chevaleresque

définitions

chevaleresque ​​​ | ​​​ adjectif

Digne d'un chevalier (1). ➙ généreux.

synonymes

chevaleresque adjectif

généreux, noble, magnanime (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La nature chevaleresque et désintéressée au possible de cet homme, si peu semblable aux hommes de son époque, lui avait complètement échappé.Michel Zévaco (1860-1918)
Tout le monde l'aime pour sa bonté, pour son esprit et pour sa loyauté chevaleresque.Eugène Sue (1804-1857)
Ne semble-t-il pas que, par fidélité chevaleresque, par orgueil militaire, il ait couvert à tout prix l'orgueil de l'ordre ?Jules Michelet (1798-1874)
Il en a la loyauté parfaite, la courtoisie spirituelle, l'esprit chevaleresque et la généreuse disposition à se dévouer pour des causes perdues.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dès les premiers mots, l'entretien avait pris une tournure tout à fait distinguée et même chevaleresque.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Elle eut alors la même impression qu'au presbytère : une confiance d'enfant en face d'un respect profond, chevaleresque.M. Maryan (1847-1927)
La dernière se présenta à l'autre sous l'aspect le plus choquant ; esprit mercantile plus que chevaleresque, dédaigneuse opulence, élégance et légèreté moqueuse, danses et costumes moresques, figures sarrasines.Jules Michelet (1798-1874)
Ne nous en plaignons pas, nous qui avons respiré dans ces pages exquises les plus généreux sentiments d'honneur chevaleresque, de pureté morale, de tendresse contenue.Clarisse Bader (1840-1902)
Ce frère, elle le voit beau, chevaleresque, généreux, héroïque ; elle ne connaît que ses brillantes qualités, elle ignore ses vices.Clarisse Bader (1840-1902)
Il n'en est pas qui ait acquis une telle réputation de loyauté, d'héroïsme et de bravoure chevaleresque.Auguste de Gérando (1819-1849)
Alexandre était donc libre d'opter entre une assistance accordée d'emblée, de confiance, dans un élan chevaleresque, et une coopération conditionnelle.Albert Vandal (1853-1910)
Je ne sais pas si les populations seront de mon avis : pour moi il y a quelque chose de chevaleresque dans le travail de ces mangeurs de fer.Paul Féval (1816-1887)
La poésie chevaleresque, éprise de la force (p. 206) individuelle, de l'orgueil héroïque, qui fut l'âme du monde féodal, prit en haine la royauté, la loi, l'unité.Jules Michelet (1798-1874)
Le comte faisait en réalité très-peu de cas de la noblesse ; il ne comprenait nullement le parti poétique et chevaleresque que la vanité peut en tirer.George Sand (1804-1876)
Il avait pour elle de ces soins minutieux, de ces attentions protectrices ; il était d'une vigilance chevaleresque, infatigable.Berthe de Buxy (1863-1921)
Dans son humeur chevaleresque un gouvernement politique et civil ne suffisait pas à son activité belliqueuse.Émile Vincens (1764-1850)
Ce sont des ornements heureux dont les vives couleurs et le caractère chevaleresque plaisent aux yeux et à l'imagination : voilà tout.George Sand (1804-1876)
Que cette conduite toute chevaleresque et civique soit jugée peu politique, je le conçois ; elle est d'un autre ordre.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Mais vous connaissez le colonel mieux que moi ; vous savez comme il est délicat, chevaleresque même.Hector Malot (1830-1907)
J'avais cru, en vous voyant enrôlé tout gratuitement dans mon escorte, pouvoir attribuer ce dévouement à une amitié chevaleresque.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Le mot de l’année Imaginons le mot de l'année 2020 ! Imaginons le mot de l'année 2020 !

Le Robert et l'Oulipo vous proposent de jouer à imaginer des mots-valises correspondant aux situations inédites que nous avons vécues tout au long de cette année si particulière.

03/01/2021