Email catcher

chique

définitions

chique ​​​ nom féminin

Morceau de tabac à mâcher. locution, familier Couper la chique à qqn, l'interrompre brutalement.
régional (Nord, Belgique), familier Bonbon ; gomme à mâcher.
familier Enflure de la joue.
Puce dont la femelle peut s'enfoncer dans la chair humaine et y provoquer des abcès.

chiqué ​​​ nom masculin

familier
Attitude prétentieuse, affectée, pour se faire valoir. ➙ bluff, cinéma, esbroufe. Faire du chiqué, des manières. ➙ frimer.
Simulation. ➙ bluff. Tu n'as pas mal, c'est du chiqué.

synonymes

chiqué nom masculin

bluff, épate (familier), esbroufe (familier), frime (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « chique »

Des puces chiques pondent sous l'épiderme, ce qui provoque la tungose, maladie caractéristique des zones tropicales.Revue d'histoire du XIXe siècle, 2021, Léo Becka (Cairn.info)
Ça lui aurait coupé la chique et l'envie de recommencer.Le Temps des Médias, 2018, Anne-Claude Ambroise-Rendu (Cairn.info)
Entretemps, il faut mordre sur sa chique et étouffer en soi chaque parole, sous peine du pire.Le monde juif, 1995, Shloyme Frank (Cairn.info)
Le travail psychique est le seul et unique moyen de traiter les excitations somato-psy- chiques, et par là même d'assurer le bon fonctionnement psychique.Psychologie Clinique, 2015, Mickael Benyamin (Cairn.info)
Et étrillant son crâne de ses doigts, mordant sa chique, il grommelait en descendant l'escalier.Alexis Bouvier (1836-1892)
Penelon, à qui la respiration manqua, faillit en avaler sa chique ; heureusement, il porta à temps la main à son gosier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le moment de retâter la chique en championnat devait donner des fourmis dans les bras à tout ce beau monde.Ouest-France, 21/09/2014
La chique est, paraît-il, excellente pour les foulures.Paul Mahalin (1838-1899)
À la fin de l'opération, il tourna flegmatiquement sa chique dans sa bouche et demanda un verre de grog.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Elle mordait ses joues, se rongeait les ongles, et crachait une chique.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
En peu de jours, une seule chique entreprend toute une partie du corps, elle ne meurt jamais sans avoir été extirpée et écrasée.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Elle se sent bien avec sa chique, elle se sent elle-même et elle peut enfin s'accorder le droit de souffrir.Revue française de psychosomatique, 2002, Philippe Jaeger (Cairn.info)
Avec la suppression de l'instance hiérar~chique, la capacité à se référer à autre chose que soi-même semble s'être éclipsée.THÉRAPIE FAMILIALE, 2004, Bernard Fourez (Cairn.info)
Cependant, l'expérience catastrophique somatopsy- chique prive de signification le sujet écorché par la maladie.Psychologie Clinique, 2015 (Cairn.info)
Mais il ne nous en cache pas les désagréments comme les cyclones ou les chiques, et surtout la pauvreté d'un peuple si attachant.Nouvelle revue théologique, 2009 (Cairn.info)
Des insectes nuisibles et incommodes tels que fourmis, scorpions, chiques, blattes, punaises, moustiques, etc.Revue d'histoire des sciences humaines, 2003 (Cairn.info)
Aussi, le fer avait-il peur de lui, ce soir-là ; il l'aplatissait plus mou qu'une chique.Émile Zola (1840-1902)
Il y sera prêt en fonction de ses capacités physiologiques mais aussi de ses capacités psy­- chiques.La psychiatrie de l'enfant, 2016, Gaëlle Pradillon, Annie Berriex (Cairn.info)
Il arrive devant la maison de la vieille, demande à se reposer et à prendre une chique de bétel.Revue du Mauss, 2004, François Flahault (Cairn.info)
À l'image de ce que peut être l'effondrement psy­- chique, l'introduction de cet ouvrage est ainsi directe, sans ambages, parfois radicale.Revue française de psychanalyse, 2015, Jean-Baptiste Desveaux (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

Exemples de « chiqué »

Tout ça c'est du chiqué, de la fumée savante pour faire diversion.La Cause du désir, 2008, François Leguil (Cairn.info)
Du nouveau garanti, dès lors que la confrontation avec la vérité n'est pas du chiqué.La Cause du désir, 2015, Pascale Fari (Cairn.info)
Voilà qui n'est pas du chiqué !Aimery de Comminges (1862-1925)
Et vraiment, ce n'est pas du flan, pas du chiqué.Ouest-France, 24/03/2012
Ce produit (snus ou snaff) est aussi du tabac à usage oral, humidifié et chiqué.Psychotropes, 2008, Thomas Bujon (Cairn.info)
Ce sont des gens avec lesquels il n'y a pas de chiqué.Mouvements, 2001, Annie Collovald (Cairn.info)
Du chiqué, les frissons qui me glaçaient les moelles ?Georges Darien (1862-1921)
Est-ce que la psychanalyse serait d'une certaine façon du chiqué, c'est-à-dire du semblant ?L'en-je lacanien, 2011, Michel Bousseyroux (Cairn.info)
Le parangon des ismes axé sur le chiqué, c'est-à-dire le beau, entraîne dans son sillage le isme de narcissisme.L'en-je lacanien, 2019, Claire Garson (Cairn.info)
C'est l'affaire des « chiqués » de faire suivre le trèpe, quand je l'ai engrainé.Oscar Méténier (1859-1913)
C'est la poésie, c'est la solitude, c'est tout ce qu'il y a de plus artiste, de plus chiqué sous le ciel ; et quel ciel !George Sand (1804-1876)
Mentalement ensuite pour les tribulations du chiqué et les flagrants délits d'imposture que souvent le spectateur fantasque prend plaisir à dénoncer.Ethnologie française, 2019, Christophe Lamoureux (Cairn.info)
Ni moi non plus, pareillement, lorsque j'aurai chiqué les vivres.Paul Mahalin (1838-1899)
Afficher toutRéduire