claie

 

définitions

claie ​​​ nom féminin

Treillis d'osier à claire-voie. Claie à sécher les fromages. ➙ clisse.
Treillage en bois ou en fer. Claie métallique. ➙ grille.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A ce mot qui est une claie sur laquelle les grands sentiments naturels sont traînés, ligotés de chapelets, à la voirie de l'honnêteté ?...Georges Darien (1862-1921)
Ils entreprirent de faire une espèce de grande claie, ou de radeau, d'un grand nombre de pièces de bois sur lesquelles ils clouèrent plusieurs planches tirées de l'intérieur du navire.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Mon père alla couper quelques branches longues et minces et se mit à les entrelacer comme on fait pour une claie.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Sur cette claie, je fis mettre un lit de bulbes et herbes de haut goût, sur lequel il fut étendu, après avoir été bien lavé, bien séché et convenablement salé.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Dans notre chambre, nous fîmes en outre une espèce de claie, élevée d'environ deux pieds au-dessus du sol, et destinée à recevoir nos matelas et à nous servir de lit.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Cependant je n'avais pas cessé de travailler à ma claie, qui commençait à prendre tournure.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Et ce vieux bandit s'étonne que ses victimes le traînent sur la claie et que le monde entier lui jette l'anathème !Jean Massart (1865-1925)
Au lieu de suivre le chemin pittoresque des hautes herbes, nous prîmes le bord de la mer, parce que la claie glissait mieux sur le sable.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je les assujettis toutes deux et lui liai une patte, puis nous le portâmes ainsi garrotté sur la claie.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Dans ce moment, la vache noire qui se trouvait au fond de la cabane, avança la tête par-dessus la claie qui nous séparait d'elle et fit entendre un meuglement.Émile Souvestre (1806-1854)
Celui de s'arracher à l'étreinte de l'homme qui, nu lui-même, se trouve couché sur ce dos de femme comme sur une claie, épaules contre épaules, reins contre reins.Paul Bourget (1852-1935)
De là, ces innombrables légendes d'enfants portés au désert ou dans la forêt, exposés en un carrefour, mis sur une claie d'osier et abandonnés au fil de l'eau.Élie Reclus (1827-1904)
Ce n'est ni une réhabilitation ni un anathème, je ne tresse point de couronnes, mais je ne prépare pas de claie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il s'agissait de la construction d'une voiture plus commode que notre claie pour transporter nos provisions et nos fardeaux.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Sur les sillons frais, la semence de maïs est jetée, puis légèrement enterrée, au moyen d'une claie de branchages qui sert de herse.Émile de Laveleye (1822-1892)
Savéli rentra chez lui, prit une paire de bottes, ce qu'il possédait d'argent comptant, attela son petit cheval à un traîneau bas, composé d'une simple claie, et partit.Henry Gréville (1842-1902)
Fédotia, rêveuse, regardait un gros bloc semblable à du cristal, que deux paysans faisaient glisser sur une claie.Henry Gréville (1842-1902)
On le condamna à être traîné sur la claie et pendu, « si toutefois on retrouvait son corps, » sinon en effigie.Jules Michelet (1798-1874)
Nous chargeâmes cette fois la claie en partie de nos effets, ainsi que du moulin à bras, que la découverte du manioc nous rendait maintenant doublement précieux.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
J'étais le vil détracteur, l'impie contempteur de ces gloires, et, comme tel, bon à traîner sur la claie.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLAYE » subst. fem.

Ouvrage de Vannier fait d'osier servant à divers usages. Il y a des clayes à claires voyes, d'autres serrées. On met des clayes devant les fenestres, derriere les lits. Il y a aussi des clayes de bois plus grossier, comme celles des atteliers, qui servent à passer le sable pour en separer les caillous ; des clayes à clorre les bateaux de charbon ; des clayes qui servent à faire des digues, à entretenir des ouvrages de Fortification faits de terres sablonneuses & fraischement remuées, à passer des fossés marescageux. On appelle aussi claye, ce qui sert aux Bergers pour enfermer leur troupeau quand ils parquent. Ce mot de claye a été fait à claudendo. Du Cange dit qu'on l'a appellée dans la basse Latinité cleia, claia, cleta, clitella, & clida, dont il croit que ce mot est derivé.
 
CLAYE, est aussi une grosse eschelle de charpente attachée au cul d'une charrette, sur laquelle on fait traisner par la ville ceux qui ont été tués en duel, ou qui se sont deffaits eux-mêmes par desespoir.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020