Email catcher

magnanime

Définition

Définition de magnanime ​​​ adjectif

Qui pardonne les injures, est bienveillant envers les faibles. ➙ généreux.

Synonymes

Synonymes de magnanime adjectif

bon, beau, chevaleresque, clément, généreux, grand, noble

Exemples

Phrases avec le mot magnanime

Il pouvait craindre de ne l'avoir pas suffisamment obligé à se montrer envers lui grand, magnanime, au-dessus des injures.Léon Gozlan (1803-1866)
Peut-être il avait découvert son nom ; peut-être, et combien cette pensée fut douloureuse pour le magnanime jeune homme !Victor Hugo (1802-1885)
En effet, l'obstination de la mère rompt avec la sagesse et la retenue du père qui lui manifeste, cependant, une sympathie toute magnanime.Revue de littérature comparée, 2008, Ghazi Karmaoui (Cairn.info)
Elle était obligée de retenir ses pleurs, car on lui demandait compte de ses larmes comme d'une offense envers la bonté de ses magnanimes parents.Honoré de Balzac (1799-1850)
Et, magnanimes, les trois skippers ne semblent pas s'en plaindre.Ouest-France, Jacques GUYADER, 16/12/2020
Alors, lorsqu'on la présente simplement comme femme d'éleveur, elle sourit magnanime, le regard bien franc.Ouest-France, Carole SAUVAGE, 08/03/2021
Il apparut de la sorte comme un réconciliateur magnanime et non pas comme quelqu'un cherchant immédiatement à s'imposer face à ses rivaux.Problèmes d'Amérique latine, 2017, Gilles Bataillon (Cairn.info)
Or, cette vertu, magnanimes seigneurs, elle n'est pas de celles que l'on affirme sans pouvoir les démontrer !Arthur de Gobineau (1816-1882)
J'en suis fort tourmenté et soutiens à mon atelier de magnanimes combats.Eugène Delacroix (1798-1863)
Lorsqu'ils parlaient l'un de l'autre devant leurs envoyés respectifs, les épithètes de « noble, généreux, magnanime », revenaient à tout propos dans leur bouche.Albert Vandal (1853-1910)
Jouant de leurs différences physiques, les poussant jusqu'à la caricature, ils incarnent toute une galerie de personnages fragiles, autoritaires, candides ou magnanimes.Ouest-France, 07/03/2017
Qu'est-ce qui se trouve transformé là en pitié magnanime pour des animaux, des créatures qui vivent et respirent, mais sont dépourvus d'âme et d'esprit humains ?Revue française de psychanalyse, 2002, Ruth Stein (Cairn.info)
Il est créateur, omniscient, omnipotent, magnanime, protecteur, respectueux de la liberté humaine, etc.Présence Africaine, 2005, Nsame Mbongo (Cairn.info)
Puis il le remplaçait par son propre drapeau dont la seule vue suffisait à terroriser l'adversaire auquel, magnanime, il offrait alors de se rendre.Ouest-France, Olivier RENAULT, 24/08/2020
Raison pour laquelle, d'ailleurs, l'administration fiscale se montre magnanime : dès lors que la carrière du cheval est confiée à un professionnel, vos gains sont exonérés d'impôt sur le revenu.Capital, 20/08/2010, « Comment miser sur le bon cheval »
Il reste néanmoins magnanime sur le délai supplémentaire qui lui sera imposé, vu la situation inédite provoquée par la pandémie de coronavirus.Ouest-France, 25/03/2020
Et dans leur déambulation, une grand-mère, magnanime, leur a même ouvert sa fenêtre et, tendant l'oreille, les a comblés de compliments.Ouest-France, 30/03/2021
Être magnanime envers son ennemi est une marque de dignité et ne pas accorder son pardon dans de telles conditions est contraire à l'honneur pachtoun.Outre-Terre, 2010, Mariam Abou Zahab (Cairn.info)
Ce corpus législatif est complété par une jurisprudence magnanime : l'absence d'autorisation ne suffisait pas à considérer une compagnie comme illicite.Revue historique, 2019, Antoine Perrier (Cairn.info)
Les grands pays et nations doivent être magnanimes.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MAGNANIME, adj. masc. & fem.

Qui a une grandeur d'ame & de courage, qui l'éleve au dessus du commun des hommes. On le fait aussi substantif. Le magnanime ne se rebute point pour les difficultez. Une mere magnanime ne s'afflige point de la mort de son fils, quand il meurt en servant sa patrie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.