est plus forte que celle de Chartres, elle est plus grande. un usurier preste son argent au denier fort, à un taux plus haut que celuy qui est taxé par le Roy. cette balance est trop forte, elle ne trebuche point facilement. ce poids est trop fort, il n'est pas assez juste. On dit, qu'un escu n'est pas assez fort, quand il est leger. On dit, qu'une taxe est trop forte, quand elle n'est pas proportionnée aux biens de celuy sur qui on la fait, qu'une somme est trop forte, lors qu'elle est excessive, qu'on ne la peut pas payer.
 
On appelle aussi, Forte monnoye, celle qui est de plus grande valeur que l'ordinaire : comme en l'ancienne Coûtume de Bourgogne, 25. sols forts valent 40. sols tournois. Ragueau. Il y a aussi dans la monnoye des pieds forts. Voyez Pieds forts. On appelle aussi, Vilains forts, les monnoyes qui estoient d'un plus gros poids que celuy de l'Ordonnance. On dit aussi au substantif, Travailler sur le fort, quand on taille des flans ou especes qui pesent plustost plus que moins, & au delà du poids ordinaire.
 
On dit en termes de Manege, qu'un cheval est fort en bouche, quand il n'obeït pas au Cavalier, lors qu'il s'emporte.
 
FORT, se dit aussi figurément en choses spirituelles & morales. Dieu a pris souvent la qualité de fort & de puissant dans les batailles. On appelle une ame forte, un homme brave, vaillant & intrepide. Salomon cherchoit une femme forte, qui eust l'ame bien faite, qui n'eust point les foiblesses des autres. le Stoïque se vante d'estre fort, parce qu'il ne se laisse point abattre par le revers de la fortune. Esprit fort, est un homme qui est bien gueri des opinions populaires fondées sur la preoccupation : mais on le dit quelquefois en mauvaise part d'un libertin.
 
On dit aussi, qu'un homme est fort dans une science, en un art, quand il y est habile, quand il a de l'avantage sur les autres. Il est fort en Geometrie, en Physique. il est fort à la paulme, aux eschecs ; il est plus fort que vous d'un quinze, d'une tour. cet escolier est un des forts de sa classe. cet Advocat est fort en raisons, il est fort en repliques : cet autre est fort en gueule, avantageux en paroles.
 
FORT, se dit aussi figurément de ce qui fait impression sur l'esprit. Les jeunes gens ont les passions fortes & violentes. ces personnes sont liées d'une forte amitié, d'une forte amour. une forte tentation.
 
On dit aussi, Cette expression est forte, soit en discours, soit en Peinture, pour dire, fort vive. un stile fort & serré. un fort raisonnement. On dit aussi d'une aigre repartie, Cela est trop fort, ce discours est un peu fort. cette injure est forte. On dit encore, A plus forte raison, quand on argumente du plus petit au plus grand, quand on est en plus forts termes. On dit aussi, qu'un objet fait une forte impression sur la memoire, sur l'imagination, pour dire, qu'on en conservera long-temps l'idée. la verité est bien forte, elle prevaut à la fin.
 
FORT, a encore plusieurs significations selon les mots ausquels on le joint.
 
Teste forte, est celle qui est bien saine & vigoureuse, tant à l'égard du corps, que de l'esprit. Cet homme boira jusqu'à demain sans s'enyvrer, il a la teste forte. il ne s'embarrasse point du nombre des affaires, c'est une teste forte ; c'est la plus forte teste du Parlement, pour dire, le plus habile.
 
On dit, qu'un ressort est fort, quand il est difficile à bander ; un coffre fort, quand il est difficile à forcer, à cause des barres de fer dont il est revestu ; ou difficile à ouvrir, à cause d'une serrure à trois pesnes, & où il y a quelque secret. On dit aussi, qu'un ordinaire est fort ; qu'un plat de rosti est fort, qu'une table qu'on tient est forte, lors qu'il y a beaucoup à manger, que les plats sont bien garnis, que chaque piece est grosse. un fort lapin. une forte piece de boeuf.
 
