Email catcher

civilement

Définition

Définition de civilement ​​​ adverbe

En matière civile. Être civilement responsable.
(opposé à religieusement) Se marier civilement, à la mairie.
Avec civilité.

Exemples

Phrases avec le mot civilement

Et l'on vous propose de le juger civilement, tandis que vous reconnaissez qu'il n'était pas citoyen !Alphonse Esquiros (1812-1876)
Nous ne sommes pas assis, que trois jeunes demoiselles viennent civilement nous présenter leur magasin de couteaux.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il ne s'agit plus seulement d'interdire des personnes civilement majeures afin qu'elles ne dilapident pas le patrimoine familial.Vie sociale, 2010, Benoît Eyraud (Cairn.info)
Après que la comtesse se fut servie de toute sa politique envers son mari, elle lui demanda fort civilement, s'il vouloit venir souper.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Auprès de l'accusé, sa mère qui est civilement responsable puisqu'il était mineur au moment des faits.Ouest-France, Fabienne GÉRAULT, 14/04/2021
Si le jeune harceleur a moins de 13 ans, il relève des sanctions éducatives pour mineurs délinquants, et ses parents sont responsables civilement des dommages induits par ses actes.Capital, 08/12/2020, « Harcèlement moral à l'école : démarches et sanctions »
Entre personnes consentantes et majeures civilement, les relations incestueuses ne tombent pas sous le coup de la loi pénale.Informations sociales, 2006, Laurence Brunet (Cairn.info)
Et l'un de leur avocat rappelle qu'ils ne peuvent être tenus pour responsables pénalement et civilement de leurs enfants majeurs.Ouest-France, 23/09/2021
Nous devons au contraire nous assurer de la mise en place de structures stables qui soient capables d'administrer civilement, pacifiquement et à long terme, un pays comme celui-ci.Europarl
Elle induit qu'ils puissent être reconnus coresponsables civilement, pénalement et financièrement des conséquences liées à la décision prise.LEGICOM, 1999, Chantal Cumunel (Cairn.info)
Lecoq était fixé ; il salua civilement la concierge, dont il pouvait avoir besoin encore, et regagna la voiture.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais nous nions qu'elles fussent civilement évaluées par les peuples, même dans les temps dont il s'agit.Volney (1757-1820)
Les personnes divorcées remariées civilement n'ont pas le droit de se confesser (sacrement de réconciliation) ni de communier (sacrement de l'eucharistie).Ouest-France, François VERCELLETTO, 04/10/2015
Le couple, qui a cinq enfant, avait pu de nouveau s'unir civilement en 2008.Ouest-France, 20/11/2020
Angelique le lui redemanda civilement, lui reprochant qu'elle vouloit sçavoir ses secrets.Antoine Furetière (1619-1688)
Il s'obstine, il désobéit, il résiste civilement, il refuse encore.EMPAN, 2007 (Cairn.info)
Elles créent des fictions qui tiennent lieu de fait social, ici, de la réalité sociale de l'autre, inférieure éthiquement et civilement.Rue Descartes, 2007, Rachida Triki (Cairn.info)
Cependant, elle est responsable civilement et devra indemniser les victimes.Ouest-France, 13/12/2018
En revanche, il reviendra aux prêtres, sous l'autorité de l'évêque, d'exercer leur discernement pastoral, au cas par cas, pour permettre à un divorcé remarié civilement de rejoindre la communion.Ouest-France, Laurent Marchand, 26/10/2015
De l'autre côté, elle subit les conséquences néfastes sur son image dans la société suite à sa responsabilisation civilement par les juges.Revue française de gestion, 2017, Oussama Ouriemmi, Benoît Gérard (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CIVILEMENT adv.

D'une maniere civile. L'action de faux se peut poursuivre civilement & criminellement.
 
CIVILEMENT, signifie aussi, Honnestement. Cet homme m'a traitté, m'a receu fort civilement, il en a agi fort civilement avec moi.
 
On dit aussi, qu'un homme est mort civilement, quand il est condamné à mort par contumace, aux galeres, à un bannissement perpetuel ; ou quand il a fait profession dans un Monastere.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022