chique

définitions

chique ​​​ nom féminin

Morceau de tabac à mâcher. —  locution, familier Couper la chique à qqn, l'interrompre brutalement.
régional (Nord, Belgique), familier Bonbon ; gomme à mâcher.
familier Enflure de la joue.
Puce dont la femelle peut s'enfoncer dans la chair humaine et y provoquer des abcès.

chiqué ​​​ nom masculin

familier
Attitude prétentieuse, affectée, pour se faire valoir. ➙ bluff, cinéma, esbroufe. Faire du chiqué, des manières. ➙ frimer.
Simulation. ➙ bluff. Tu n'as pas mal, c'est du chiqué.

synonymes

chiqué nom masculin

bluff, esbroufe (familier), épate (familier), frime (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « chique »

Et étrillant son crâne de ses doigts, mordant sa chique, il grommelait en descendant l'escalier.Alexis Bouvier (1836-1892)
Elle mordait ses joues, se rongeait les ongles, et crachait une chique.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Les boys, qui mâchaient leur chique sans rien dire, se prirent enfin à son bel enthousiasme.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
C'était sa chique, qu'il plaque philosophiquement sous le bordage, pour la retrouver au besoin...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Ainsi le larton devient le lartif ; le gail devient le gaye ; la fertanche, la fertille ; le momignard, le momacque ; les siques, les frusques ; la chique, l'égrugeoir ; le colabre, le colas.Victor Hugo (1802-1885)
Comme on ne peut avoir les vertus d'un gendarme sans les vices, il faut bien le dire, la sauterelle chique.Jules Renard (1864-1910)
Penelon, à qui la respiration manqua, faillit en avaler sa chique ; heureusement, il porta à temps la main à son gosier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
J'eus la curiosité de voir le grand-prêtre qui m'apparut sous la forme d'un pêcheur, en surtout bleu, avec une grosse chique de tabac dans la bouche.Auguste Angellier (1848-1911)
À la fin de l'opération, il tourna flegmatiquement sa chique dans sa bouche et demanda un verre de grog.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La chique est, paraît-il, excellente pour les foulures.Paul Mahalin (1838-1899)
En peu de jours, une seule chique entreprend toute une partie du corps, elle ne meurt jamais sans avoir été extirpée et écrasée.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Aussi, le fer avait-il peur de lui, ce soir-là ; il l'aplatissait plus mou qu'une chique.Émile Zola (1840-1902)
De sa bouche, constamment remplie d'une énorme chique, découle un liquide infect qui n'a de nom dans aucune langue, et les émanations qu'il exhale rendent son voisinage redoutable.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Il avait les joues gonflées d'une chique de tabac, dont il rejetait le jus avec autant d'énergie que de décision.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Afficher toutRéduire

Exemples de « chiqué »

C'est la poésie, c'est la solitude, c'est tout ce qu'il y a de plus artiste, de plus chiqué sous le ciel ; et quel ciel !George Sand (1804-1876)
Du chiqué, les frissons qui me glaçaient les moelles ?Georges Darien (1862-1921)
Ni moi non plus, pareillement, lorsque j'aurai chiqué les vivres.Paul Mahalin (1838-1899)
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020