Eau forte, est une eau tirée par distillation à force de feu, du vitriol, du sel commun, alun, sel armoniac. Elle sert à graver sur le cuivre, & à dissoudre tous metaux. Voyez Eau.
 
La colle forte, est une matiere visqueuse & tenace qui sert à faire tenir ensemble le bois & autres choses semblables.
 
Main forte, se dit de l'assistance qu'on donne aux Officiers pour executer les ordres de la Justice. On a enjoint aux habitans de s'assembler, & de prester main forte pour l'execution d'un tel Arrest. On dit aussi, qu'une terre est en main forte, pour dire, qu'elle est possedée par une personne puissante ; qu'on auroit à faire à forte partie, si on l'en vouloit chasser.
 
On dit proverbialement, Il faut ceder au plus fort. Le plus fort l'emporte. Il aura fort à faire. Il est le plus fort, il portera les coups. Il se met toûjours du costé des plus forts. Jeunesse est forte à passer. On dit aussi, qu'un enfant est fort comme un Turc, pour dire, qu'il est fort robuste. On dit aussi, qu'un chien, qu'un coq est bien fort sur son pallier. On le dit aussi de l'homme quand il est chez luy. On dit aussi en faisant une imprecation, Vos fortes fievres quartaines.
 
FORT, se dit aussi substantivement de ce qui agit & resiste puissamment. Le fort de l'eau. le fort de l'âge. le fort de l'esté. le fort de la guerre, de la peste. le fort de sa colere, de son amour. le fort de son mal, de son accés. au fort de l'orage.
 
En fait d'armes on appelle le fort de l'espée, la partie la plus proche de la garde. On le dit aussi de la lance.
 
Le fort d'un bois, ou les forts, sont les endroits où le bois est le plus espais, & où se retirent les bestes fauves.
 
On appelle le fort de la balance Romaine, le costé le moins esloigné du centre de la balance. Le fort de la boule, est le costé où le bois est le plus serré, & vers lequel la boule panche toûjours. On dit aussi, Il faut mettre cette poutre sur son fort, sur le costé qui resiste le plus : ce qui se dit particulierement du bois bombé ou courbé, quand on met la partie la plus eslevée par-dessus.
 
FORT, se dit aussi d'un homme vaillant ou robuste. L'Ecriture fait mention des trente Forts de David. On appelle à Paris les Forts, certains Crocheteurs qui se rendent maistres des ports, & qui empeschent que d'autres qu'eux n'y travaillent. Il y a de ces Forts establis au port St. Paul par autorité de la ville pour descharger des marchandises ; & aux autres ports on les appelle Compagnons de riviere. Il faut pousser à bout cette affaire ; le plus fort en est fait, pour dire, le plus difficile.
 
FORT, signifie aussi, un chasteau, une petite place fortifiee par l'art, ou par la nature. Un Fort à estoile. un Fort à cinq bastions. le Fort de Skink. on fait des Forts de campagne pour garder des passages, pour deffendre des lignes de circonvallation.
 
On dit figurément, qu'un homme est dans son fort, quand on l'attaque en quelque occasion où il se sçait bien deffendre. vous l'avez fait assigner au Parlement où il a tous ses parents, vous l'avez attaqué dans son fort. ne disputez pas contre luy en Theologie, car c'est son fort.
 
FORT. adv. augmentatif. Beaucoup. Il pleut fort. il vente de plus fort en plus fort. il est fort juste, fort beau. il aime fort cette beauté, elle luy tient fort au coeur. ils ont disputé fort & ferme, pour dire, long-temps.
 
On dit aussi adverbialement, Il se fait fort de ses parents. il a traitté comme se faisant & portant fort de sa femme. il se fait fort d'achever cette entreprise en tant de temps.
 
On dit proverbialement, le fort portant le foible, pour dire, Faire une compensation du bon avec le mauvais. il en connoist le fort & le foible. On dit aussi en guerre, il s'est recommandé à Nostre-Dame de frappe fort.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020