ciseau

 

définitions

ciseau ​​​ nom masculin

Outil d'acier, en biseau à l'une de ses extrémités, qui sert à tailler des matières dures. Un ciseau de sculpteur, de graveur (➙ burin). Ciseau à bois.
au pluriel
Instrument formé de deux branches d'acier, tranchantes sur la lame, réunies et croisées en leur milieu sur un pivot, et qui sert à couper. Des ciseaux ou une paire de ciseaux. Ciseaux à ongles.
Sports Mouvement des jambes évoquant le jeu des lames d'une paire de ciseaux. Sauter en ciseaux.
 

synonymes

ciseau nom masculin

[de sculpteur, de maçon] boucharde, riflard, rondelle

[de graveur] berceau, burin, ciselet, gouge, grattoir, matoir, pointe, repoussoir

[d'orfèvre] ciselet, cisoir

[de menuisier] bédane, besaiguë, biseau, ébauchoir, fermoir, gouge, gougette, plane, poinçon

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ailleurs, habile praticien – car rien ne surpasse l'exécution des bonnes figures de cette époque – son ciseau docile savait atteindre les délicatesses du modelé le plus savant.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
L'œil se repose sur le bel azur des plafonds ornés d'étoiles de couleur jaune doré ; mais l'importance et la variété des scènes reproduites par le ciseau absorbent bientôt toute l'attention.Jean-François Champollion (1790-1832)
On voyait passer de la poche de l'homme le manche d'un marteau, la lame d'un ciseau à froid et la double antenne d'une paire de tenailles.Victor Hugo (1802-1885)
Ni marteau, ni tenaille, ni ciseau, ni maillet, ne me feraient lâcher prise ; on m'arracherait plutôt l'âme du milieu des chairs.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Au lieu du bruit incessant du ciseau et de la doloire, le silence régnait, un silence uniforme, universel.Paul Féval (1816-1887)
Un trait de ciseau sur le front complète cette chevelure, taillée exactement à la mode du moyen âge, et qui donne de l'énergie à toutes les figures.George Sand (1804-1876)
Quand le renard eut lassé le ciseau et le pinceau, l'imprimerie vint lui redonner une nouvelle vie.Champfleury (1821-1889)
J'ai vu devant mes yeux un superbe épagneul écossais, dont un ciseau ingénieux a fait en moins de cinq minutes, un pointer.Henry Murger (1822-1861)
Le ciseau du sculpteur, le pinceau du peintre le plus habile, ne pourraient qu'imparfaitement les imiter.Louise Fusil (1771?-1848)
En même temps, le fossoyeur prend un ciseau à froid et grave sur le mur, en face, la première lettre du nom du supplicié.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Prenez bien garde à ne pas enfoncer votre ciseau dans la tête de la belle !Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Elle est percée dans une roche calcaire dont les parois, qu'on croirait aplanies au ciseau, sont soutenues en plusieurs endroits par des madriers placés verticalement.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Or, l'ouvrier, pour n'avoir étudié qu'au ciseau & au maillet, alloit suivant le grand chemin, comme un beau jeune pélerin qui revient.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Après avoir sculpté la femme, il s'est acharné à la robe, y a comme usé son ciseau.Jules Michelet (1798-1874)
Ils se regardaient, voyaient la trace de l'âpre ciseau de douleur, leur amaigrissement, l'élargissement triste de leurs prunelles.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Nous disons style, et aucun mot n'exprime plus justement l'analogie de la plume avec le ciseau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il faut un laboratoire de chimiste pour préparer une palette ; un morceau de marbre, un ciseau et un génie, voilà tout l'attirail d'un statuaire.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je ne sais quel ciseau a creusé dans le flanc des sept rochers de la grotte des lignes qui simulent la chute de l'eau.Léon Gozlan (1803-1866)
Alors il n'est pas étonnant que la ressemblance soit venue tout naturellement sous mon ciseau !Albert Robida (1848-1926)
J'avais réussi à me fabriquer quelques instruments : une scie, une sorte de ciseau, un levier...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CISEAU » s. m.

Instrument de fer trenchant par le bout, dont on se sert à tailler & coupper le bois, la pierre, & même quelques metaux. Un ciseau de Maçon, de Menuisier, de Sculpteur, d'Orfevre, de Serrurier, &c. Ces outils different de noms suivant la figure de leurs taillants, comme ciseaux de lumiere, tels que sont ceux des rabots. Ciseaux à deux biseaux, à nez rond, bec d'asne, fermoir. Ciseaux en marteline, qui ont plusieurs pointes. Des ciseaux pour le bois, pour la pierre, pour coupper le fer à froid & à chaud, pour faire des limes. On disoit autrefois cisel, & en la basse Latinité sciselum, d'où le mot est derivé.
 
On appelle figurément un bon ciseau, un bon Sculpteur, un bon ouvrier qui sçait bien manier le ciseau, bien graver, bien ciseler.
 
CISEAUX, au plurier, signifie un instrument composé de deux petits couteaux attachez ensemble avec un clou rivé, & qui ont leurs taillants en dedans pour coupper en les joignant l'un contre l'autre. Les Tailleurs, Lingeres & autres s'en servent pour coupper toutes sortes d'estoffes. On estime fort les ciseaux de Moulins. un estuy à ciseaux. coupper ses ongles, ses cheveux avec des ciseaux. les Jardiniers se servent aussi de grands ciseaux pour tailler le buis, les pallissades. Les Chauderonniers ont des ciseaux à long manche pour coupper des lames de cuivre, de fer blanc, &c.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020