citerne

définitions

citerne ​​​ nom féminin

Réservoir d'eau de pluie. Eau de citerne.
Cuve contenant un carburant, un liquide.

synonymes

citerne nom féminin

cuve, réservoir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin on lui apporta une coupe pleine de l'eau de la citerne : il la but avec empressement et mourut presque aussitôt.Ernest Mercier (1840-1907)
Je ne comprenais pas le sens de l'ironie, mais je tenais compte de l'observation et au lieu de dire « et puis.... » je disais quelquefois « et citerne ».Judith Gautier (1845-1917)
Et puis, tout à coup, dans l'espace d'une nuit, et quelquefois même d'une heure, cette citerne se remplit d'une eau tiède, trouble comme vous la voyez.George Sand (1804-1876)
Que je me fusse amusée à voir gambader mes araignées d'eau dégingandées dans la citerne !René Boylesve (1867-1926)
Tout à coup elle se sent pressée et soulevée dans des bras puissants, qui la saisissent et l'entraînent vers la citerne.George Sand (1804-1876)
Édens jugea que cette citerne peut avoir trente-cinq brasses de long sur douze de large, et que sa profondeur ordinaire est d'environ quatorze brasses.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Plusieurs fois, mon père soupçonneux m'a suivie, j'en suis sûre, je l'ai vu, là, caché derrière le mur de la citerne, il m'écoutait ; nous nous serions trahis.Pétrus Borel (1809-1859)
Elle s'en échappait par deux courants, dont l'un se perdait dans les cavernes, et l'autre se dirigeait vers la citerne du château.George Sand (1804-1876)
Que les os de nos frères reposent en paix dans cette citerne ; leurs âmes sont vivantes.George Sand (1804-1876)
À l'entrée de ce beau monument on voit une grande citerne remplie d'eau et fermée d'une muraille qui est percée de toutes parts d'un grand nombre de fenêtres.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Une citerne se trouve là à point nommé ; une jeune fille en sort portant la cruche classique sur son épaule.Hector Berlioz (1803-1869)
Et plus d'un s'en fut au désert et y souffrit la soif parmi les bêtes sauvages, pour ne points s'asseoir autour de la citerne en compagnie de chameliers malpropres.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mais à ma citerne et au fin paysage lointain étaient liées pour moi trop de rêveries pour que quelqu'une d'elles ne revînt pas voleter autour de ma cervelle.René Boylesve (1867-1926)
Il suffit d'une quantité d'eau imperceptible pour emplir une citerne, lorsque cette eau coule sans cesse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Il doubla le pas et arriva à l'extrémité du corridor au moment où le spectre disparaissait derrière la porte de la citerne.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce stratagème leur réussit : les plus altérés eux-mêmes s'éloignèrent, et la citerne resta aux mieux avisés.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Le service des eaux est assuré par une citerne, contenant cent mètres cubes, et creusée en entier dans le roc ; les annexes du bâtiment contiennent écurie et remise.Henry de Graffigny (1863-1934)
Fondez l'onde de la citerne où s'en vont boire les troupeaux ; ôtez aux prés leur couleur terne, et faites croître la luzerne pour cacher les nids des oiseaux.Alphonse Karr (1808-1890)
La terreur de cette scène est amoindrie par le nouveau libretto, où il ne s'agit que de déblayer une citerne au lieu de creuser la fosse du prisonnier encore vivant.Hector Berlioz (1803-1869)
Arrivé, non sans périls, au fond de la citerne, j'y trouvai une espèce de canal bas et étroit où croupissait un demi-pied d'une eau puante et vaseuse.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CISTERNE » s. f.

Reservoir d'eau de pluye. Les cisternes doivent être faites avec de bon ciment pour retenir les eaux. Elles doivent être couvertes de sable, afin de les purifier. Ce mot, selon quelques-uns, vient de la preposition cis, comme si on disoit, cis terram, c'est à dire, inter terram. D'autres le derivent de cista, qui signifie un panier fait d'osier, qui sert à mettre du pain & autres choses. La cisterne de même sert à conserver les eaux de pluye.
 
CISTERNE, signifie quelquefois un puits. En Orient les Caravanes ne boivent que des eaux de cisternes.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020